Show item record

dc.contributor.authorMaroy, Christian
dc.contributor.authorKamanzi, Pierre Canisius
dc.date.accessioned2018-05-02T13:11:55Z
dc.date.availableMONTHS_WITHHELD:12fr
dc.date.available2018-05-02T13:11:55Z
dc.date.issued2017-12-30
dc.identifier.citationMaroy, C., & Kamanzi, P. C. (2017). Marché scolaire, stratification des établissements et inégalités d'accès à l'université au Québec. Recherches sociographiques, LVIII(3), 579-600, doi:10.7202/1043466ar.fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/19952
dc.publisherUniversité Laval. Département de sociologiefr
dc.subjectMarché (scolaire)fr
dc.subjectInégalités socialesfr
dc.subjectAccès à l’Universitéfr
dc.subjectÉcoles (secondaires)fr
dc.subjectReproduction socialefr
dc.subjectÉcole privée (ou école privée/publique)fr
dc.titleMarché scolaire, stratification des établissements et inégalités d’accès à l’université au Québecfr
dc.typeArticlefr
dc.contributor.affiliationUniversité de Montréal. Faculté des sciences de l'éducationfr
UdeM.statutProfesseur(e) / Professorfr
dc.identifier.doi10.7202/1043466ar
dcterms.abstractCet article examine dans quelle mesure la stratification de l’enseignement secondaire au Québec, favorisée par le marché scolaire, influe sur les inégalités sociales d’accès à l’université. À partir d’une enquête longitudinale – Enquête auprès des jeunes en transition (EJET) – nous montrons que les élèves ayant exclusivement fréquenté des classes « régulières » au public sont nettement moins susceptibles d’accéder à l’université que leurs pairs des établissements privés ou inscrits dans des classes enrichies d’établissements publics. Ces différences demeurent significatives en contrôlant les performances scolaires et l’origine sociale des élèves. Une double hypothèse est avancée pour interpréter ces résultats. D’une part, la stratification est porteuse d’inégalités de conditions de scolarisation entre les élèves, notamment en raison des différences qu’elle induit dans la composition des classes sur le plan social ou scolaire. D’autre part, elle favorise institutionnellement des cheminements scolaires différenciés entre les élèves.fr
dcterms.bibliographicCitationRecherches sociographiques ; vol. 58, no 3, p.581-602
dcterms.isPartOfurn:ISSN:0034-1282
dcterms.isPartOfurn:ISSN:1705-6225
dcterms.languagefrafr
UdeM.VersionRioxxVersion publiée / Version of Recordfr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record