Show item record

dc.contributor.authorVan der Maren, Jean-Marie
dc.date.accessioned2019-05-16T17:26:07Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2019-05-16T17:26:07Z
dc.date.issued2019
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/21888
dc.subjectHistoirefr
dc.subjectRecherche
dc.subjectDonnées probantes
dc.subjectDonnées qualitatives
dc.titleDonnées probantes en sciences de l’éducation : des origines du projet à la contribution des recherches utilisant des données qualitativesfr
dc.typeContribution à un congrès / Conference objectfr
dc.contributor.affiliationUniversité de Montréal. Faculté des sciences de l'éducationfr
dcterms.abstractLa présentation comporte quatre parties. 1. Une brève histoire de la pédagogie scientifique de ses origines aux données probantes à la suite de la critique du postmodernisme dans les recherches en éducation. 2. Un protocole de recherche susceptible de produire des données probantes qui pourraient fonder des pratiques. 3. Distinguant trois catégories de recherche en éducation, les quasi-quantitatives, les quasi-qualitatives et les qualitatives on voit que les quasi-qualitatives peuvent fournir des données probantes. 4. Alors que les qualitatives peuvent apporter des indications quant à la manière de communiquer aux praticiens les résultats des recherches produisant des données probantes. Notons cependant immédiatement que les données qualitatives sur la culture des enseignants ne remplaceront jamais l’appropriation que peuvent faire les enseignants eux-mêmes des résultats de recherche qu’elles soient probantes ou non.fr
dcterms.descriptionDocument issu de la Journée d’études «Les données probantes en éducation existent-elles vraiment?» organisée par Mme Isabelle Gauvin, directrice du Centre d’études sur l’apprentissage et la performance, UQAM, le 5 avril 2019fr
dcterms.languagefrafr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record