Show item record

dc.contributor.advisorGeoffrion, Steve
dc.contributor.authorFranche-Choquette, Geneviève
dc.date.accessioned2019-01-14T21:48:24Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2019-01-14T21:48:24Z
dc.date.issued2018-10-18
dc.date.submitted2018-04
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/21302
dc.subjectÉducateursfr
dc.subjectCentre de réadaptation pour jeunesfr
dc.subjectFatiguefr
dc.subjectStressfr
dc.subjectActivité physiquefr
dc.subjectContentionfr
dc.subjectIsolementfr
dc.subjectRestraintfr
dc.subjectSeclusionfr
dc.subjectResidential treatment centrefr
dc.subjectPhysical activityfr
dc.subjectEducatorsfr
dc.subject.otherPsychology - Social / Psychologie sociale (UMI : 0451)fr
dc.titleL’influence du stress perçu et de la fatigue des éducateurs sur leur recours aux contentions et isolements : une étude longitudinale en centre de réadaptation pour jeunes en difficultéfr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplinePsychoéducationfr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sfr
etd.degree.nameM. Sc.fr
dcterms.abstractContexte : Les mesures de contention et d’isolement (MCI) en centre de réadaptation (CR) pour jeunes en difficultés sont controversées, mais continuent néanmoins d’être employées sur une base régulière. Bien que l'utilisation des MCI soit balisée par des lois, l’état de stress ou de fatigue de l’éducateur est susceptible de teinter le processus décisionnel menant à l'application de ces mesures. Ainsi, les MCI pourraient être influencées par la situation, mais possiblement aussi par le stress et la fatigue des éducateurs. Considérant les effets iatrogènes physiques et psychologiques tant pour le jeune que l’intervenant pouvant être entrainés par les MCI, l’étude de l’effet du stress et de la fatigue sur les MCI ainsi que des facteurs susceptibles de diminuer ces réactions psychophysiologiques est pertinente. En effet, les conclusions soulevées pourraient permettre la mise en oeuvre de stratégies de gestion du stress et favorisant une récupération efficace et également contribuer au développement d’une pratique réflexive chez les éducateurs. Objectifs : Examiner le lien associatif (transversal et longitudinal) entre le niveau de stress perçu, de fatigue aiguë, de fatigue chronique, de récupération et d’activité physique et le recours aux contentions et isolements en centre de réadaptation pour jeunes en difficulté. Méthodologie : Un devis mixte séquentiel explicatif a été utilisé dans le cadre de ce projet. L’échantillon de type non-probabiliste compte 155 éducateurs en CR du Centre intégré de santé et services sociaux de la Montérégie-Est (CISSSME). Les participants ont été appelés à compléter huit journaux de bord hebdomadaires de mars à mai 2017, dans lesquels se retrouvaient l’Échelle de stress perçu, ainsi que la version française de l’International Physical Activity Questionnaire et de l’Occupational Fatigue/Exhaustion Recovery Scale. Les mesures ont été mises en relation avec les données relatives aux MCI, obtenues du CISSSME. Des analyses en décalage croisé ont été effectuées. Cinq groupes de discussion ont été organisés afin de présenter les résultats, lesquels ont été interprétés par les participants présents. Résultats : Les analyses permettent de remarquer que (a) le stress de l’éducateur est associé négativement aux MCI au temps subséquent (Bz = - 0,28, p  0,01); (b) le niveau d’activité physique de l’éducateur est associé négativement aux MCI dans une même semaine (Bz = - 0,13, p  0,05); (c) l’utilisation de MCI est associée positivement avec la fatigue aigüe (Bz = 0,10, p  0,01) et négativement avec la récupération (Bz = - 0,14, p  0,01) dans les semaines suivantes ii et (d) l’utilisation de MCI est associée positivement à une utilisation ultérieure (Bz = 0,33 à 0,78, p  0,001). Finalement, la récupération serait indirectement associée de façon négative à l’utilisation de MCI par le biais d’un état de fatigue chronique élevée et un niveau de stress élevé (Bz = 0,03, p = 0,076). Contrairement à nos attentes, un haut niveau de stress ou de fatigue n’est pas significativement associé à une utilisation plus grande de MCI. Conclusion : La présente étude démontre qu’un niveau de stress et d’activité physique élevé tend à diminuer l’utilisation de MCI. Il est possible de supposer que certaines caractéristiques personnelles des éducateurs contribuent à influencer leurs décisions cliniques lorsque vient le temps d’utiliser des MCI. Cela dit, il est aussi possible qu’ils soient en mesure de faire abstraction de leur vécu afin de se concentrer sur les besoins du jeune lors des interventions. Le projet a mis en lumière la possible banalisation du stress et de la fatigue vécus par éducateurs, contribuant à sous-estimer l’impact de leur travail sur leur bien-être au quotidien. Des suggestions quant à une plus grande considération du vécu des éducateurs et un meilleur soutien seraient pertinentes.fr
dcterms.abstractBackground: Restraints and seclusions (R&S) in youth residential treatment centers (RTCs) are used regularly even though their use is controversial. Although R&S are meant to be used within a legal framework, their application in the day-to-day operations can be influenced by personal characteristics of the caregiver, such as his stress and fatigue level. Thus, the use of R&S could be due to the situation itself, but also possibly by the educator’s stress and fatigue. Considering the physical and psychological iatrogenic effects of R&S for both youth and educators, it is highly relevant to study the impact of the stress and fatigue of the educator in relation to his usage of R&S, as well as factors which could potentially lower those psychophysiological reactions. In light of the results, we could suggest the implementation of stress coping strategies which could promote better recovery. Suggestions towards the development of a reflexive practice and higher consideration of the wellbeing of the educators could also be of interest. Objective: To examine the associative links between the level of perceived stress, acute fatigue, chronic fatigue, intershift recovery and physical activity on the use of R&S in youth RTCs. Methodology: A mixed sequential explanatory design was used. The participants were 155 educators working in RTCs of the Centre intégré de santé et services sociaux de la Montérégie-Est (CISSSME). They completed weekly diaries from March to May 2017, which included standardized instruments such as the Perceived Stress Scale, the International Physical Activity Questionnaire and the Occupational Fatigue/Exhaustion Recovery Scale. The data obtained was crossed with objective R&S data acquired from the CISSSME. Cross-lagged analyses were conducted in order to test the associative links between the variables. Five focus groups were organized where participants had to give their interpretation of our results. Results: Results shown that (a) an educator’s stress is negatively associated with the use R&S in the upcoming weeks (Bz = - 0,28, p  0,01); (b) physical activity is negatively associated with the use of R&S in the same week (Bz = - 0,13, p  0,05); (c) use of R&S is positively associated to the use of R&S in the next weeks (Bz = 0,33 à 0,78, p  0,001) and (d) the use of R&S is positively associated with acute fatigue (Bz = 0,10, p  0,01) and negatively associated with recovery (Bz = - 0,14, p  0,01) in the following weeks. Finally, recovery is negatively associated with the use of R&S via high chronic fatigue and high stress level (Bz = 0,03, p = 0,076). Against our expectations, stress and fatigue were not positively related with the use of R&S. iv Conclusion: This study shows that a higher level of stress and physical activity is linked to a lesser use of R&S. We can hypothesize that some educators’ personal characteristics can influence their use of R&S, but also that they would be able to put their own stress aside when it comes to intervening. The project highlighted that educators might banalize the stress and fatigue they experience, contributing to underestimate the impact on their work on their wellbeing. Suggestions towards higher levels of clinical supervision and organizational support would be relevant.fr
dcterms.languagefrafr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record