Show item record

dc.contributor.advisorKarsenti, Thierry
dc.contributor.authorSimard, Stéphanie
dc.date.accessioned2017-05-19T14:04:16Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2017-05-19T14:04:16Z
dc.date.issued2017-03-27
dc.date.submitted2016-09
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/18608
dc.subjectCompétences informationnellesfr
dc.subjectEnseignantsfr
dc.subjectTechnologies éducativesfr
dc.subjectInformation literacyfr
dc.subjectTeachersfr
dc.subjectEducational technologiesfr
dc.subject.otherEducation - Teacher Training / Éducation - Formation des enseignants (UMI : 0530)fr
dc.titleÉtude exploratoire des facteurs influant sur l'intention des futurs enseignants de développer les compétences informationnelles des élèvesfr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineSciences de l'éducation - Psychopédagogiefr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelDoctorat / Doctoralfr
etd.degree.namePh. D.fr
dcterms.abstractDans leur forme la plus simple, les compétences informationnelles (CI) renvoient aux habiletés techniques et cognitives requises pour accéder, organiser, utiliser et communiquer l’information. Si les CI n’ont rien de novateur, les innovations dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC) entraînent, pour leur part, des changements rapides et profonds en transformant les modalités d’accès, d’organisation, de partage et même de création de l’information. Leurs répercussions s’avèrent importantes dans plusieurs domaines, notamment en éducation. Or, le Programme de formation de l’école québécoise et la formation initiale en enseignement demeurent assez vagues sur l’utilisation des TIC pour le développement des CI. Par ailleurs, une synthèse de la documentation révèle qu’une minorité d’élèves reçoit un soutien pédagogique pour développer ses CI. De ce constat est née l’idée directrice de notre projet de recherche, soit de mieux comprendre les facteurs qui incitent certains des futurs maîtres à utiliser les TIC pour développer les CI des élèves lorsqu’ils sont en salle de classe. Afin d’atteindre cet objectif, une approche méthodologique mixte de type séquentiel explicatif est privilégiée. Dans un premier temps, une enquête a été réalisée entre janvier et mai 2014 auprès de 413 futurs enseignants du primaire et du secondaire, dans quatre universités québécoises. Dans un second temps, au printemps 2015, des données qualitatives ont été recueillies auprès de 48 futurs enseignants au cours du dernier trimestre de leur formation initiale. Les résultats de l’analyse quantitative confirment que l’attitude et les normes sociales sont de bons prédicteurs de l’intention des futurs enseignants d’utiliser les TIC pour développer les CI des élèves. Toutefois, le contrôle perçu (formation adéquate, temps, matériel, habiletés perçues) n’a que très peu d’effet sur les intentions de ces derniers. Ces résultats sont cohérents avec ceux de Venkatesh, Morris, Davis, et Davis (2003) et Fishbein et Ajzen (2010) qui suggèrent que les conditions facilitantes et le contrôle perçu agiraient plutôt sur les comportements réels que sur les intentions. Pour leur part, les résultats de l’analyse qualitative confirment que les CI ne sont pas explicitement abordées dans la formation initiale en enseignement, et ce, bien qu’elles soient perçues comme importantes pour la réussite des élèves. Sur la base des suggestions des participants, nous proposons des stratégies pour qu’un enseignant développe les compétences informationnelles de ses élèves.fr
dcterms.abstractInformation literacy means knowing how to access, manage, use, produce and share information. Although this is not an innovative concept in itself, innovations in the field of information and communications technology (ICT) and migration from print to digital contents are transforming how we perform these tasks. These rapid and profound changes have wielded strong impacts in many fields, including education. However, whereas some students receive educational support to develop their information literacy skills, others do not. Current literature suggests that during initial teacher training, the use of ICT to influence future teachers to integrate information literacy into their practice remains sparse (or at least it is unclear how much influence ICT has on information literacy). This study aims to understand better how preservice programs prepare future teachers to use ICT to develop students’ information literacy skills. A survey was conducted from January 2014 through May 2014 with 413 future elementary and high school teachers in four French-Canadian universities. In the spring of 2015, qualitative data was also collected from 48 students in their final year of an initial teacher training program. The results of the quantitative phase confirm that attitude and social norms are good predictors of the intentions of preservice teachers to develop information literacy in their students. However, perceived control was not significant. These results are supported by Venkatesh, Morris, Davis, & Davis (2003) and Fishbein & Ajzen (2010) who suggest that perceived control and facilitating conditions apply more to the actual behavior than intentions. The qualitative results show that information literacy is not explicitly addressed in teacher training in Québec, even if preservice teachers consider these skills important for academic success. Using participants suggestions, teaching strategies are suggested to develop information literacy in schools.fr
dcterms.languagefrafr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record


DSpace software [version 5.8 XMLUI], copyright © 2002-2015  DuraSpace