Show item record

dc.contributor.advisorLaurier, Michel
dc.contributor.authorLira Gonzales, Maria Lourdes
dc.date.accessioned2012-05-14T17:43:50Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONen
dc.date.available2012-05-14T17:43:50Z
dc.date.issued2012-05-03
dc.date.submitted2012-03
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/7045
dc.subjectÉvaluation formativeen
dc.subjectÉvaluation sommativeen
dc.subjectRétroactionen
dc.subjectPerceptionsen
dc.subjectPédagogie universitaireen
dc.subjectAnglais langue secondeen
dc.subjectFormative assessmenten
dc.subjectSummative assessmenten
dc.subjectHigher educationen
dc.subjectEnglish as a second languageen
dc.subject.otherEducation - Language and Literature / Éducation - Langues et littérature (UMI : 0279)en
dc.titleA Teacher’s Formative Assessment Perceptions and Practices in Oral Intermediate English Courses at the Université de Montréalen
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineSciences de l'éducation - Psychopédagogieen
etd.degree.grantorUniversité de Montréal (Faculté des sciences de l'éducation)fr
etd.degree.levelDoctorat / Doctoralen
etd.degree.namePh. D.en
dcterms.abstractAu cours des dernières années, les pratiques de l’évaluation comme aide à l’apprentissage (c’est-à-dire l’auto-évaluation, l’évaluation par les pairs, la rétroaction) dans la salle de classe ont été de plus en plus considérées comme des éléments essentiels (Black & Wiliam, 1998; Harlen & Winter, 2004; van de Watering & van der Rijt, 2006). Cependant, dans le domaine de l’apprentissage d’une langue seconde la recherche sur ce sujet est plutôt limitée. En nous fondant sur les études de Colby-Kelly et Turner (2007) et de Lyster et Ranta (1997), nous avons mené une recherche exploratoire visant à combler ce besoin. L’objectif général était de comprendre comment l’évaluation formative se réalise dans deux cours d’anglais intermédiaire à l’Université de Montréal, et de comparer comment ces pratiques sont perçues et vécues par la professeure et ses étudiants. Trois questions de recherche étaient posées: 1. Quelle est la nature de l’évaluation formative dans une salle de classe d’anglais langue seconde? 2. Est-ce que les pratiques de la professeure reflètent ce qu’elle pense de l’évaluation formative? 3. Quels sont les correspondances et différences entre les croyances de la professeure et les perceptions de ses étudiants quant aux bénéfices de l’évaluation formative pour l’apprentissage de l’anglais langue seconde? La collecte de données comprend des observations en classe, des entrevues auprès de la professeure et des questionnaires pour les étudiants. Pour répondre à notre première question de recherche, nous avons analysé la rétroaction donnée par la professeure pendant une production orale réalisée par ses étudiants à partir de la typologie de feedback et de uptake de l’étude de Lyster et Ranta (1997). En ce qui a trait à la deuxième question de recherche, nous avons fait des entrevues avec la professeure en vue d’expliciter ses perceptions relativement à l’évaluation formative. À la fin du trimestre, nous avons comparé ses réponses avec sa pratique à partir des enregistrements vidéo produits en classe. Finalement, pour répondre à notre dernière question de recherche nous avons comparé les réponses données par la professeure aux entrevues avec les réponses des étudiants à un questionnaire adapté à partir de celui de Colby-Kelly et Turner. Finalement, nous présentons et discutons les résultats les plus significatifs obtenus dans cette étude qualitative Nous concluons cette thèse en proposant de avenues pour des recherches futures.en
dcterms.abstractDuring the last twenty years, assessment practices for improving student learning (i.e., self-assessment, peer assessment, feedback) in the classroom has been considered as essential (Black & Wiliam, 1998; Harlen & Winter, 2004; van de Watering & van der Rijt, 2006). In the field of second language learning, however, research in this area is quite limited. In order to address this gap, an exploratory research , based on Colby-Kelly and Turner’s (2007) and Lyster and Ranta’s (1997)studies has been conducted . The general objective was to understand how formative assessment is practiced in two Intermediate Oral English courses at the Université de Montréal and to compare how these practices are perceived and performed by the teacher and the students. Three research questions were pursued: 1. What is the nature of formative assessment in a second language classroom setting? 2. Do the teacher’s assessment practices reflect what she thinks about formative assessment? 3. What are the coincidences and differences between teacher’s perceptions and her students’ perceptions regarding the benefits of formative assessment for learning English? Data collection instruments consist of teacher interview guidelines, students’ questionnaire and classroom observation grids. In order to answer the first question, the feedback given by the teacher during the students’ oral performance has bee analysed using the types of feedback and uptake in Lyster and Ranta’s (1997) report. For the second research question, I interviewed the teacher at the beginning of each session and I elicited her beliefs about classroom-based formative assessment practice. At the end of the session I the teacher’s answers have beeb compared and contrasted with her actual performance, which was videotaped during the course. Finally, regarding the third question, teacher’s answers in the interviews have been compared with students’ answers on a questionnaire – adapted from Colby-Kelly and Turner’s one. The most significant results of this qualitative research are presented and discussed. In the conclusion, directions for future research are proposeden
dcterms.languageengen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record