Afficher la notice

dc.contributor.advisorGervais, Colette
dc.contributor.advisorKarsenti, Thierry
dc.contributor.authorOuédraogo, Boukary
dc.date.accessioned2011-06-22T18:48:49Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONen
dc.date.available2011-06-22T18:48:49Z
dc.date.issued2011-03-03
dc.date.submitted2010-11
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/5114
dc.subjectTICen
dc.subjectUsages éducatifs des TICen
dc.subjectCompétences Technologiquesen
dc.subjectFacteurs de résistance aux usages des TICen
dc.subjectModèle d’acceptationen
dc.subjectThéorie Unifiée de l’Acceptation et de l’Utilisation d’une Technologie (TUAUT)en
dc.subjectLes modèles d’intégration des TIC des Professeursen
dc.subjectÉconométrieen
dc.subjectUniversité de Ouagadougouen
dc.subjectBurkina Fasoen
dc.subjectICTen
dc.subjectICT educational usesen
dc.subjecttechno pedagogical competencesen
dc.subjectResistance factors of ICT useen
dc.subjectAcceptance modelsen
dc.subjectUnified Theory of Acceptance and Use of technology (UTAUT)en
dc.subjectTeachers ICT integration modelsen
dc.subjectEconometricsen
dc.subjectUniversity of Ouagadougouen
dc.subjectBurkina Fasoen
dc.subject.otherEducation - Higher / Éducation - Enseignement supérieur (UMI : 0745)en
dc.titleLes déterminants de l’intégration pédagogique des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) par les enseignants à l’Université de Ouagadougou (Burkina Faso)en
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineSciences de l'éducation - Psychopédagogieen
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelDoctorat / Doctoralen
etd.degree.namePh. D.en
dcterms.abstractL’objectif général de cette recherche doctorale est l’étude des déterminants de l’intégration pédagogique des technologies de l’information et de la communication (TIC) par les professeurs à l’Université de Ouagadougou (UO). Cela nous a conduit à étudier respectivement les compétences technologiques des professeurs, les facteurs de résistance contraignant l’intégration pédagogique des TIC par ces professeurs, l’acceptation et les usages spécifiques des TIC par les professeurs. Ce travail s’est bâti autour des concepts théoriques sur les usages éducatifs des TIC, les compétences technopédagogiques, les facteurs de résistance, l’acceptation des TIC et l’intégration pédagogique des TIC. Ces concepts se sont inscrits dans les cadres d’analyses des modèles d’intégration des TIC par les professeurs et des modèles d’acceptation et d’utilisation d’une nouvelle technologie. La stratégie d’analyse des données s’est construite autour des approches descriptives et analytiques notamment au moyen de l’utilisation de la psychométrie et/ou de l’économétrie des modèles à variables dépendantes limitées. Utilisant la recherche quantitative, le recrutement de 82 professeurs par avis de consentement à participer, a permis de collecter les données sur la base de questionnaires dont la majeure partie est bâtie autour de questions à échelle de Likert. L’étude des compétences technologiques des professeurs a permis d’une part, de dresser un portrait des usages des TIC par les professeurs. En effet, les usages les plus répandus des TIC dans cette université sont les logiciels de bureautique, les logiciels de messagerie électronique et de navigation dans Internet. Elle a aussi permis de faire un portrait des compétences technologiques des professeurs. Ceux-ci utilisent à la fois plusieurs logiciels et reconnaissent l’importance des TIC pour leurs tâches pédagogiques et de recherche même si leur degré de maîtrise perçue sur certaines des applications télématiques reste à des niveaux très bas. Par rapport à certaines compétences comme celles destinées à exploiter les TIC dans des situations de communication et de collaboration et celles destinée à rechercher et à traiter des informations à l’aide des TIC, les niveaux de maîtrise par les professeurs de ces compétences ont été très élevés. Les professeurs ont eu des niveaux de maîtrise très faibles sur les compétences destinées à créer des situations d’apprentissage à l’aide des TIC et sur celles destinées à développer et à diffuser des ressources d’apprentissage à l’aide des TIC malgré la grande importance que ceux-ci ont accordée à ces compétences avancées essentielles pour une intégration efficace et efficiente des TIC à leurs pratiques pédagogiques. L’étude des facteurs de résistance a permis d’ériger une typologie de ces facteurs. Ces facteurs vont des contraintes matérielles et infrastructurelles à celles liées aux compétences informatiques et à des contraintes liées à la motivation et à l’engagement personnel des professeurs, facteurs pouvant susciter des comportements de refus de la technologie. Ces facteurs sont entre autres, la compatibilité des TIC d’avec les tâches pédagogiques et de recherche des professeurs, l’utilité perçue des TIC pour les activités pédagogiques et de recherche, les facilités d’utilisation des TIC et la motivation ou l’engagement personnel des professeurs aux usages des TIC. Il y a aussi les coûts engendrés par l’accès aux TIC et le manque de soutien et d’assistance technique au plan institutionnel qui se sont révelés enfreindre le développement de ces usages parmi les professeurs. Les estimations des déterminants de l’acceptation et des usages éducatifs des TIC par les professeurs ont montré que c’est surtout « l’intention comportementale » d’aller aux TIC des professeurs, « l’expérience d’Internet » qui affectent positivement les usages éducatifs des TIC. Les « conditions de facilitation » qui représentent non seulement la qualité de l’infrastructure technologique, mais aussi l’existence d’un soutien institutionnel aux usages des TIC, ont affecté négativement ces usages. Des éléments de recommandation issus de ce travail s’orientent vers la formation des professeurs sur des compétences précises identifiées, l’amélioration de la qualité de l’infrastructure technologique existante, la création d’un logithèque, la mise en œuvre d’incitations institutionnelles adéquates telles que l’assistance technique régulière aux professeurs, l’allègement des volumes horaires statutaires des professeurs novateurs, la reconnaissance des efforts déjà réalisés par ces novateurs en matière d’usages éducatifs des TIC dans leur institution.en
dcterms.abstractThe general objective of this doctoral research is the study of the determinants of the pedagogical integration of information and communication technology (ICT) by teachers at the University of Ouagadougou (UO). This led us to study respectively the technological skills of teachers, the resistance factors forcing the integration of ICT by these teachers together with the driving forces of ICT acceptance and ICT educational uses by teachers at this university. This work is built around theoretical concepts of educational uses of ICT, techno pedagogical competences, factors of resistance to ICT use, acceptance and use of ICT and pedagogical integration of ICT. These concepts are included in frameworks for analysis of ICT integration models by teachers and acceptance and use of new technology models. The strategy of data analysis is built around descriptive and analytical approaches, including the use of psychometrics and / or econometrics models with limited dependent variables. Using quantitative research, the recruitment of 82 professors of this university by a notice of consent to participate to the survey, has allowed collecting data on the basis of questionnaires, most of which being built around Likert scale questions. The study of teachers’ technological skills enables on the one hand, to portray a picture of ICT use by teachers. The most common ICT uses at the University of Ouagadougou are the office software, software for email and Internet browsing. On the other hand, it allows a portrait of teachers’ technological skills. They use many softwares and most of them recognize the importance of ICT to their teaching duties and research, but their degree of perceived control on some of ICT applications remains at very low levels. The teachers presented very high control over the skills to exploit ICT in situations of communication and collaboration and also those intended to seek and process information using ICT. These skills reflect their use of electronic means of communication and search engines and the importance that teachers attach to these ICT applications. Moreover, despite the great importance that teachers give to some advanced skills in ICT, they were found at very low levels of mastery of these skills which are those to create learning situations in using ICT and those intended to develop and disseminate learning resources using ICT. Although teachers already use and combine several applications of ICT, their current level of technology skills and teaching does not allow them to effectively use these technologies in their teaching practices. They must necessarily acquire these essential advanced skills. The study of resistance factors helped to establish a typology of these factors. They range from material and infrastructural constraints to those related to computer skills and the availability of support and technical assistance at the institutional level to promote the use of ICT applications in education. It also assessed the compatibility of ICT with teaching duties and research faculty, the perceived usefulness of ICT for educational activities and research facilities, the motivation and / or personal commitment of teachers to use ICT and the influence of social conditions on such uses. There are also the costs of ICT access (Internet and computer equipment), which have shown a negative influence on teachers and violating the development of these educational uses of ICT. The empirical assessment of determinants of acceptance and educational uses of ICT by teachers reveals that, it is mainly the teachers’ "behavioural intention" to go to ICT and "the Internet experience" that affect positively these uses. The "facilitation conditions" that represent not only the quality of the technological infrastructure, but also the existence of institutional support to use ICT, have negatively affected these practices. The elements that can improve educational uses of ICT in the university have been identified from the results of this research: these recommend the teachers’ training on specific identified skills, the improvement of the quality of the existing technological infrastructure, the creation a software library, the implementation of adequate institutional incentives such as regular technical assistance to teachers, the reduction of statutory hourly volumes to innovative teachers, the recognition of the efforts already made by these innovative educational uses of ICT within their institution.en
dcterms.languagefraen


Fichier(s) constituant ce document

Vignette

Ce document figure dans la(les) collection(s) suivante(s)

Afficher la notice