Afficher la notice

dc.contributor.advisorDurand, Micheline-Johanne
dc.contributor.authorSakho, Ibrahima
dc.date.accessioned2018-05-25T17:42:15Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2018-05-25T17:42:15Z
dc.date.issued2018-03-21
dc.date.submitted2017-12
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/20058
dc.subjectÉvaluation certificativefr
dc.subjectCompétencesfr
dc.subjectLecturefr
dc.subjectÉcriturefr
dc.subjectSituation d'évaluationfr
dc.subjectGrille descriptivefr
dc.subjectInterprétationfr
dc.subjectCertification testingfr
dc.subjectCompetenciesfr
dc.subjectReadingfr
dc.subjectWritingfr
dc.subjectAssessment situationfr
dc.subjectDescriptive gridfr
dc.subjectInterpretationfr
dc.subject.otherEducation - Elementary / Éducation - Enseignement primaire (UMI : 0524)fr
dc.titleÉlaboration et validation d’un modèle d’épreuve certificative en lecture et écriture, axé sur l’approche par compétences (APC) en 6e année du primaire au Sénégal
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineSciences de l'éducation - Mesure et évaluation en éducationfr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelDoctorat / Doctoralfr
etd.degree.namePh. D.fr
dcterms.abstractCette thèse s’intéresse à l’évaluation des compétences en lecture et écriture dans une visée certificative en contexte d’approche par compétences. En effet, depuis plus d’une quinzaine d’années, les systèmes éducatifs de nombreux pays d’Europe (France, Belgique, Suisse, etc.), d’Amérique (Canada, États-Unis, etc.) et d’Afrique (Sénégal, Tunisie, Maroc, etc.) ont adopté des curricula définis en termes de compétences à développer dans le processus d’enseignement-apprentissage. Dans ce contexte, la question de l’évaluation soulève davantage d’interrogations aussi bien dans les milieux professionnels que scientifiques. Ces interrogations sont d’autant plus légitimes que l’évaluation relève d’une pratique sociale qui soulève des enjeux socio-éthiques d’importance. Qui plus est, comme le soutient Legendre (2007), l’évaluation est considérée comme le « nœud » des réformes, en ce sens qu’elle peut en compromettre les orientations et pervertir leur mise en œuvre. Au Sénégal, l’utilisation du français comme langue d’enseignement complexifie les approches pédagogiques. En effet, la façon dont s’opère l’acquisition des connaissances par les apprenants dans un environnement où le français langue d’enseignement est une langue seconde qui côtoie une ou plusieurs langues locales reste une préoccupation majeure. Le français est, de ce fait, une discipline fondamentale par laquelle passe la maîtrise des autres acquisitions. C’est ce qui justifie le choix de cette discipline dans cette recherche. Nous avons opté pour une recherche qualitative de type développemental. Ainsi, une démarche en cinq étapes s’imposait: 1) l’analyse des besoins; 2) la conception du modèle; 3) les validations; 4) la mise à l’essai; 5) la description, l’analyse et l’évaluation du prototype. Avec différents outils de collecte auprès de divers acteurs, il a été possible de proposer une structure de modèle d’épreuve certificative en adéquation avec les théories éprouvées en didactique de la lecture et de l’écriture et en cohérence avec l’approche par compétences. Le modèle proposé est composé d’une situation en lecture et en écriture conçues sur la base des constituants didactiques de ces compétences. Ensuite, les grilles descriptives ont été produites pour faciliter l’interprétation des productions des élèves. Enfin, d’autres outils permettant de faciliter la réalisation des tâches (outils pour les élèves) et l’harmonisation du soutien dans l’administration des épreuves dans un contexte d’évaluation à large échelle (guide d’administration) y sont annexés. Les validations successives ont permis d’ajuster les différents constituants du prototype et de les mettre en contexte. En effet, des acteurs de terrain à différents niveaux, très au fait de l’environnement des apprentissages, ont participé à ce travail. La mise à l’essai a été l’occasion de constater le niveau d’efficacité des outils. En effet, l’évaluation certificative en APC devrait être qualitative (Alter, 2000; Boston, 2002; Blanchard, McCord, Mente, Lalush, Abrams, Loboa, et Nagle, 2004). Autrement dit, les évaluateurs portent leur jugement sur la qualité des ressources mobilisées, la pertinence des stratégies empruntées par les élèves pour réaliser la tâche. Dès lors, pour assurer la fiabilité de ces évaluations, l’explicitation des critères sur lesquels repose le jugement (Boston, 2002), la précision du seuil de réussite et la clarification du barème de notation sont nécessaires (Durand et Trépanier, 2011). Noyau (2011) relève la difficulté des enseignants à opérer une évaluation correcte selon l’APC. En effet, les correcteurs ne disposent pas de grilles d’observation avec des critères bien précisés et déclinés en indicateurs observables. La mise à l’essai a donc permis de recueillir l’avis de six (06) enseignants du primaire sur la valeur des grilles descriptives analytiques proposées. Aussi, cette étape rend-elle compte de la position de ces enseignants en regard de l’efficacité de ces grilles à porter un jugement sur les travaux réalisés par des élèves de 6e année. Enfin, à l’étape de la description, de l’analyse et de l’évaluation, notre cadre conceptuel a été la loupe avec laquelle nous avons observé les données produites et les prescrits documentaires pour en ressortir un portrait des observations. Une occasion de constater que la perspective instrumentale que nous avions adoptée n’est pas la seule qui sous-tend le jugement professionnel des enseignants en évaluation. Cette nouvelle dimension a d’ailleurs permis d’alimenter notre dernier chapitre.fr
dcterms.abstractThis thesis focuses on the assessment of reading and writing skills for certification purposes in a context of competency-based approach. Indeed, for more than fifteen years, the educational systems of many countries in Europe (France, Belgium, Switzerland, etc.), America (Canada, the United States, etc.) and Africa (Senegal, Tunisia, Morocco, etc.) have adopted curricula defined in terms of skills to be developed in the teaching-learning process. In this context, the question of evaluation raises more questions both in professional and scientific circles These questions are all the more legitimate the evaluation takes place in the context of a social practice with increased socio-ethical stakes. Moreover, as Legendre (2007) argued, evaluation is seen as the "knot" of reforms, in the sense that it can undermine their direction and pervert their implementation In Senegal, the use of French as a language of instruction complicates pedagogical approaches. Indeed, the way learners acquire knowledge in an environment where French is a second language that stands alongside one or more local languages remains a major concern. French is, therefore, a fundamental school subject that is instrumental to the mastery of other acquisitions. This is what justifies the choice of this school subject in this research. We have opted for qualitative research of the developmental type. Thus, a five-step approach was required: 1) Needs Analysis; 2) Design of the Model; 3) Validations; (4) Testing; And (5) Description, Analysis and Evaluation of the prototype. With a variety of tools for collecting data from various stakeholders, it was possible to propose a template (model) structure for certification tests in line with the theories proved in the didactics of reading and writing and in coherence with the competency-based approach. The proposed model consists of a situation in reading and writing designed on the basis of the didactic constituents of these competences. Then, the descriptive grids were produced to facilitate the interpretation of students' productions. Finally, other tools for facilitating the completion of tasks (tools for pupils) and the harmonization of support in testing processes in a context of large-scale evaluation (testing guide) are annexed the model. The successive validations made it possible to adjust the different constituents of the prototype and put them in context. Indeed, actors on the ground operating at different iv levels, and who are very familiar with the learning environment, have participated in this work. The trial provided an opportunity to observe the efficiency level of the tools. Indeed, the APC assessment should be qualitative (Alter, 2000, Boston, 2002, Blanchard, McCord, Mente, Lalush, Abrams, Loboa, and Nagle, 2004). In other words, the evaluators judge the quality of the resources mobilized, the relevance of the strategies borrowed by the students to carry out the task. Thus, in order to ensure the reliability of these assessments, the following are necessary: the judgement criteria (Boston, 2002), clearly set passing standards and the clarification of the scoring scale (Durand and Trépanier, 2011). Noyau (2011) notes the difficulty teachers face in conducting a correct assessment according to the APC. Indeed, the markers do not have observation grids with well-defined criteria and declined into observable indicators. Thanks to the trial, six (06) primary school teachers were consulted on the value of the proposed analytical descriptive grids. This stage also reflects the position of these teachers in terms of the effectiveness of these grids in making an "objective" assessment of the work done by Grade 6 students. Finally, at the stage of description, analysis and evaluation, our conceptual framework was the lense through which we observed the data produced and the prescribed documentation to come up with a picture of the observations. This constituted an opportunity to see that the instrumental perspective we have adopted is not the only one that underpins the professional judgment of teachers in assesment processes. This new dimension served to fuel our last chapter.fr
dcterms.languagefrafr


Fichier(s) constituant ce document

Vignette

Ce document figure dans la(les) collection(s) suivante(s)

Afficher la notice