Show item record

dc.contributor.advisorLapointe, Pierre
dc.contributor.advisorDembélé, Martial
dc.contributor.authorRamdé, Pascal
dc.date.accessioned2018-03-02T15:31:52Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2018-03-02T15:31:52Z
dc.date.issued2017-10-18
dc.date.submitted2017-03
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/19859
dc.subjectglobalisationfr
dc.subjecttransfert des politiques éducativesfr
dc.subjectenseignement supérieurfr
dc.subjectProcessus de Bolognefr
dc.subjectréforme LMDfr
dc.subjectsociologie de l’action publiquefr
dc.subjectappropriationfr
dc.subjectsystème d’action concretfr
dc.subjectacteursfr
dc.subjectAfrique subsahariennefr
dc.subjectBurkina Fasofr
dc.subjectglobalizationfr
dc.subjecttransfer of educational policiesfr
dc.subjecthigher educationfr
dc.subjectBologna Processfr
dc.subjectBMD reformfr
dc.subjectsociology of public actionfr
dc.subjectconcrete system of actionfr
dc.subjectactorsfr
dc.subjectSub-Saharan Africafr
dc.subject.otherEducation - Higher / Éducation - Enseignement supérieur (UMI : 0745)fr
dc.titleL’appropriation du changement de politiques universitaires par les acteurs en Afrique subsaharienne, entre le local et le global : le cas de la réforme Licence-Master-Doctorat au Burkina Fasofr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineSciences de l'éducation - Mesure et évaluation en éducationfr
etd.degree.grantorUniversité de Montréal (Faculté des sciences de l'éducation)fr
etd.degree.levelDoctorat / Doctoralfr
etd.degree.namePh. D.fr
dcterms.abstractLes universités en Afrique doivent relever le double défi de former les ressources humaines nécessaires au développement local et de s’adapter à un environnement marqué par l’internationalisation de l’enseignement supérieur (Teferra & Greijn, 2010) et le transfert des politiques éducatives (Steiner-Khamsi & Waldow, 2012). Ainsi, les pays d’Afrique subsaharienne francophone ont décidé depuis 2006 d’aligner leurs institutions d’enseignement supérieur sur le Processus de Bologne, considéré comme la plus grande réforme de l’enseignement supérieur de la fin du 20e siècle, en adoptant une politique dite « réforme Licence-Master-Doctorat (LMD) ». Plusieurs pays de cette région de l’Afrique, dont le Burkina Faso, connaissent des crises dans leur système d’enseignement supérieur qui nécessitaient de fait des réformes. Notre recherche, suscitée par l’importance du rôle joué par les acteurs dans la mise en œuvre d’une politique publique, examine l’implication de ces derniers dans l’implantation de la réforme LMD au Burkina Faso en répondant à cette question principale : comment les acteurs de l’enseignement supérieur s’approprient-ils les changements induits par la réforme LMD ?  À partir d’un cadre théorique articulé sur la sociologie de l’action publique (Hassenteufel, 2011), l’appropriation de la réforme LMD, conçue comme un processus à trois dimensions (interprétations, attitudes et comportements) est analysée comme la résultante des interactions contextualisées entre quatre catégories d’acteurs (étudiants, enseignants, administrateurs et personnel administratif et technique), pour répondre à six questions spécifiques : comment les acteurs interprètent-ils la réforme ? Quelles sont leurs attitudes à son égard ? Quels sont leurs comportements envers la réforme ? Y a-t-il une relation entre les interprétations, les attitudes et les comportements des acteurs ? Comment peut-on caractériser le système d’action concret entretenu par les acteurs autour de la réforme ? Enfin, quels sont les changements effectifs perçus par les acteurs ? La méthodologie comprend principalement une enquête par questionnaire administrée à 531 étudiants et à 37 enseignants et 27 entrevues réalisées auprès de 7 étudiants, 4 enseignants, 11 administrateurs et 5 membres du personnel administratif et technique. Les résultats mettent en évidence que chaque catégorie d’acteurs a interprété la réforme LMD à travers le prisme de ses intérêts cristallisés autour d’une forte attente de réformes de l’enseignement supérieur. Toutes les catégories d’acteurs adhèrent globalement à la réforme LMD et la soutiennent, malgré quelques réserves ou résistances liées aux conditions de son implantation. Les comportements des acteurs sont corrélés positivement à leurs interprétations et à leurs attitudes et sont liés aux phases de leurs préoccupations. En outre, l’évaluation des dimensions de l’appropriation chez les étudiants est reliée au genre, au programme d’études et surtout à la cohorte. Par ailleurs, l’analyse du système d’action concret met en exergue des relations de pouvoir entre les catégories d’acteurs dans un contexte marqué par des zones d’incertitude et la rareté des ressources financières et matérielles. Enfin, les changements effectifs perçus par les acteurs varient d’une catégorie à l’autre et ne coïncident pas totalement avec ceux qui étaient attendus de la réforme de façon formelle dans les documents officiels ou selon les interprétations des acteurs.fr
dcterms.abstractUniversities in Africa are confronted with the double challenge of training the human resources necessary for local development while adapting to an environment marked by the internationalization of higher education (Teferra & Greijn, 2010) and the transfer of educational policies (Steiner-Khamsi & Waldow, 2012). Thus, French speaking sub-Saharan African countries have decided since 2006 to align their higher education institutions on the Bologna Process, which is considered the most significant reform in higher education at the end of the 20th century, by adopting a policy called “Bachelor-Master-Doctorate (BMD) reform”. Several countries of this region, including Burkina Faso, had been subject to crises in their higher education systems that in fact called for reforms. Our research, inspired by the role of actors in the implementation of a public policy, examines the involvement of the latter in the implementation of the BMD reform in Burkina Faso by answering this main question: How do higher education actors develop ownership of the changes induced by the BMD reform? Using a theoretical framework rooted in the sociology of public action (Hassenteufel, 2011), the appropriation of the BMD reform, conceived as a three-dimensional process (interpretations, attitudes and behaviors), is analyzed as the result of contextualized interactions between four categories of actors (students, faculty members, administrators and administrative and technical staff), to answer six specific questions: how do the actors interpret the reform? What are their attitudes towards it? What are their behaviors towards the reform? Is there any relationship between the interpretations, attitudes and behaviors of the actors? How can one characterize the system of concrete action maintained by the actors around the reform? Finally, what are the actual changes perceived by the actors? Data gathering involved mainly a questionnaire survey (N = 531 students and 37 faculty members) and 27 interviews with 7 students, 4 faculty members, 11 administrators and 5 administrative and technical staff. The results of our analyses show that each category of actors has interpreted the BMD reform through the lens of their interests crystallized around a strong expectation of reforms in higher education. Globally, all actors adhere to the BMD reform and support it, despite some reservations or resistance linked to the conditions of its implementation. Actors’ behaviors are correlated positively with their interpretations and their attitudes, and are linked to the phases of their preoccupations. In addition, we found that, as far as students are concerned, the evaluation of the dimensions of appropriation is linked to gender, study program and especially cohort. Furthermore, the analysis of the concrete system of action highlights power relations between categories of actors in a context marked by zones of uncertainty and scarcity of financial and material resources. Finally, actual changes perceived by actors vary from one category to another and do not completely coincide with those that were formally expected of the reform in the official documents or according to their own interpretations.fr
dcterms.languagefrafr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record