Show item record

dc.contributor.advisorMc Andrew, Marie
dc.contributor.advisorDeniger, Marc-André
dc.contributor.authorBissonnette, Evelyn
dc.date.accessioned2017-05-19T13:57:53Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2017-05-19T13:57:53Z
dc.date.issued2017-03-27
dc.date.submitted2016-08
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/18603
dc.subjectEngagement parentalfr
dc.subjectImplication parentalefr
dc.subjectRelations école famille communautéfr
dc.subjectParticipation parentalefr
dc.subjectpluriethnicitéfr
dc.subjectMilieu pluriethniquefr
dc.subjectParental implicationfr
dc.subjectParental participationfr
dc.subjectParental involvementfr
dc.subjectSchool family community partnershipsfr
dc.subjectPluriethnicityfr
dc.subject.otherEducation - Bilingual and Multicultural / Éducation - Enseignement bilingue et multiculturel (UMI : 0282)fr
dc.titleL’engagement parental en milieu pluriethnique : comparaison des parents francophones, hispanophones et sinophonesfr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineÉducation comparée et fondements de l'éducationfr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sfr
etd.degree.nameM.A.fr
dcterms.abstractL’engagement parental dans la scolarité des enfants, qu’il soit entendu comme tel ou pris sous différents concepts (participation, implication parentale ou encore dans le champ plus large des relations école familles communauté), peut prendre de nombreuses formes, d’autant plus pour les familles issues de l’immigration pour qui notamment le projet migratoire peut jouer sur le rapport à la scolarité. En effet, le rapport à l’école et celui entretenu avec la réussite scolaire se développent selon des modalités différentes en fonction de la culture, de l’origine ou du parcours migratoire des familles. Le présent mémoire vise à comprendre la manière dont s’articule l’engagement parental pour des familles montréalaises qui présentent globalement des profils culturels différents, soit les Francophones, les Hispanophones et les Sinophones. Il répond donc à la question suivante : quels sont les éléments communs et les différences existant dans l’engagement parental entre les familles issues de l’immigration hispanophones et sinophones et entre ces familles et les familles francophones? Pour y parvenir, nous nous sommes basée sur un cadre conceptuel élaboré à partir de la typologie d’Epstein (2001) et sur des sources d’influences ressortant des écrits scientifiques comme pouvant influencer sur les différentes dimensions de cette typologie. La spécificité de notre objet d’étude nous a conduite à opter pour une démarche méthodologique de nature quantitative et poussée à faire des analyses descriptives et inférentielles. Les données utilisées sont issues d’une enquête précédente faite auprès de la Commission scolaire de Montréal. Pour répondre à nos objectifs spécifiques de recherche, nous avons utilisé différentes approches (tableaux croisés, comparaison de moyennes, analyses de covariances, etc.) et des tests statistiques paramétriques et non-paramétriques (F Welch, tests post-hoc de Games-Howell et test Tau de Kendall) compte tenu de la nature de nos données. Il ressort de notre étude que de manière générale, les parents francophones ont un profil favorable en ce qui a trait à l’engagement parental et semblent s’inscrire dans une meilleure dynamique que les parents des groupes issus de l’immigration pour des éléments tels que : la connaissance de la langue d’enseignement, le niveau d’éducation, le capital économique, social et culturel élevés ou encore les dynamiques dans lesquelles ils s’inscrivent avec l’école. Ces éléments constituent des sources d’influences de l’engagement parental selon notre cadre conceptuel. Cependant, les différences entre les groupes sont parfois notables dans différentes dimensions d’engagement parental, soit : les pratiques éducatives à la maison, l’engagement parental à la maison, la communication école-famille ou la participation à l’école. Finalement, nous avons pu observer qu’il existe des liens entre les caractéristiques plus ou moins favorables d’un groupe et le niveau d’engagement à la maison ou à l’école. Toutefois, la manière dont s’articulent ces éléments tend à varier d’un groupe à l’autre.fr
dcterms.abstractParental involvement in school can take various forms, especially for immigrant families, for whom the migration project can influence many aspects of schooling. In fact, culture, origin or migration experience can influence how parents view schools or academic achievement. Therefore, a family background can impact the way parents interact with school. This thesis aims to understand the parental involvement of different Montreal families with various backgrounds. More specifically, French, Spanish and Chinese speaking parents were targeted, and the main question was: which are the similitudes and differences in parental implication between Spanish-speaking and Chinese-speaking immigrant families and between theses families and French-speaking families? Our conceptual framework is based on Epstein’s (2001) model for parental involvement and on various sources of influence. We used a quantitative approach and used different parametric and non-parametric tests (F Welch, Games-Howell znd Kendall’s Tau) We discovered that French-speaking families have a favourable profile in regard to parental involvement and seam to have a greater knowledge of the schooling language, higher education background, higher level of economic, social and cultural capital and better interaction dynamics with the schools. All of these, according to literature, have an influence on parental involvement. However, when we look more precisely at different dimensions of parental involvement (parenting, learning at home, communication between schools and families, and volunteering and decision making in schools), we see that the level of parental involvement varies greatly from one group to another. Finally, we looked at the way s in which the sources of influence have an impact on the level of parental involvement. We have noted some significantly different interactions depending whether the parent is from the French-speaking, Hispanic-speaking or Chinese-speaking group.fr
dcterms.languagefrafr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record