Show item record

dc.contributor.advisorThéorêt, Manon
dc.contributor.authorDobrica, Viorica
dc.date.accessioned2017-04-13T13:51:26Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2017-04-13T13:51:26Z
dc.date.issued2017-03-27
dc.date.submitted2016-05-04
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/18375
dc.subjectpratiques réfléchiesfr
dc.subjectbien-être pédagogiquefr
dc.subjectapproche sociocognitivefr
dc.subjectenvironnement professionnelfr
dc.subjectcompétences professionnellesfr
dc.subjectidentité professionnellefr
dc.subjectautoefficacitéfr
dc.subjectengagementfr
dc.subjectsatisfaction au travailfr
dc.subjectwell-designed practicesfr
dc.subjectpedagogical well-beingfr
dc.subjectsociocognitive approachfr
dc.subjectwork environmentfr
dc.subjectprofessional skillsfr
dc.subjectprofessional identityfr
dc.subjectself-efficacyfr
dc.subjectcommitmentfr
dc.subjectjob satisfactionfr
dc.subject.otherEducation - Adult and Continuing / Éducation - Éducation permanente (UMI : 0516)fr
dc.titleAnalyse des relations entre les pratiques professionnelles réfléchies et le bien-être pédagogique des enseignants du secondairefr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineSciences de l'éducation - Psychopédagogiefr
etd.degree.grantorUniversité de Montréal (Faculté des sciences de l'éducation)fr
etd.degree.levelDoctorat / Doctoralfr
etd.degree.namePh. D.fr
dcterms.abstractLe travail enseignant a connu au fil des années une évolution continue qui s’est traduite par une complexification de la tâche et des changements dans les pratiques professionnelles avec des possibles conséquences sur le bien-être pédagogique des enseignants. C’est dans ce sens que cette recherche s’intéresse à l’exploration des relations entre les pratiques professionnelles réfléchies des enseignants oeuvrant dans une école secondaire et leur bien-être pédagogique. Pour ce faire, nous avons réalisé une recherche de type exploratoire, à dominance qualitative, auprès de onze enseignantes et de deux enseignants d’écoles secondaire de la grande région de Montréal. Afin de documenter leurs niveaux de réflexions au cours de leurs relations avec les élèves et les collègues et les relations entre ces réflexions et les dimensions du bien-être pédagogique chez les enseignants interviewés, nous avons opté pour une approche sociocognitive. Pour la cueillette des données, nous avons fait appel à deux techniques : la technique Q et la technique de l’incident critique. Pour explorer ces liens, nous avons commencé par nous pencher sur le modèle des niveaux de changement de Korthagen et Vasalos (2005), qui ont mis en évidence les interactions entre les réflexions spécifiques concernant six niveaux de réflexions : environnement professionnel, comportements centrés sur l’apprentissage scolaire, compétences de gestion de classe, croyances, identité professionnelles et mission auprès des élèves. Nous avons ensuite exploré le concept de bien-être pédagogique des enseignants. D’après l’ensemble des résultats de notre recherche, le bien-être pédagogique des enseignants des écoles secondaires s’avère à la fois un processus dynamique, dont l’évolution est influencée par ce qui se passe dans le milieu de travail, particulièrement dans la classe, et par les qualités essentielles de l’enseignant, et un construit reposant sur des dimensions spécifiques; trois dimensions ont été retenues pour cette étude : l’autoefficacité, l’engagement et la satisfaction au travail. Les relations pédagogiques avec les élèves constitueraient la principale source de bien-être pédagogique des enseignants. Le fait de croire en l’efficacité de leurs compétences de gestion de classe et de constater que les élèves sont contents d’être dans leur classe et engagés dans leur apprentissage stimulerait l’engagement et la satisfaction au travail des enseignants. Les réflexions sur les caractéristiques et sur le vécu des élèves, y compris sur leur bien-être en classe, et les compétences professionnelles seraient les aspects des interactions avec les élèves qui interagiraient le plus avec le bien-être pédagogique des enseignants. Pour ce qui est des interactions entre les relations de travail avec leurs collègues, elles auraient un impact positif sur le bien-être pédagogique, notamment par l’entremise de réflexions collectives sur les situations ordinaires des pratiques professionnelles. Enfin, malgré certaines limites méthodologiques et conceptuelles, cette étude met en évidence l’existence de liens empiriques entre les pratiques réfléchies et le bien-être pédagogique des enseignantes et enseignants oeuvrant dans une école secondaire. Elle dégage également des pistes de recherches futures sur les influences réciproques entre les pratiques pédagogiques et le bien-être pédagogique, et propose des idées de recherches prospectives.fr
dcterms.abstractThis research explores the relations between the well-designed professional practices of high school teachers and their educational well-being. To do this, we conducted an exploratory research, with a qualitative dominance, among eleven female and two male high school teachers from the Greater Montreal Area. We adopted a sociocognitive approach to document their levels of reflection throughout their relations with their students and colleagues and their relations with dimensions of educational well-being among high school teachers. We used two data collection techniques: the Q technique and critical incident technique. To explore these links, we started by examining the change level model of Korthagen and Vasalos (2005), which highlighted the interactions between the specific reflections of six levels of reflection: work environment, schooling-centered behaviors, class management skills, professional beliefs and identify and mission with students. We then explored the concept of the educational well-being of teachers. According to the overall results of our research, the educational well-being of high school teachers is both a dynamic process whose evolution is influenced by what is going on in the work environment, especially in the classroom, and by the teacher’s essential qualities, and a construct based on specific dimensions; three dimensions were used in this study: self-efficacy, commitment and job satisfaction. Educational relations with students seem to be the main source of educational well-being for teachers. Believing in the efficiency of their class management skills and noticing that students are happy to be in their class and are involved in their learning apparently stimulates the commitment and job satisfaction of teachers. Reflections on the characteristics and background of students, including their well-being in the classroom, and professional skills seem to be the aspects of interactions with students that affect the educational well-being of teachers the most. As for interactions between work relations with their colleagues, they seem to have a positive impact on educational well-being, namely through collective reflections on the ordinary situations of professional practices. Lastly, despite certain methodological and conceptual limitations, this study highlights the existence of empirical links between well-designed practices and the educational well-being of high school teachers. It also identifies directions for future research on the reciprocal influences between educational practices and educational well-being, and proposes foresight research ideas.fr
dcterms.languagefrafr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record