Show item record

dc.contributor.advisorDuchesneau, Michel
dc.contributor.advisorGervasi, Flavia
dc.contributor.authorBédard Giulione, Louis
dc.date.accessioned2017-03-01T20:08:20Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2017-03-01T20:08:20Z
dc.date.issued2016-11-04
dc.date.submitted2016-03
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/16436
dc.subjectIdentité socialefr
dc.subjectGoût musicalfr
dc.subjectDéplacement socialfr
dc.subjectRéférents culturelsfr
dc.subjectSocial Identityfr
dc.subjectMusical tastefr
dc.subjectSocial Mobilityfr
dc.subject.otherCommunications and the Arts - Music / Communication et les arts - Musique (UMI : 0413)fr
dc.titleLe goût musical favorise-t-il le déplacement social chez les adolescents en milieu scolaire?fr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineMusiquefr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sfr
etd.degree.nameM.A.fr
dcterms.abstractDans le cadre de ce projet de maîtrise, nous tentons d’identifier de quelle manière le goût musical affecte la mobilité sociale des adolescents en milieu scolaire montréalais. Pour ce faire, nous avons sondé plus de 150 étudiants dans trois écoles secondaires de la Commission Scolaire de Montréal (CSDM) de manière à obtenir un portrait réaliste du niveau de diversité de leur goût musical et de l’impact de celui-ci sur leurs interactions sociales. Premièrement, la diversité du goût musical fut analysée d’après le concept d’archipels de goût développé par Glevarec et Pinet Ceux-ci proposent une cartographie du goût musical organisée autour d’un axe ouverture/tolérance, c’est-à-dire selon une logique d’appréciation des genres (2009). Cette approche nous a permis d’organiser le goût musical de nos répondants selon leur cohérence autant en tant que genres (Rock, Punk, Métal) que dans les patterns de consommation de ceux qui l’écoutent (Rap, Hip-Hop, Pop, Dance et ainsi de suite). Ainsi, nous avons été en mesure d’opérationnaliser la diversité du goût musical de nos répondants selon le nombre d’archipels de goûts différents qui correspondaient à leurs musiques préférées. Au travers nos recherches, nous avons réussi à dresser le portrait de l’environnement, le portrait social et les différentes logiques d’interactions sociales des adolescents sondés. Grâce à nos recherches, nous sommes en mesure d’affirmer que bien que la majorité des adolescents sondés aient un goût musical limité, ils sont tout de même en mesure d’utiliser leurs connaissances musicales pour discuter avec leurs camarades aux goûts différents. L’adolescent moyen est socialement équipé pour parler de musique avec ses camarades de classe et est en contact constant avec sa bibliothèque musicale personnelle, qui lui permet de mieux développer son goût musical. Bien qu’il préfère écouter de la musique seul à la maison et dans les transports en communs, l’adolescent va chercher ses influences culturelles chez ses amis et dans les médias virtuels, au travers lesquels il a une plus grande liberté de mouvement et de consommation culturelle que dans l’univers physique dans lequel il évolue. L’adolescent au goût diversifié a un rapport plus profond à la musique et tend à considérer le rock comme son genre musical préféré. C’est aussi un adolescent qui tend à utiliser ses connaissances musicales pour créer des liens sociaux et qui a la capacité d’adapter son identité sociale de manière à faciliter l’intégration et la socialisation avec ses pairs.fr
dcterms.abstractThis project was conceived to allow us to illustrate in what ways musical taste intervenes in the social interactions of Montreal teenagers in their school environment. In order to develop a working image of our target subjects, we polled over 150 students of the Montreal School Board in three learning establishments. This permitted us to identify and quantify the diversity of our subject’s musical tastes, how it affects their interactions with their peers, and how they use it to navigate their social environment. Using Glevarec and Pinet’s (2009) taste island concept, we were able to differentiate and organize the musical taste of our students by regrouping their favorite musical genres according to similarities (Rock, Punk, Metal) in style and by their social usage (Rap, Hip-Hop, Dance music). Students who preferred genres who were closely related in any ways were not considered to have a diverse musical taste. To have a diversified taste, the student needed to like more than two genres that belonged to archipelagos that were not linked. With the data that was collected, we were able to produce a valid working image of our subjects. Most of them had a limited musical taste but were still able to talk about music with people with different musical tastes. They maximised their knowledge of popular music and social news about their favorite artists to create social networks with their peers. They preferred listening to music in private and during their down time (in the bus, between classes), but tended to get their social knowledge and references from friends and via the internet and virtual networks. Those who had a diverse musical taste liked mostly Rock music and had an eclectic group of friends. The complexity of their taste made it harder for them to be recognized by the music they liked, but it made it a lot easier to join peer groups. These students showed the most social competences and prosocial skills and had much more rooted relation with music, than their peers with a limited taste.fr
dcterms.languagefrafr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record