Show item record

dc.contributor.authorChoquette, Éléna
dc.contributor.authorGodbout, Jean-François
dc.date.accessioned2016-03-17T18:09:28Z
dc.date.available2016-03-17T18:09:28Z
dc.date.issued2016-02-24
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/13350
dc.publisherUniversité de Montréal. Centre d'études et de recherches internationalesfr
dc.subjectFédéralismefr
dc.subjectRoyaume-Unifr
dc.subjectRéformes parlementairesfr
dc.subjectWestminsterfr
dc.subjectÉtat unitairefr
dc.titleDéveloppements constitutionnels au Royaume-Uni : vers un Parlement fédéral ?fr
dc.typeArticlefr
dc.contributor.affiliationUniversité de Montréal. Centre d'études et de recherches internationalesfr
dcterms.abstractDans la foulée de la dévolution de nombreux pouvoirs au Parlement écossais, Westminster a adopté l’automne dernier quelques réformes parlementaires afin de renforcer la position de l’Angleterre au sein de l’union britannique. Grâce au nouveau système de vote, les députés anglais à Westminster sont dorénavant capables d’empêcher l’adoption de projets de loi qui ne touchent que l’Angleterre. Au lendemain de l’implantation de ce nouveau mécanisme parlementaire, plusieurs acteurs politiques dénoncent ce qu’ils perçoivent être « un cafouillage constitutionnel » et un « ticket pour l’éclatement de l’union britannique ». Alors que le Royaume-Uni devra bientôt se prononcer sur la reconduction de son adhésion à l’Union européenne, l’Observatoire des fédérations examine la question suivante : est-ce que la survie du Royaume-Uni passe par sa fédéralisation?fr
dcterms.languagefrafr
UdeM.VersionRioxxVersion publiée / Version of Record
oaire.citationTitlePublications du CÉRIUM


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record