Show item record

dc.contributor.advisorRené de Cotret, Sophie
dc.contributor.advisorRichard, Philippe R.
dc.contributor.authorGauthier, Johanne
dc.date.accessioned2016-02-12T17:23:38Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2016-02-12T17:23:38Z
dc.date.issued2015-10-14
dc.date.submitted2015-02
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/13047
dc.subjectDidactique de la géométriefr
dc.subjectProblèmesfr
dc.subjectParadigmes géométriquesfr
dc.subjectConceptions des élèvesfr
dc.subjectTeachingfr
dc.subjectGeometryfr
dc.subjectProblemsfr
dc.subjectGeometrical paradigmsfr
dc.subjectStudent conceptionsfr
dc.subject.otherEducation - Mathematics / Éducation - Mathématiques (UMI : 0280)fr
dc.titleEnseignement de la géométrie en première secondaire et conceptions d'élèves : une oscillation entre la perception, la mesure et la théoriefr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineSciences de l'éducation - Didactiquefr
etd.degree.grantorUniversité de Montréal (Faculté des sciences de l'éducation)fr
etd.degree.levelDoctorat / Doctoralfr
etd.degree.namePh. D.fr
dcterms.abstractCette recherche, réalisée en milieu scolaire québécois, concerne l’enseignement et l’apprentissage de la géométrie à l’entrée au secondaire. Ce contexte est caractérisé par une géométrie non clairement définie d’un point de vue épistémologique, tant dans le programme d’études du premier cycle que dans les manuels scolaires. Ainsi, nous avons cherché à voir d’une part, l’activité géométrique souhaitée et actualisée par des enseignants incluant les problèmes proposés et, d’autre part, les conceptions d’élèves développées par ces problèmes. À partir de données recueillies auprès de quatre classes, nous avons déterminé cette activité géométrique et répertorié six types de problèmes dont quatre sont dominants ainsi que des conceptions d’élèves. L’activité géométrique en classe a donné lieu à des moments d’hésitation épistémologique, lesquels ne sont pas sans effet dans le développement des conceptions des élèves.fr
dcterms.abstractThis research was conducted in a Quebec classroom environment. It pertains to the teaching and learning of geometry at the outset of secondary school. This context is characterized by a geometry that is not clearly defined from the epistemological point of view in either the secondary cycle one program or in textbooks. We attempted to find firstly, the desired geometric activity and updated by teachers with the proposed problems and, secondly, students conceptions developed by these problems. Using data collected from four classes, we then determined this geometric activity and identified six types of problems from which four were predominant. We also observed students conceptions. The classroom activity gave birth to moments of epistemological hesitance that may have had a certain effect on the development of the students’conceptions.fr
dcterms.languagefrafr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record