Show item record

dc.contributor.advisorFrasson, Claude
dc.contributor.authorBrosseau, Pierre-Olivier
dc.date.accessioned2015-12-18T17:09:04Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2015-12-18T17:09:04Z
dc.date.issued2015-02-18
dc.date.submitted2014-08
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/12832
dc.subjectModèle bdifr
dc.subjectEnvironnement virtuelfr
dc.subjectGénération d’émotionsfr
dc.subjectCréation de scénarios générateurs d’émotionsfr
dc.subjectConduite avec eegfr
dc.subjectBdi Modelfr
dc.subjectVirtual environmentfr
dc.subjectInducing emotionsfr
dc.subjectEeg drivingfr
dc.subjectCreation of emotional inducing scenariosfr
dc.subject.otherApplied Sciences - Computer Science / Sciences appliqués et technologie - Informatique (UMI : 0984)fr
dc.titleEnvironnement virtuel générateur d’émotionsfr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineInformatiquefr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sfr
etd.degree.nameM. Sc.fr
dcterms.abstractLes émotions jouent un rôle important dans la prise de décision quotidienne. En effet, elles influencent grandement la manière dont les individus interagissent avec leur environnement. Dans cette étude nous avons premièrement conçu un environnement virtuel de conduite automobile, puis créé des scénarios générateurs d’émotions à l’aide de la méthode Belief-Desire-Intention. Nous avons évalué l’efficacité de ces scénarios à l’aide d’un groupe de 30 personnes et d’un casque électroencéphalogramme pour mesurer leurs émotions. On observe que plus de 70% des scénarios conçus avec cette méthode ont généré l’émotion que l’on avait anticipée chez 52% à 76% des participants. La deuxième phase de cette expérience porte sur la réduction d’émotions avec un agent correcteur. Nous avons noté une efficacité de la réduction des émotions allant de 36.4% jusqu’à 70.0% des participants à travers les différents scénarios.fr
dcterms.abstractEmotions play an important role in daily decision-making. Indeed, they greatly influence how individuals interact with their environment. In this study, we first designed a virtual driving environment and various emotion-inducing scenarios using the Belief-Desire-Intention method. We evaluated the effectiveness of these scenarios with a group of 30 people and an EEG headset to measure the emotions. Over 70% of scenarios designed with this method induced the emotion that had been anticipated in 52% to 76% of the participants. The second phase of this experiment is the reduction of emotions with a corrective agent. We noted an efficiency in reducing emotions ranging from 36.4% to 70.0% of the participants through the different scenarios.fr
dcterms.languagefrafr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record