Show item record

dc.contributor.advisorHébert, Manon
dc.contributor.authorVega, Myriam
dc.date.accessioned2014-11-14T14:03:07Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2014-11-14T14:03:07Z
dc.date.issued2014-03-03
dc.date.submitted2013-11
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/11286
dc.subjectOral en interactionfr
dc.subjectÉvaluationfr
dc.subjectJugementfr
dc.subjectCroyances des enseignantsfr
dc.subjectPratiques des enseignantsfr
dc.subjectOral interactionsfr
dc.subjectAssessmentfr
dc.subjectTeachers’ beliefsfr
dc.subjectTeachers’ practicesfr
dc.subject.otherEducation - Tests and Measurements / Éducation - Évaluation (UMI : 0288)fr
dc.titleLes croyances des enseignants et leurs pratiques relativement à l’évaluation de l’oral : étude de cas de deux enseignants de français de 3e secondairefr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineSciences de l'éducation - Didactiquefr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sfr
etd.degree.nameM.A.fr
dcterms.abstractDepuis quelques années, plusieurs didacticiens du français se penchent sur l’enseignement et l’évaluation de l’oral, mais peu d’informations sont encore disponibles concernant les pratiques effectives des enseignants à cet égard. Notre recherche vise à décrire les croyances de deux enseignants de français au secondaire et leurs pratiques au sujet de l’évaluation de l’oral, plus particulièrement de l’oral dans une situation d’interaction entre pairs. Une entrevue dirigée a permis d’avoir accès à leurs croyances et à leurs pratiques déclarées, alors que le think-aloud a été employé pour observer leur pratique d’évaluation, à l’étape du jugement, d’une situation d’interaction entre pairs. Nos résultats montrent que, du point de vue de leurs croyances, les enseignants ont tous deux des préoccupations concernant les tâches et les instruments d’évaluation, et que leurs pratiques d’évaluation déclarées sont assez semblables en ce qui a trait aux tâches retenues, à leur fréquence et à l’intention poursuivie. Du côté de leurs pratiques d’évaluation observées à l’étape du jugement, nous exposons de façon détaillée les gestes d’enseignants en situation authentique, en identifiant les principaux processus cognitifs et métacognitifs impliqués dans cette tâche complexe. Des divergences entre les deux enseignants ont été observées relativement à leurs croyances, pratiques déclarées et pratiques observées durant le jugement. Tout d’abord, les critères retenus pour l’évaluation (pratique déclarée) ne tiennent pas toujours compte de ce qu’ils croient important d’enseigner en classe (croyance). De plus, malgré une pratique déclarée positive concernant l’autoévaluation, ces enseignants n’y ont peu ou pas eu recours durant leur jugement. Enfin, les gestes de l’un, durant le jugement, tendaient vers la posture d’instructeur-contrôleur, alors que ceux de l’autre s’inscrivaient davantage dans la posture de conseiller-didacticien. De façon générale, nous constatons que les pratiques de ces enseignants sont plus influencées par les situations rencontrées en tant qu’élèves et les traditions d’enseignement de la discipline que par le programme en vigueur.fr
dcterms.abstractIn recent years, several researchers have studied the teaching and assessment of oral communication, but little information is yet available about the actual practices of teachers in this regard. The purpose of this study is to describe the beliefs and practices of two teachers regarding oral communication and its assessment in L1 French teaching in high school, as well as their actual assessment practices of oral interaction. A structured interview allowed us to collect data on their beliefs and practices, while the think-aloud technique was used to observe their actual assessment practices of oral interaction. Analysis of the interviews showed that, in terms of their beliefs, teachers have concerns about the assessment of oral communication, mainly with respect to both tasks and assessment tools. In terms of their practices, we discovered that their assessment practices of oral communication are quite similar with respect to selected tasks, their frequency and their purpose. In terms of their observed practices, our study presents in detail the actions of teachers in authentic assessment situation, identifying cognitive and metacognitive processes involved in this complex task. Differences between the two teachers were observed with respect to their beliefs, practices and actual assessment practices. First, the criteria for evaluation (practice) does not always reflect what they believe to be important to teach in the classroom (belief). Moreover, despite a positive attitude regarding self-evaluation, these teachers have little or no interest in using it while assessing their students. Lastly, one of the teacher’s actions resembled the instructor-controller assessor’s type, while those of the other teacher resembled more the advisor educationalist. In general, we find that the practices of these teachers are more influenced by the situations they encountered when they were students and by the teaching traditions of their discipline than by the current curriculum.fr
dcterms.languagefrafr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record