Show item record

dc.contributor.advisorDurand, Micheline-Johanne
dc.contributor.authorRamoo, Lakshmee Devi L.D
dc.date.accessioned2014-10-03T19:40:59Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2014-10-03T19:40:59Z
dc.date.issued2014-09-17
dc.date.submitted2014-06
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/11058
dc.subjectévaluation intégrée à l’apprentissagefr
dc.subjectdémarche d'évaluationfr
dc.subjectenseignement primairefr
dc.subjectfrançais et mathématiquefr
dc.subjectassessment integrated to learningfr
dc.subjectevaluation processfr
dc.subjectprimary schoolingfr
dc.subjectfrench and mathematicsfr
dc.subject.otherEducation - Tests and Measurements / Éducation - Évaluation (UMI : 0288)fr
dc.titleDocumenter les façons de faire d'enseignants de la 6e année du primaire dans toutes les étapes de la démarche d'évaluationfr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineSciences de l'éducation - Mesure et évaluation en éducationfr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sfr
etd.degree.nameM.A.fr
dcterms.abstractLe changement de paradigme amené par l'approche par compétences dans le système éducatif québécois au début des années 2000 devait conduire les enseignants à adopter de nouvelles façons de faire prescrites par la Politique en évaluation des apprentissages (MEQ, 2003) qui s’inscrivent dans une évaluation au service de l’apprentissage. Brookhart (2004) pour sa part, considère que la recherche en ce qui concerne les apprentissages et l'évaluation au primaire sont limitées et Boutin (2007) se questionne sur le changement effectif des pratiques considérant les vives critiques suscitées quant à l'implantation de l'approche par compétences dans les écoles québécoises. Cette recherche vise à apporter un éclairage quant aux façons de faire d'enseignants de la 6e année du primaire à toutes les étapes de la démarche d'évaluation en lecture, écriture et mathématique en les situant dans des perspectives nouvelles ou traditionnelles de l'évaluation et en observant si la fréquence des énoncés reliés aux façons de faire diffère selon les caractéristiques personnelles des enseignants. Suivant une méthodologie de type simultanée imbriquée, 55 enseignants ont rempli un questionnaire et 14 d'entre eux ont participé à des entrevues semi-dirigées. L’analyse des données montre que tout au long de la démarche d'évaluation, les façons de faire des enseignants varient, et ce, dans les trois matières: ils utilisent des façons de faire qui sont situées tantôt dans un continuum allant des perspectives traditionnelles aux perspectives nouvelles de l'évaluation comme dans la planification, la collecte de données, l'interprétation et la communication et tantôt dans les nouvelles perspectives de l'évaluation comme dans l'étape du jugement, et ce, selon leurs caractéristiques sociodémographiques. Nous avons ainsi pu catégoriser les enseignants selon le modèle de Schwartz, Bransford et Sears (2005) en distinguant ceux qui sont efficients de ceux qui ne le sont pas, même s'ils innovent. Afin d’améliorer les pratiques des enseignants à chaque étape de la démarche d’évaluation, nous pensons qu'il serait intéressant de valider un tableau synthèse inspiré de Scallon (2004) et l'OCDE (2005) afin de créer une métagrille pour analyser la pertinence et la cohérence des façons de faire des enseignants en cours de cycle dans une optique d’évaluation intégrée à l’apprentissage.fr
dcterms.abstractThe paradigm shift brought by the competency-based approach in the educational system of Québec at the beginning of this millennium has compelled teachers to adopt new practices prescribed by the Politique en évaluation des apprentissages (MEQ, 2003) geared towards promoting assessment for learning. On her part, Brookhart (2004) suggests that research concerning learning and assessment in primary schools are limited and Boutin (2007) is unsure whether teachers have really changed their teaching practices because there were sharp criticisms as regards the implementation of the competency-based approach in the schools of Québec. This research therefore aims to shed light on the practices of 6th grade teachers in all the stages of the evaluation process in reading, writing and mathematics. We will also assess whether the practices adopted are found in the traditional or new perspectives and whether the frequency of the items related to their practices differ according to the personal characteristics of teachers. Using a concurrent nested design, 55 teachers filled in a questionnaire and 14 of them participated in semi-structured interviews. Data analysis reveals that all along the evaluation process, teaching practices vary, and in all three disciplines: they use practices found on a continuum from the traditional to the new perspectives of assessment in the planning, data collection, interpretation and communication phases and use new perspectives in the judgement phase, depending on their personal characteristics. We have thus been able to categorise these teachers using the model of Schwartz, Bransford and Sears (2005) by distinguishing less efficient teachers from those who really are even if all innovate in their practices. In order to enhance teacher practices at each phase of the evaluation process, we feel it would be interesting to validate a table inspired by Scallon (2004) and the OECD (2005) with the aim of creating a rubric used for analysing the relevance of and consistency in teaching practices throughout the school year, when assessment should be integrated to learning.fr
dcterms.languagefrafr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record