☃ ❄ ⛄ ☃ ❄ ⛄ CONGÉ DES FÊTES 2018 : Veuillez noter qu'il n'y aura pas de suivi des dépôts des thèses, mémoires et travaux étudiants après le 20 décembre 2018. Retour aux délais réguliers dès le 3 janvier 2019.

Show item record

dc.contributor.advisorFournier, Marcel
dc.contributor.authorJulien, Anne
dc.date.accessioned2013-03-25T18:51:00Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONen
dc.date.available2013-03-25T18:51:00Z
dc.date.issued2012-12-03
dc.date.submitted2012-10
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/9143
dc.subjectFestivalen
dc.subjectMilieu minoritaire francophoneen
dc.subjectDémocratie culturelleen
dc.subjectDéveloppement culturelen
dc.subjectAffirmation identitaireen
dc.subjectConsolidation identitaireen
dc.subjectIdentité collectiveen
dc.subjectVitalité culturelleen
dc.subjectFestivalen
dc.subjectFrancophone minority communitiesen
dc.subjectCultural democracyen
dc.subjectCultural developmenten
dc.subjectIdentity affirmationen
dc.subjectIdentity consolidationen
dc.subjectCollective identityen
dc.subjectCultural vitalityen
dc.subject.otherSociology - General / Sociologie - Généralités (UMI : 0626)en
dc.titleLes festivals francophones en Ontario : vecteurs de la vitalité culturelle d’une communauté minoritaire – une étude de cas multiplesen
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineSociologieen
etd.degree.grantorUniversité de Montréal (Faculté des arts et des sciences)fr
etd.degree.levelDoctorat / Doctoralen
etd.degree.namePh. D.en
dcterms.abstractCette recherche consiste en un examen du rôle du festival dans une communauté linguistique en contexte minoritaire confrontée à des enjeux spécifiques tels que l’assimilation, l’exogamie, la diglossie, l’inégal accès aux services dans sa langue, de même que l’accès limité aux produits culturels de son groupe linguistique. Le cas des festivals francophones en milieu minoritaire sert à interroger concrètement et empiriquement les possibilités, les conditions, les limites et les contraintes de cette forme particulière d’événement en tant que vecteur de la vitalité culturelle d’une communauté minoritaire. Le festival est aussi exploré en lien aux grandes finalités de développement culturel et de démocratie culturelle, soit des mécanismes culturels à la source des politiques culturelles modernes, ainsi qu’en lien à son rôle aux niveaux de l’affirmation et de la consolidation identitaires. Une étude de cas multiples a été menée afin de comparer et d’analyser trois festivals francophones en milieu minoritaire ontarien qui sont mis sur pied dans différentes régions, et ont des objectifs à la fois similaires et différenciés : 1) La Nuit sur l’étang (Sudbury) ; 2) le Festival franco-ontarien (Ottawa) ; et 3) le Festival du Loup (Lafontaine-Penetanguishene). En focalisant sur chaque cas étudié, nous sommes en mesure de donner une vue d’ensemble du phénomène « festival » dans un tel contexte. Cette recherche présente, par le biais de sources documentaires, d’observations sur le terrain et d’entretiens auprès des organisateurs, des festivaliers et des artistes de ces événements, les perceptions qu’en ont et l’utilisation qu’en font ces différentes catégories d’acteurs impliqués. Elle fait plus précisément état de la contribution du festival au niveau des mécanismes culturels proposés ci-dessus. En outre, elle permet de déterminer si les acteurs directement impliqués dans ce type d’événement le perçoivent comme un enjeu important pour la francité. Bref, l’ensemble des contributions qu’apportent les festivals francophones en Ontario montrent en quoi ces événements agissent comme des vecteurs de la vitalité culturelle d’une communauté minoritaire.en
dcterms.abstractThis dissertation examines the role of the festival in a linguistic community in a minority context confronted with assimilation, exogamy, diglossia, unequal access to services in their mother tongue, as well as limited access to cultural products of their linguistic group. The case of francophone festivals in a minority situation serves as a way to verify concretely and empirically the possibilities, the conditions, the limits and the constraints of this particular form of event as a vector of cultural vitality of a minority community. The festival is also explored in regard to cultural development and cultural democracy, that is, two cultural mechanisms related to modern cultural policy. The role of the festival in relation to identity affirmation and identity consolidation is also explored. A multiple case study was conducted in order to compare and analyze three francophone festivals in minority communities in Ontario that take place in different regions, and that have similar and different objectives: 1) La Nuit sur l’étang Sudbury); 2) the Festival franco-ontarien (Ottawa); and 3) the Festival du Loup (Lafontaine-Penetanguishene). By focusing on each of these cases, we are able to give a broader view of the festival phenomenon set in this particular context. This research presents, through the use of documentary sources, fieldwork observations and interviews with festival organizers, audience members and artists, the perceptions they have and the use they make of the festival. It also sheds light on the contribution of the festival pertaining to the aforementioned cultural mechanisms and if the actors directly implicated in this type of event perceive them as being an important issue for Frenchness. In sum, the various contributions of francophone festivals in Ontario studied in this research demonstrate how these events act as vectors of cultural vitality of a francophone minority community.en
dcterms.languagefraen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record