Show item record

dc.contributor.advisorMarchand, Alain
dc.contributor.authorGautrin, Sophie
dc.date.accessioned2011-09-16T15:20:22Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONen
dc.date.available2011-09-16T15:20:22Z
dc.date.issued2011-07-07
dc.date.submitted2011-04
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/5284
dc.subjectDétresse psychologiqueen
dc.subjectÉvènements stressants vécus lors de l’enfanceen
dc.subjectConditions de l’organisation du travailen
dc.subjectService de police de la ville de Montréalen
dc.subjectPsychological distressen
dc.subjectChildren stressful life eventsen
dc.subjectWork organization conditionsen
dc.subjectService de police de la ville de Montréalen
dc.subject.otherSociology - Industrial and Labor Relations / Sociologie - Travail et relations industrielles (UMI : 0629)en
dc.titleUne étude sur le rôle modérateur des évènements stressants vécus lors de l’enfance sur la relation entre les conditions de l’organisation du travail et la détresse psychologiqueen
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineRelations industriellesen
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sen
etd.degree.nameM. Sc.en
dcterms.abstractL’objectif principal de ce mémoire est de déterminer l’effet modérateur des évènements stressants subis lors de l’enfance sur la relation entre les conditions de l’organisation du travail et le niveau de détresse psychologique vécue par les policiers et les employés de bureau de la ville de Montréal (SPVM). Les objectifs secondaires sont de déterminer le rôle direct des conditions de l’organisation du travail et des évènements stressants subis lors de l’enfance sur le niveau de détresse psychologique de cette population. Des données secondaires découlant d’une enquête réalisée auprès de 410 employés du SPVM nous ont permis de réaliser cette étude et de faire les analyses statistiques nécessaires. Cette recherche nous a permis de déceler quelques facteurs pouvant influencer le niveau de détresse psychologique des employés du SPVM. Entre autres, les résultats nous indiquent un niveau de détresse psychologique assez faible pour notre échantillon. De plus, ceux-ci nous démontrent que parmi les conditions de l’organisation du travail, deux variables indépendantes sont associées à une variation du niveau de détresse psychologique, c’est-à-dire les demandes psychologiques et le soutien social des superviseurs. En effet, les demandes psychologiques font augmenter le niveau de détresse psychologique, tandis que le soutien des superviseurs le fait diminuer. De plus, nos résultats soutiennent que le fait d’être un homme, de vivre en couple, de ne pas subir de tensions avec son enfant et son conjoint, de pratiquer des activités physiques, de ne pas consommer de tabac et de posséder un centre de contrôle interne sont associés à un faible niveau de détresse psychologique. Parallèlement, cette étude nous a permis d’avoir une compréhension plus exhaustive du rôle spécifique des évènements de vie stressants vécus lors de l’enfance en ce qui concerne la détresse psychologique vécue en milieu de travail. Ainsi, nos analyses multivariées nous ont permis d’identifier le fait qu’il n’y avait pas présence d’un effet modérateur des évènements stressants subis lors de l’enfance sur la relation entre les conditions de l’organisation du travail et le niveau de détresse psychologique. Pour ce qui est de la relation des évènements stressants subis lors de l’enfance sur le niveau de détresse psychologique, aucun lien n’a été décelé lors des analyses.en
dcterms.abstractThe main objective of this master thesis was to verify the moderating effects of stressful life events from childhood on the relation between the work organization’s conditions and the level of psychological distress lived by workers from the Service de Police de la Ville de Montréal (SPVM). As a secondary objective, this thesis determined the direct effect of work organization conditions on the level of psychological distress. To complete this study, data from an investigation of 410 SPVM workers was used. This thesis demonstrated a low level of distress in this population. Also, the completed multilevel analysis confirmed that psychological demands and social support from the superiors were associated at the level of psychological distress. In fact, psychological demands contribute to increase it and the social support from the superior decrease the level of psychological distress. In addition, our results indicate that distress is to be less pronounced among men, couples, life habits (physical activities and no tobacco use),no tensions with children, no tensions with the spouse and the personality trait sense of control. Finally, this thesis hasn’t found any moderating effects of the children’s stressful life events on the relation between the work organization’s conditions and the level of psychological distress. Moreover, the multilevel analyses haven’t demonstrated the direct effect of children’s stressful life events psychological on the level of psychological distress.en
dcterms.languagefraen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record


DSpace software [version 5.8 XMLUI], copyright © 2002-2015  DuraSpace