Show item record

dc.contributor.advisorde la Sablonnière, Roxane
dc.contributor.authorSancho, Marie-Claire
dc.date.accessioned2011-04-20T16:32:03Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONen
dc.date.available2011-04-20T16:32:03Z
dc.date.issued2011-04-01
dc.date.submitted2010-08
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/4919
dc.subjectConflit identitaireen
dc.subjectIdentity conflicten
dc.subjectIntégration identitaire soustractiveen
dc.subjectSubtractive identity integrationen
dc.subjectIdentité sociale négativeen
dc.subjectNegative social identityen
dc.subjectChangement de trajectoire de vieen
dc.subjectLife trajectory changeen
dc.subject.otherPsychology - Social / Psychologie sociale (UMI : 0451)en
dc.titleL’importance du conflit identitaire majeur et de la perte d’identité sur le changement de trajectoire de vieen
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplinePsychologieen
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sen
etd.degree.nameM. Sc.en
dcterms.abstractUn nombre important d’individus subit des conséquences négatives en lien avec une appartenance à un groupe peu adapté socialement (p. ex., membre d’un gang de rue). Certains parviennent à mettre fin à cette identification, alors que d'autres n’y arrivent pas. Nous proposons que les individus qui réussissent le peuvent grâce à l’intégration d’une nouvelle identité, davantage adaptée, et conflictuelle avec leur identité d’origine. Dans ce mémoire, nous mettons de l’avant l’argument que lors de conflit identitaire majeur entre deux identités, le processus d’intégration identitaire est soustractif. Cinq sous hypothèses ont été testées lors de deux études effectuées avec des participants vivant un conflit identitaire majeur. Un niveau élevé de conflit identitaire prédit un faible niveau d’identification envers l’identité au statut le moins élevé (hypothèse 1). Un lien prédictif est postulé entre le statut perçu d’une identité et le niveau d’identification à cette identité (hypothèse 2). Un niveau d’intégration identitaire élevé de la nouvelle identité prédit un faible niveau d’identification envers l’identité au statut le moins élevé (hypothèse 3). Un niveau d’intégration identitaire élevé de la nouvelle identité prédit un faible niveau de déviance (étude 1) et d’alcoolisme (étude 2) (hypothèse 4). Finalement, un niveau d’intégration identitaire élevé de la nouvelle identité prédit un niveau de bien-être élevé (hypothèse 5). Les résultats de la première étude (N=42), effectuée sur un échantillon de jeunes filles placées en Centre Jeunesse, vont dans le sens des hypothèses 2 et 3. Les résultats de la deuxième étude (N=28), effectuée sur un échantillon d’individus membres des Alcooliques Anonymes, vont dans le sens des hypothèses 2 et 5.en
dcterms.abstractAn important number of individuals suffer from negative consequences associated with a negative social identity (i.e., members of street gangs). A number of them are able to get rid of that identity, whereas others continue to belong to a negative group. We theorize that individuals who no longer identify to a negative group are those who integrate a pro-social identity, in conflict with their original identity. In this thesis, we bring forward the argument that in the presence of a strong identity conflict between two identities; the identity integration process follows a subtractive pattern. In order to support this statement, the five following sub-hypotheses have been tested: a high level of identity conflict predicts a low level of identification towards the identity with a perceived lower status (hypothesis 1). The status attributed to an identity predicts of the level of identification toward that identity (hypothesis 2). A high level of identity integration of the new identity predicts a low level of identification towards the identity with the perceived lower status (hypothesis 3). A high level of identity integration of the new identity predicts a low level of deviance (study 1) and alcoholism (study 2) (hypothesis 4). Finally, a high level of identity integration of the new identity predicts a high level of well-being (hypothesis 5). Results from the first study (N=42), conducted on a sample of young girls placed in a rehabilitation center, support hypothesis 2 and 3 whereas results from study 2 (N=28), conducted on a sample of individuals member of Alcoholics Anonymous, support hypotheses 2 and 5.en
dcterms.languagefraen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record


DSpace software [version 5.8 XMLUI], copyright © 2002-2015  DuraSpace