Show item record

dc.contributor.advisorRousseau, Stéphane
dc.contributor.authorBiron, Julie
dc.date.accessioned2008-06-20T19:20:27Z
dc.date.available2008-06-20T19:20:27Z
dc.date.issued2005-11
dc.date.submitted2005-08
dc.identifier.citationBiron, Julie. 2005. La responsabilité de l'intermédiaire de marché et la protection du petit investisseur : à la recherche d'un certain équilibre. Mémoire de maîtrise. Montréal : Faculté de Droit, Université de Montréal.en
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/2357
dc.format.extent9309714 bytes
dc.format.mimetypeapplication/pdf
dc.subjectResponsabilité civilefr
dc.subjectCourtier en valeurs mobilièresfr
dc.subjectConseiller en valeurs mobilièresfr
dc.subjectAdministrateur de portefeuillefr
dc.subjectArbitragefr
dc.subjectConciliationfr
dc.subjectAssociation canadienne des courtiers en valeurs mobilièresfr
dc.subjectAgence des services financiersfr
dc.subjectLegal responsibilityen
dc.subjectInvestment dealer/broker
dc.subjectSecurities adviser
dc.subjectPortfolio
dc.subjectManager
dc.subjectArbitration
dc.subjectInvestment Dealers Association
dc.titleLa responsabilité de l'intermédiaire de marché et la protection du petit investisseur : à la recherche d'un certain équilibreen
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertationen
etd.degree.disciplineDroit des affairesfr
etd.degree.grantorUniversité de Montréal
etd.degree.levelMaîtrise / Master's
etd.degree.nameLL. M.
dcterms.abstractLe recours à diverses stratégies d'investissement ainsi qu'aux services des intermédiaires de marché a pris, dans les dernières années, une place importante dans la planification financière de la retraite des Canadiens. Toutefois, une question demeure: les marchés financiers contemporains sont-ils adaptés aux petits investisseurs? Cette question, étant réapparue à plusieurs reprises au fil des ans, nous frappe avec d'autant plus d'acuité à la lumière de la dégringolade qu'ont subie les marchés boursiers depuis mars 2000. Pour répondre à cette question, un examen du contexte dans lequel évolue la relation établie entre l'intermédiaire de marché et l'investisseur s'avère nécessaire. Tout d'abord, la mise en place d'un système réglementaire technique visant à encadrer les activités des intermédiaires de marché, complétée par les règles adoptées par les organismes professionnels auxquels ces derniers appartiennent, viennent d'emblée imposer un modèle de conduite visant à maintenir la confiance des investisseurs dans le marché de valeurs. De même, l'adoption de cet ensemble de règles fait en sorte que le comportement adopté par les intermédiaires de marché corresponde le plus possible aux attentes des investisseurs. En outre, ces règles viennent, avec le nouveau Code civil, établir l'ensemble des obligations imposées aux parties dans leur relation. Il va sans dire que l'assujettissement à un certain nombre de devoirs et d'obligations amène inévitablement des litiges en matière de responsabilité civile. Toutefois, la formulation d'une demande devant les tribunaux judiciaires afin d'obtenir une compensation pour les pertes subies amène un lot important d'inconvénients (poids financier des procédures, délais, technicité du fardeau de preuve). Par ailleurs, ce constat pourra, dans certains cas, entraîner un questionnement sur l'étendue réelle de la protection des droits du public investisseur. Dans ce cadre, l'apparition dans les demières années de modes alternatifs de règlement de litiges propose une solution intéressante en permettant d'envisager une nouvelle forme de justice plus adaptée aux litiges consuméristes pouvant survenir dans le cadre de la relation entre l'investisseur et l'intermédiaire de marché.fr
dcterms.abstractIn the past few years, use of various investment strategies and intermediary market services has occupied an important place in the Canadians' retirement financial planning. However, one question remains unanswered: Are contemporary financial markets adapted to small investors? Asked many times over the years, this question is ail the more striking in light of the upheaval that stock exchanges have suffered since March 2000. To answer this question, it is necessary to examine the context in which the relationship between market intermediaries and investors is established. The application of a technical regulatory system that gives structure to market intermediaries' activities and which is further completed by the rules of organizations that these professionals belong to readily imposes a model of conduct that aims to maintain investors' confidence in securities markets. Similarly, by adopting this set of rules, market intermediaries also adopt behavior that corresponds as much as possible to investors' expectations. Moreover, these rules, along with the new Code Civil, establish a set of obligations for parties in contact. It goes without saying that restraining certain duties and obligations inevitably causes legal disputes over civil responsibility. However, drafting a claim before the court to obtain compensation for losses suffered causes major inconvenience (financial burden of the proceedings, the delays and hold-ups, and the technicality of the duty to produce evidence). In certain cases, this finding can put into question how long the protection of public investors' rights actually last. In this context, the appearance in the last years of alternative means of settling litigation presents an interesting solution. It allows us to envision a new form of justice that is more adapted to consumer disputes and may very weil arise in the relationship between investors and market intermediaries.en
dcterms.description"Mémoire présenté à la Faculté des études supérieures en vue de l'obtention du grade de maîtrise, option droit des affaires"en
dcterms.languagefraen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record