Show item record

dc.contributor.advisorGrenier, Sebastien
dc.contributor.authorLimoges, Stéphanie
dc.date.accessioned2019-07-31T16:10:10Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2019-07-31T16:10:10Z
dc.date.issued2018-08
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/22332
dc.subjectSolitudefr
dc.subjectSatisfaction de viefr
dc.subjectDétresse psychologiquefr
dc.subjectAdolescentsfr
dc.subjectAînésfr
dc.subjectProgramme intergénérationnelfr
dc.subjectTechnologiefr
dc.subjectÉtude pilotefr
dc.subjectlonelinessfr
dc.subjectSatisfaction with lifefr
dc.subjectPsychological distressfr
dc.subjectAdolescentsfr
dc.subjectEldersfr
dc.subjectIntergenerational programfr
dc.subjectTechnologyfr
dc.subjectPilot studyfr
dc.titleLa faisabilité d’un programme intergénérationnel utilisant la technologie numérique et ses effets sur la solitude et différents facteurs associés chez les adolescents : une étude pilotefr
dc.typeTravail étudiant / Student workfr
etd.degree.disciplinePsychologie cliniquefr
dcterms.abstractIntroduction : Le sentiment de solitude est ressenti particulièrement à l’adolescence et peut avoir des impacts délétères sur la santé mentale des jeunes. Une des stratégies préconisées pour diminuer ce sentiment est d’encourager les adolescents à développer des liens sociaux, particulièrement des liens intergénérationnels avec des personnes plus âgées. Pour faciliter le développement d’une relation significative entre ces deux générations, la tablette électronique serait potentiellement efficace. Cependant, peu d’études rigoureuses ont utilisé cette technologie dans le cadre d'activités intergénérationnelles et encore moins d'études ont évalué les effets de ce type d’activités sur le bien-être et le niveau de solitude des adolescents. Méthodologie : Cette étude pilote a donc comme objectifs d’évaluer la faisabilité d’un programme intergénérationnel utilisant la tablette électronique et de mesurer l’effet de ce programme sur le niveau de solitude, de détresse psychologique et sur la satisfaction de vie des adolescents. Des questionnaires mesurant ces variables ont été administrés à trois reprises, soit avant, deux semaines et six mois après le programme. Les six adolescentes (M = 14,67 ans) et six personnes âgées (M = 73,50 ans) qui ont participé à l’étude ont été réparties en deux groupes (groupe expérimental et liste d’attente). Les participants du groupe expérimental étaient jumelés en dyade dans une activité portant sur l’apprentissage de la tablette numérique. Résultats : Les résultats des analyses qualitatives ont démontré que les adolescents réussissaient à développer des liens intergénérationnels significatifs durant l’activité intergénérationnelle et appréciaient l’activité. Les analyses quantitatives ont aussi démontré que le programme intergénérationnel avait un effet plus important, mais non significatif (tailles d’effet majoritairement moyennes) sur la détresse psychologique et la satisfaction de vie des adolescents en comparaison à la liste d’attente. Cependant, aucun effet bénéfique sur la solitude n’a été observé. Enfin, certains défis ont limité la faisabilité du programme, tels que la période de recrutement, le cadre du projet (horaire, durée, environnement) et la présence d’enjeux intergénérationnels (adaptation du rythme et du ton de voix). Des pistes de solution pour améliorer les recherches futures sont proposées et discutées.fr
dcterms.abstractIntroduction: Loneliness is particularly experienced during adolescence and can have noxious impacts on the mental health of young people. One of the strategies used to decrease this feeling is to encourage teenagers to develop social relationships, especially intergenerational relationships with older adults. The electronic tablet has the potential to effectively facilitate the development of meaningful relationships between these two generations. However, only a few rigorous studies have used this technology in intergenerational activities and a limited number of studies have estimated the effects of such programs on the well-being and level of loneliness of teenagers. Methodology: This pilot study aims to test the feasibility of a program centred on the digital technology and to measure the effect sizes of certain variables of interest, including loneliness, psychological distress, and life satisfaction of teenagers. Questionnaires measuring these variables were administered at three times: before, two weeks and six months after the program. The six teenagers (M=14,67 years old) and six older adults (M=73,50 years old) who participated in the study were distributed in two groups (experimental group and wait list control group). The participants in the experimental group were coupled in an activity consisting of learning the use of the digital tablet. Results: The results demonstrate that the intergenerational program had a greater but no significant effect (mostly moderate effect sizes) on psychological distress and life satisfaction than the waiting list. However, no beneficial effect on loneliness was observed. Finally, some challenges limited the feasibility of the program, such as the recruitment period, the project framework (schedule, duration and environment) and the presence of intergenerational issues (adaptation of pace and tone of voice). Various solutions aimed at providing future studies on the subject are proposed and discussed.fr
dcterms.descriptionEssai présenté à la Faculté des études supérieures en vue de l’obtention du grade de doctorat (D.Psy.) en psychologie option cliniquefr
dcterms.languagefrafr
UdeM.cycleÉtudes aux cycles supérieurs / Graduate studiesfr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record