Show item record

dc.contributor.advisorZadra, Antonio
dc.contributor.advisorCyr, Mireille
dc.contributor.authorDuquette, Alexandra
dc.date.accessioned2019-03-18T16:54:28Z
dc.date.available2019-03-18T16:54:28Z
dc.date.issued2018-08
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/21504
dc.subjectPsychologie cliniquefr
dc.subjectRêves dysphoriquesfr
dc.subjectAgressions sexuellesfr
dc.subjectEnfancefr
dc.subjectClinical psychology
dc.subjectDysphoric dreams
dc.subjectNightmares
dc.subjectSexual abuse
dc.subjectChildren
dc.titleRêves dysphoriques et agression sexuelle : contenu thématique des cauchemars d'enfants victimesfr
dc.typeTravail étudiant / Student workfr
etd.degree.disciplinePsychologie cliniquefr
dcterms.abstractCette étude exploratoire vise la description du contenu thématique des cauchemars d’enfants victimes d’agression sexuelle (AS). Les récits de cauchemars ont été recueillis au Centre d’expertise Marie-Vincent lors de l’évaluation d’enfants pour lesquels des allégations d’AS ont été jugées fondées. Au total, 63 récits ont été transcrits, provenant de 51 filles et 12 garçons âgés de 4 à 14 ans (M: 9,7 ans). Une analyse descriptive du contenu thématique de leurs cauchemars a été réalisée en partie à l’aide du système de codification Hall et Van de Castle (interactions, personnages, émotions, malchance). Les différences dans le contenu descriptif ont été explorées selon divers paramètres distinctifs de l’AS (p. ex : fréquence, sévérité, polyvictimisation, genre de la victime, âge lors de la 1ière AS et lien avec l’agresseur). Les principaux résultats indiquent que les cauchemars d’enfants victimes d’AS présentent majoritairement des créatures ou animaux malveillants (31,7%), des agressions physiques ou violence explicite (23,8%) ainsi que des agressions sexuelles (22,2%). Bien que les analyses de chi-carré effectuées pour évaluer les différences dans le contenu thématique selon des caractéristiques de l’agression soient statistiquement non significatives, des tailles d’effets modérées ont été obtenues pour certaines relations. Des pistes de réflexion sont amenées en regard de la littérature sur le contenu des cauchemars en lien avec les résultats obtenus. De même, les limites de l’étude et les avenues futures pour la recherche dans ce domaine sont discutés.fr
dcterms.abstractThis exploratory study describes the thematic content of nightmares reported by sexually abused (SA) children. The nightmare reports were collected at the Centre d’expertise MarieVincent during assessment interviews of children for whom allegations of SA were substantiated. A total of 63 dream reports from 51 girls and 12 boys between 4 and 14 years of age (M: 9.7) were transcribed. The reports were subsequently analysed for thematic content and with Hall & Van de Castle’s dream coding system (interactions, characters, emotions, misfortunes). The differential relations between the children’s specific trauma history (frequency, severity, poly-victimization, victim’s gender, age of first occurrence of abuse, relationship with the perpetrator) and dream content variables were also explored. The most frequently reported themes in this sample of nightmares involved the presence of creatures or malicious animals (31.7%), physical abuse or explicit violence (23.8%) and sexual abuse (22.2%). While chi-square statistical analyses used to test differential impacts of trauma history on dream content were non-significant, some moderate effect sizes were found. The results are discussed in relation to the broader literature on nightmare content and the study’s limits and future research venues presented.
dcterms.descriptionEssai doctoral présenté à la Faculté des arts et des sciences en vue de l'obtention du grade de Doctorante en psychologie clinique (D.Psy).fr
dcterms.languagefrafr
UdeM.cycleÉtudes aux cycles supérieurs / Graduate studiesfr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record