Afficher la notice

dc.contributor.advisorHaines, Victor
dc.contributor.authorTabi Nseng, Nancy Emmanuelle
dc.date.accessioned2017-05-26T19:05:24Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2017-05-26T19:05:24Z
dc.date.issued2017-03-28
dc.date.submitted2016-05
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/18823
dc.subjectConciliation travail-famillefr
dc.subjectPratiques de conciliation travail-famillefr
dc.subjectEmployeur de choixfr
dc.subjectWorkfamily balancefr
dc.subjectWorkfamily practicesfr
dc.subjectEmployers of choicefr
dc.subject.otherSociology - Industrial and Labor Relations / Sociologie - Travail et relations industrielles (UMI : 0629)fr
dc.titleLes pratiques de conciliation travail-famille des employeurs de choixfr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineRelations industriellesfr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sfr
etd.degree.nameM. Sc.fr
dcterms.abstractLes études menées depuis quelques décennies sur les pratiques de conciliation travail-famille mettent en relief les difficultés que vivent les employés à concilier leurs exigences professionnelles avec leurs responsabilités familiales. Les organisations avant-gardistes en matière de gestion des ressources humaines aussi appelées «employeurs de choix» accordent une importance primordiale à la nécessité de remédier au problème de conciliation travail-famille. C’est dans ce cadre que se situe notre étude. En effet, la conciliation travail-famille est un concept qui a peu à peu pris une grande place dans la gestion des ressources humaines des organisations canadiennes. La recension des lectures contemporaines concernant la conciliation travail-famille nous révèle qu’il existe une forte demande d’explication approfondie sur le sujet et sous l’angle des causes et des conséquences de l’adoption de pratiques de conciliation travail-famille. Dans un contexte où le recrutement et la rétention du personnel sont des enjeux importants, les grandes organisations commencent à porter une attention singulière aux besoins des employés afin d’éviter certains problèmes organisationnels tels que l’absentéisme, un rendement médiocre et une démotivation des travailleurs. Cependant, malgré les efforts normatifs et les stratégies opérationnelles, la conciliation travail-famille demeure un problème majeur au sein de la société canadienne. Les solutions se trouveraient-elles dans les pratiques des employeurs de choix? Notre étude propose, d’une part, une description des pratiques de conciliation travail-famille adoptées par les employeurs de choix et, d’autre part, une analyse des facteurs explicatifs et des conséquences de l’adoption des pratiques de conciliation travail-famille chez les employeurs de choix. Cette étude a été réalisée en analysant les données secondaires provenant du concours sur les 100 meilleures entreprises canadiennes des années 2013 et 2014. Les résultats de cette analyse indiquent que les pratiques les plus adoptées par les employeurs de choix sont celles sur les congés et sur l’aménagement du temps de travail. D’après nos résultats, nous pouvons confirmer que ce sont les organisations les plus anciennes et les employeurs de choix du secteur public qui ont le plus adopté des pratiques de conciliation travail-famille. De plus, on constate que celles-ci ont un pourcentage élevé d’employés à temps partiel et une moyenne d’âge du personnel relativement élevée. De surcroit, l’adoption de pratiques de conciliation travail-famille au sein de ces organisations permettrait d’être reconnus comme étant les meilleurs en matière de conciliation travail-famille. Cette recherche aura permis en fin de compte de décrire la situation des employeurs de choix au Canada. Les résultats de cette recherche pourront aider les gestionnaires d’entreprise à mieux comprendre les pratiques de conciliation travail-famille de ces « meilleurs » employeurs et saisir les facteurs de contingence de même que les avantages qui en résultent. Mots-clés : Conciliation travail-famille, pratiques de conciliation travail-famille, employeurs de choix.fr
dcterms.abstractFor decades, studies on the work-family practices have been highlighted the difficulties experienced by employees to balance their professional duties with their family life. Progressive organizations with regards to their human resources management also known as "employers of choice" attach a great importance to the need of addressing the work-life balance. Our study falls under this framework. Indeed, work-family balance is a challenge of increasing importance in the human resource management strategies of Canadian companies. A review of contemporary research on work-family balance is revealing of the need to address the factors associated with the adoption and the consequences of work-family practices. In a context in which recruitment and retention are prominent, many organizations are now developing new ways to address the needs of employees to avoid problems such as absteeism, poor performance and low employee motivation. However, despite noticeable efforts and operational strategies, balancing work and family remains a major problem in Canadian companies. Might some solutions be found in the policies and practices of employers of choice? Our study aims to describe the work-life balance practices adopted by employers of choice and propose an analysis of the antecedents and consequences of the implementation of the adoption of work-life balance practices among employers of choice. This study was conducted by analyzing secondary data from the competition among the top 100 Canadian employers in 2013 and 2014. The findings of this analysis show that the most adopted practices by the employers of choice are those relative to leave and work time arrangements. According to our results, the oldest employers of choice and those in the public sector are those that have adopted more work-life balance practices. Moreover, these organizations have a high percentage of part-time employees and relatively high average staff age. In addition, the introduction of work-life balance practices within these organizations allows them to be recognized as the best as far as work-family balance is concerned. This research further describes the work-family practices of employers of choice in Canada. The findings may help business managers better understand work-family practices of those “best” employers as well as their contingency factors and outcomes. Keywords: work-family balance, work-family practices, employers of choice.fr
dcterms.languagefrafr


Fichier(s) constituant ce document

Vignette

Ce document figure dans la(les) collection(s) suivante(s)

Afficher la notice