Show item record

dc.contributor.advisorNadeau, Louise
dc.contributor.advisorKairouz, Sylvia
dc.contributor.authorLuce, Christelle
dc.date.accessioned2017-05-09T16:24:42Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2017-05-09T16:24:42Z
dc.date.issued2017-03-28
dc.date.submitted2016-03
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/18495
dc.subjectPréventionfr
dc.subjectjoueurs à risque modéréfr
dc.subjectjoueurs pathologiquesfr
dc.subjectprospectiffr
dc.subjectévènement de viefr
dc.subjectmoderate-risk gamblersfr
dc.subjectproblem gamblersfr
dc.subjectlife eventsfr
dc.subjectPreventionfr
dc.subjectProspectivefr
dc.subject.otherPsychology - General / Psychologie - Généralités (UMI : 0621)fr
dc.titleLes joueurs de hasard et d’argent au Québec : trajectoires et exploration des facteurs explicatifs du changementfr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplinePsychologie - recherche et interventionfr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelDoctorat / Doctoralfr
etd.degree.namePh. D.fr
dcterms.abstractLes joueurs à risque modéré et pathologiques probables représentent respectivement 1,4 % et 0,4 % de la population dans la province de Québec (Kairouz, Paradis, Nadeau, Hamel, & Robillard, 2015). Bien que prolifique, la recherche sur les trajectoires des joueurs présente plusieurs limites méthodologiques menant à l'hétérogénéité des résultats et peu d’études ont empiriquement examiné les facteurs associés aux changements dans les habitudes de jeu. Par ailleurs, il est reconnu que les évènements de vie ont un impact sur le développement de la psychopathologie (Brown & Harris, 1989). L'objectif de cette thèse est d'étudier la façon dont les joueurs évoluent au fil du temps en fonction de la gravité de leurs comportements de jeu et des conséquences néfastes, et d'examiner de manière prospective les associations entre les évènements de vie et la sévérité des problèmes de jeu. Au cours d’un suivi de deux ans, comprenant trois temps de mesure, 179 joueurs sélectionnés à partir d'une enquête populationnelle ont été répartis dans quatre groupes (non-problème, à faible risque, à risque modéré et les joueurs pathologiques probables) selon leur score à l’indice canadien du jeu excessif (Ferris et al, 2001). La présence d'évènements de vie a également été évaluée chaque année. Nos analyses révèlent que les joueurs à risque modéré sont très hétérogènes, tant dans leur composition que dans leur évolution. Les joueurs pathologiques restent vulnérables et sont à risque de vivre des problèmes de jeu chroniques au fil du temps. Nos analyses ont également montré que certains évènements de vie spécifiques liés à la sphère professionnelle, financière, sociale et aux habitudes de vie, ainsi que le nombre cumulé d'évènements de vie, sont prospectivement associés à un niveau plus élevé de sévérité des problèmes de jeu un an plus tard. Cette thèse montre ainsi l'importance de tenir compte des spécificités du groupe des joueurs à risque modéré dans les programmes de prévention secondaire et de favoriser la continuité des soins et la prévention des rechutes dans les programmes de traitement. De plus, les circonstances sociales et le stress affectent les trajectoires de jeu et doivent également être pris en compte dans le champ de la prévention secondaire et du traitement.fr
dcterms.abstractModerate risk and problem gamblers in the Province of Quebec represent 1.4% and 0.4% of the population, respectively (Kairouz et al., 2015). Albeit prolific, the research on gamblers’ trajectories has been hampered by several methodological shortcomings leading to heterogeneity in results. Moreover, few have empirically investigated factors that were associated with change. However, it is known that life events or significant changes in people's life have an impact on the development of psychopathology (Brown & Harris, 1989). The purpose of this thesis is to explore the ways in which gamblers evolve over time depending on the severity of their gambling behaviors and harmful consequences, and to examine prospectively associations between life events and problem gambling severity. Using a two-year follow-up prospective design including three measurement waves, 179 gamblers selected from a representative survey divided into the four categories (non-problem, low-risk, moderate-risk, and problem gamblers) of the Problem Gambling Severity Index (Ferris et al., 2001) were examined. Occurrence of life events was also assessed annually. Our analyses reveal that the moderate-risk gamblers are highly heterogeneous, both in their composition and their evolution. Problem gamblers remain vulnerable and are at-risk of experiencing chronic problems over time. Cross-lagged analyses showed that some specific life events related to work, financial, social and lifestyle arenas, as well as the cumulative number of life events, were prospectively associated with an increase in severity of problem gambling 12-months later. Thus, this dissertation shows the significance of addressing sub-group specificities in secondary prevention programs, and the necessity for continuity of cares and relapse prevention in treatment programs. Moreover, social circumstances and stress affect gambling trajectories and need to be taken into account in secondary prevention and treatment.fr
dcterms.languagefrafr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record