Show item record

dc.contributor.advisorDubuc, Elise
dc.contributor.advisorde Moura Sobral, Luis
dc.contributor.authorPoirier-Vannier, Estelle
dc.date.accessioned2016-11-09T16:57:40Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2016-11-09T16:57:40Z
dc.date.issued2016-09-28
dc.date.submitted2016-04
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/16154
dc.description.abstractNotre mémoire porte sur la mise en valeur du patrimoine archéologique sur la côte nord du Pérou. À partir de deux études de cas, Chan Chan et Huacas de Moche, nous cherchons à faire ressortir différentes approches de mise en valeur au complexe archéologique et d’exposition au musée de site. La cité de Chan Chan aurait été la capitale de l’Empire chimor (900 à 1476 ap. J.C.) et utilisée à titre de siège pour le gouvernement, de résidence, de centre administratif et de centre religieux. Le complexe de Huaca del Sol y de la Luna aurait été la capitale de la civilisation moche (100 av. J.C. à 700 ap. J.C.) à son apogée. Il représente l’un des plus anciens centre urbain-cérémonial de la côte nord du Pérou. Le cas du Musée de site de Chan Chan présente un modèle muséographique des années 1990, tandis que le cas du Musée de site de Huacas de Moche propose une approche puisant ses concepts dans la nouvelle muséologie (2010). D’autre part, ces modèles de gestion, l’un issu du secteur public (Chan Chan) et l’autre (Huacas de Moche) émanant d’une gestion mixte ont une influence sur la manière de présenter l’archéologie au public. Le premier chapitre aborde l’histoire du développement de l’archéologie, des musées et du tourisme au Pérou. La deuxième partie de ce chapitre traite des questions liées à l’herméneutique de la culture matérielle, des questions esthétiques et de l’architecture précolombienne, ainsi que des approches de médiation. Le deuxième chapitre met en parallèle l’analyse du circuit de visite du complexe archéologique de Chan Chan et celui de Huacas de Moche. Le troisième chapitre présente l’analyse de la mise en exposition des musées de site des deux études de cas et des liens créés avec leur site archéologique. Le quatrième chapitre porte sur les formes de financement des projets de fouilles, de conservation, de restauration et de mise en valeur de l’archéologie, ainsi que des stratégies utilisées pour sa diffusion et sa mise en tourisme. Enfin, la dernière section du quatrième chapitre traite des différents moyens utilisés par chacun des complexes archéologiques et leurs musées pour intégrer la communauté locale aux projets de recherche et de mise en valeur archéologique.fr
dc.description.abstractOur thesis discusses the development of enhancements in the archeological heritage of the Northern coast of Peru. Based on two case studies, namely Chan Chan and Huacas de Moche, we aim to highlight different approaches in the establishment of enhancements to the archeological site and the related site museum exhibition. The city of Chan Chan would have been the capital of the Chimor Empire (900 to 1476 A.D.) and used as a center for governments, settlement and as a religious hub. At its height, the site of Huaca del Sol y de la Luna would have been the capital of the Moche civilization (100 B.C. to 700 A.D.). It represents one of the most ancient urban-ceremonial sites of the Northern coast of Peru. The Chan Chan site museum presents a model of museography dating from the 1990s whereas; the site museum of Huacas de Moche proposes an approach evidencing concepts of new museology (2010). In addition, the management approaches, one public (Chan Chan) and one joint public/private (Huacas de Moche) have influenced the way archeology is presented to the public. The first chapter discusses the history of archeology, museum and tourism development in Peru. The second part of that chapter examines questions related to hermeneutics of material culture, esthetic topics of artifatcs and pre-Columbian architecture and mediation approaches. The second chapter establishes a parallel analysis of the circuit of the archeological site of Chan Chan and that of Huacas de Moche. The third chapter analyses the site museum exhibitions through two case studies. It discusses the links created and established to their respective archeological sites. The fourth chapter pertains to forms of financing of archeological searches, conservation, restoration and projects for enhancing the value of archeology. It also discusses strategies for its dissemination and tourism development. Finally, the last section of the fourth chapter discusses how the archeological sites and their museums can integrate local communities in the research project and to enhance archeology.fr
dc.language.isofrfr
dc.subjectPéroufr
dc.subjectarchéologiefr
dc.subjectmusée de sitefr
dc.subjectmise en valeurfr
dc.subjecttourismefr
dc.subjectPerufr
dc.subjectArchaeologyfr
dc.subjectSite Museumfr
dc.subjectValuefr
dc.subjectTourismefr
dc.subject.otherSocial Sciences - Museology / Sciences sociales - Muséologie (UMI : 0730)fr
dc.titleLa mise en valeur de l'archéologie sur la côte nord du Pérou : le cas de Chan Chan et de Huacas de Moche.fr
dc.typeThèse ou Mémoire numérique / Electronic Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineHistoire de l'artfr
etd.degree.grantorUniversité de Montréal (Faculté des arts et des sciences)fr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sfr
etd.degree.nameM.A.fr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record