Show item record

dc.contributor.authorLarose, Karim
dc.date.accessioned2016-01-20T15:40:31Z
dc.date.available2016-01-20T15:40:31Z
dc.date.issued2007
dc.identifier.citationLarose, Karim, « Aux “marges sales” de la parole vive : les débats sur la langue dans le milieu théâtral québécois (1930-1968) », Études françaises, vol. 43, n° 1, 2007, p. 9-28.fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/12894
dc.publisherLes Presses de l'Université de Montréal
dc.subjectThéâtre québécoisfr
dc.subjectLanguefr
dc.subjectQuébecfr
dc.subjectJoualfr
dc.subjectDramaturgiefr
dc.subjectThéâtrefr
dc.titleAux “marges sales” de la parole vive : les débats sur la langue dans le milieu théâtral québécois (1930-1968)fr
dc.typeArticlefr
dc.contributor.affiliationFaculté des arts et des sciences. Département des littératures de langue françaisefr
dcterms.abstractDes débats et interventions diverses sur les rapports entre langue et théâtre au Québec, on ne retient souvent que les polémiques ayant entouré, entre 1968 et 1973, la création des premières pièces de Michel Tremblay ainsi que les innombrables prises de position publiques de leur auteur. Dans une perspective sociohistorique, cet article cherche à montrer que — à partir des années 1930, tout particulièrement — une réflexion originale sur la langue au théâtre prend naissance dans un contexte où la critique tente de penser l’autonomie d’un théâtre québécois en émergence. D’où une vive attention à la façon de porter la parole vivante au théâtre (élocution, débit, accent), qu’il s’agit de faire échapper à l’influence de l’art oratoire et de l’éloquence profane ou sacrée. L’importance de la notion centrale de l’époque, le naturel à la scène, se manifeste ensuite sous d’autres formes, notamment à travers la promotion d’un théâtre réaliste, puis social. La dramaturgie et les positions de Marcel Dubé sur la question linguistique, affirmées dès les années 1950, sont exemplaires de cette évolution générale, qui s’inscrit en faux contre une perspective textualiste évacuant de l’oeuvre de théâtre la parole quotidienne, dans toute son imperfection et sa fragilité.fr
dcterms.bibliographicCitationÉtudes françaises ; vol. 42, no 1
dcterms.isPartOfurn:ISSN:0014-2085
dcterms.languagefrafr
UdeM.VersionRioxxVersion acceptée / Accepted Manuscript


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record