Show item record

dc.contributor.authorNoël, Alain
dc.date.accessioned2015-09-02T20:22:18Z
dc.date.available2015-09-02T20:22:18Z
dc.date.issued2002
dc.identifier.citationNoël, Alain. « Une loi contre la pauvreté : La nouvelle approche québécoise de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale ». Lien social et politiques 48 (Automne 2002): 101-114fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/12243
dc.subjectLutte contre la pauvretéfr
dc.subjectPauvretéfr
dc.subjectExclusion socialefr
dc.titleUne loi contre la pauvreté : La nouvelle approche québécoise de lutte contre la pauvreté et l’exclusion socialefr
dc.typeArticlefr
dc.contributor.affiliationUniversité de Montréal. Faculté des arts et des sciences. Département de science politiquefr
dc.identifier.doi10.7202/007895ar
dcterms.abstractLe 12 juin 2002, le gouvernement du Québec rendait public un projet de loi visant à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Le projet de loi 112 fait de la lutte contre la pauvreté une priorité gouvernementale et il engage le gouvernement à mettre en place des plans d’action spécifiques et des structures institutionnelles pour assurer le suivi de ces plans. La loi s’accompagne également d’une stratégie gouvernementale relativement ambitieuse de lutte contre la pauvreté. L’article présente le projet de loi et la stratégie, en insistant sur les origines citoyennes du projet et sur ses implications pour la démocratisation du social. Le projet a le mérite de mettre la lutte contre la pauvreté à l’avant-plan et d’être conçu dans une perspective longitudinale, intégrée et participative. Mais il demeure pour l’instant relativement abstrait. Seul le temps nous dira si cette ouverture significative donnera des résultats importants.fr
dcterms.abstractIn June 2002 the government of Quebec unveiled a draft bill targeting poverty and social exclusion. Bill 112 would make anti-poverty actions a governmental priority and commits the government to developing concrete action plans and institutional structures for implementation. The draft bill is accompanied by the government’s anti-poverty strategy. This article describes the roots of the law and strategy in a citizen and popular initiative and considers its implications for democracy. While the project is relatively general, it does have the advantage that it puts anti-poverty in the spotlight as well as understanding the problem from a longitudinal, integrated and participatory perspective. Only time will tell whether there will be more specific results.fr
dcterms.bibliographicCitationLien social et politiques ; no 48
dcterms.languagefrafr
UdeM.VersionRioxxVersion acceptée / Accepted Manuscript


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record