Show item record

dc.contributor.authorGiroux, Joannie
dc.date.accessioned2013-08-20T15:33:36Z
dc.date.available2013-08-20T15:33:36Z
dc.date.issued2012-08
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/9772
dc.subjectProgramme d'interventionfr
dc.subjectVivre la diversitéfr
dc.subjectRelations interculturellesfr
dc.subjectDiversité culturellefr
dc.titleRapport d'intervention du programme Vivre la diversité! (Ateliers de formation sur les relations interculturelles en contexte d'intervention de crise)fr
dc.typeTravail étudiant / Student work
etd.degree.disciplinePsychoéducationfr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.nameM. Sc.fr
dcterms.abstractLe programme d'intervention Vivre la diversité! a pns forme à travers des ateliers de formation sur les relations interculturelles dans un contexte d'intervention de crise. Il s'est adressé aux intervenants du service d'Intervention rapide et intensive (IRI) du Centre jeunesse de Montréal - Institut universitaire agissant sous la Loi de la protection de la jeunesse. Ce programme visait, comme objectif distal, l'amélioration des relations vécues entre les intervenants du service IRI et les familles issues de l'immigration. Pour ce faire, les ateliers se penchaient, plus spécifiquement, sur le perfectionnement du savoir, du savoir-faire et du savoir-être des participants, en fonction des particularités reliées au contexte de diversité culturelle. Le programme implanté à l'automne 2011 a été évalué en fonction de la mise en oeuvre et des effets dus à l'intervention, selon un protocole quasi-expérimental avec groupe témoin non-équivalent. D'après l'animatrice, la réalisation du programme s'est effectuée en conformité avec ce qui avait été prévu initialement. Une excellente participation des intervenants a d'ailleurs grandement contribué à la mise en oeuvre des ateliers. D'ailleurs, suite à des analyses de covariance, des changements significatifs ont été observés au sein du groupe expérimental, concernant l'augmentation des connaissances générales sur le plan des relations interculturelles. Les participants ont donc atteint le premier objectif général se rapportant au savoir. Aucun changement notable n'a pu toutefois être constaté au sujet de l'amélioration du savoir-faire et du savoir-être. Toutefois, cela peut être dû aux difficultés rencontrées avec un des outils d'évaluation des effets. Différentes pistes, décrites ultérieurement, sont donc à envisager pour améliorer une prochaine implantation du programme.fr
dcterms.descriptionRapport d'analyse d'intervention présenté à la Faculté des arts et sciences en vue de l'obtention du grade de Maîtrise ès sciences (M. Sc.) en psychoéducation.fr
dcterms.languagefrafr
UdeM.cycleÉtudes aux cycles supérieurs / Graduate studies


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record