Show item record

dc.contributor.advisorArcand, Sébastien
dc.contributor.authorMisiorowska, Mariola
dc.date.accessioned2013-02-22T15:19:27Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONen
dc.date.available2013-02-22T15:19:27Z
dc.date.issued2012-09-04
dc.date.submitted2011-09
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/9036
dc.subjecttravailleurs immigrants qualifiésen
dc.subject« intégration réussie »en
dc.subjectsubjectivitéen
dc.subjectagentivitéen
dc.subjecttrajectoiresen
dc.subject«successful integration»en
dc.subjectqualified immigrant workersen
dc.subjecttrajectoriesen
dc.subjectsubjectivityen
dc.subjectagencyen
dc.subject.otherSociology - Ethnic and Racial Studies / Sociologie - Études des relations interethniques et des relations raciales (UMI : 0631)en
dc.titleLes trajectoires socioprofessionnelles des nouveaux arrivants, travailleurs qualifiés au Québec : qu'est-ce qu'une «intégration réussie»?en
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineSciences humaines appliquéesen
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelDoctorat / Doctoralen
etd.degree.namePh. D.en
dcterms.abstractLes études qui portent sur l’intégration professionnelle des travailleurs immigrants s’intéressent majoritairement aux résultats des acteurs sur le marché du travail ou à leur parcours d’intégration en mettant l’accent sur les barrières à l’intégration, plus rarement sur les stratégies des acteurs. Peu d’études s’intéressent aux trajectoires des travailleurs qualifiés qui ont réussi leur intégration socioprofessionnelle depuis une perspective centrée sur leur expérience subjective. Notre étude se situe résolument dans une approche micro-individuelle, donc, centrée sur les acteurs, ici, de nouveaux immigrants, travailleurs qualifiés, en processus d’intégration. Elle porte sur le déroulement de leur processus d’intégration, depuis leur décision d’immigrer jusqu’à la situation actuelle, après 5 à 10 ans passés au Québec. Notre perspective, axée sur l’expérience individuelle de l’immigrant, visait en même temps à relier les facteurs micro, macro et meso sociaux interagissant continuellement pour produire des trajectoires d’intégration uniques. Cette recherche qualitative, inspirée par le courant de la sociologie clinique, analyse les trajectoires socioprofessionnelles de sujets qui occupaient au moment de l’entrevue des emplois qualifiés, situés minimalement au niveau de leur diplôme. Elle portait sur la situation pré-migratoire : les motifs de départ, le choix de la destination; puis le parcours d’intégration socioprofessionnelle au Québec et finalement la situation actuelle du point de vue des objectifs et de la satisfaction personnelle des sujets. Il nous importait de mettre en lumière l’expérience personnelle d’intégration vue depuis la perspective subjective des acteurs. Ce faisant, nous avons étudié l’agentivité des travailleurs qualifiés qui se sont posés en tant qu’acteurs actifs et réflexifs face aux déterminant sociaux et limitations qui pesaient sur eux. Une deuxième question de recherche reliée à celle des trajectoires portait sur le regard subjectif des sujets sur l’intégration. Nous avons voulu savoir ce que c’est pour chacun que l’« intégration réussie » (au Québec) et l’intégration professionnelle « réussie ». De cette façon, il devient possible de révéler la diversité des positions et des perceptions individuelles des sujets quant à la question de l’intégration sans présumer du ou des résultats possibles de leur cheminement. Nos résultats révèlent la diversité des attentes individuelles face à l’immigration et à l’intégration dans le pays de destination et donc, ils nous invitent à tenir compte de la particularité de chaque sujet. L’immigration et l’intégration s’inscrivent pour les sujets dans une démarche individuelle plus large, celle de la réalisation de leurs projets de vie. Ces projets se situent à plusieurs niveaux et leur réalisation agit comme un guide des démarches individuelles qui visent à atteindre une vie qui s’avère satisfaisante, réussie, pleine ou complète, selon les acteurs. Il nous a été possible de rendre visibles les efforts que les acteurs ont déployés et déploient pour accomplir leurs projets et poursuivre leur chemin vers la réalisation de soi. Notre recherche a démontré qu’il est nécessaire de tenir compte tant de la subjectivité et des différences entre les acteurs au moment d’analyser leurs parcours que des résultats de leur intégration afin de concevoir des programmes qui intègrent davantage la complexité des processus en marche. Au final, il s’agit de contribuer plus efficacement à ce que les diverses expériences d’immigration et d’intégration soient « réussies ».en
dcterms.abstractA large number of studies that examine the professional integration of immigrants have based their findings on immigrants’ participation in the labour market and their processes of integration. These studies often underscore the barriers that immigrants face. Few studies have focused on the strategies that immigrants exercise. Fewer studies, still, have focused on immigrants who have experienced, what we call, “successful integration”, especially from the view point of subjectivity. This thesis is situated in a micro-individual perspective. Its focus is on the actors themselves, that is, qualified new immigrant workers who are engaged in a process of integration in Québec. This study aims to more fully understand the trajectories of recent immigrants from the time they decided to immigrate until five to ten years after their arrival in Québec. In this light, I show how connections are forged between macro, meso, and micro determinants, which constantly interact to produce individual trajectories. This qualitative research is based on a clinical sociological approach, and it first analyses the trajectories of immigrants who are working in jobs that represent a minimal equivalence to their diplomas. The analysis is divided in three stages: immigrants’ lives before migration, their experiences of integration in Québec, and their current situation. In employing this approach, I chart connections between the individuals’ motives of immigration, their goals at the outset of their arrival, the strategies they engaged in and the level of satisfaction they experienced as a result. By endeavouring to gain a fuller understanding of these actors’ personal experiences, I distinguish their agency amid social determinants. The second research question explores the integration of actors in relation to their trajectories, as viewed by the actors’ themselves. Here, I examine the meanings of «successful integration» and «successful professional integration» as they are interpreted by the actors. In doing so, I observe the diversity of perspectives voiced by the immigrants without assuming beforehand expected results of their process of integration. The results show a myriad of expectations towards immigration and integration in a destination country like Canada, and particularly, the province of Québec. They invite us to consider the specificity of each actor. Processes of immigration and integration are embedded in larger personal undertakings, including the achievement of life goals. These goals can be situated on many levels and the process of their realisation serves as a guide for helping to achieve life goals that will be satisfactory, complete, and successful, according to the individual’s needs. This thesis illustrates the complex efforts that individuals engaged in order to achieve their projects and continue to pursue their self realisation. My research demonstrates the importance of making the subjectivity of actors centre-stage in an analysis of trajectories and integration. It will be especially useful in the conception of social programs, and contribute to better integrating the complexity of these processes. Ultimately, this study seeks to contribute to the «success» of individual experiences of immigration and integration.en
dcterms.languagefraen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record