Show item record

dc.contributor.advisorHalliwell, Wayne R.
dc.contributor.authorGadoury, Sophie
dc.date.accessioned2012-01-09T15:04:51Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONen
dc.date.available2012-01-09T15:04:51Z
dc.date.issued2011-12-01
dc.date.submitted2011-07
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/6106
dc.subjectRelation Interpersonnelleen
dc.subjectEntraîneuren
dc.subjectAthlèteen
dc.subjectProximitéen
dc.subjectComplémentaritéen
dc.subjectCo-orientationen
dc.subjectVolleyballen
dc.subjectRelationshipsen
dc.subjectCoachen
dc.subjectAthleteen
dc.subjectClosenessen
dc.subjectComplementarityen
dc.subjectCo-orientationen
dc.subjectVolleyballen
dc.subject.otherPsychology - Social / Psychologie sociale (UMI : 0451)en
dc.titleDécrire la nature de la relation entraîneur-athlète entre des entraîneurs masculins et leurs équipes de volleyball féminin de différents niveaux de compétitionen
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineSciences de l'activité physiqueen
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sen
etd.degree.nameM. Sc.en
dcterms.abstractBut : Ce projet de recherche a comme objectif principal de mieux comprendre diverses facettes de la relation entraîneur-entrainée. Cette relation entre un entraîneur masculin et une athlète féminine en volleyball sera observée selon trois niveaux de compétition des athlètes – secondaire, collégial et universitaire. Trois aspects seront étudiés à travers les questions posées dans cette recherche : (1) Est-ce que la perception que les athlètes ont de la relation entraîneur-entraîné est différente selon le niveau de compétition de l’athlète? (2) Existe-il des différences dans la nature de la relation à l’intérieur d’un même niveau? (3) Est-ce que le nombre d’années qu’une athlète a passé avec le même entraîneur affecte la qualité de la relation?. Méthodologie : Évoluant sur le circuit québécois, les six équipes de volleyball et leur entraîneur respectif représentent l’échantillon de la présente étude. Les tests utilisés afin de réaliser les analyses univariées et bivariées de cette étude sont : le Test de Welch, les corrélations de Pearson ainsi que les tests post-hoc de Games-Howell. Résultats : (1) Les athlètes du secondaire partagent une relation de meilleure qualité avec leur entraîneur que celles du cégep et de l’université. (2) Dans un même niveau de compétition, ce qui différencie la qualité de la relation est : le rôle de la joueuse dans son équipe ainsi que le nombre de sports organisés dans lesquels elle participe (relations proportionnelles). (3) Une relation inverse existe entre le nombre d’années vécues par la dyade entraîneur-athlète et la qualité de la relation.en
dcterms.abstractObjective : The main purpose of this study is to better understand certain aspects of the coach-athlete relationship. The relationship between a male coach and a female athlete in volleyball will be analyzed based on three different levels of competition: high school, cegep and university. The specific objectives of this study will be examined through three research questions: (1) Is the athlete’s perception of the coach-athlete relationship different based on the level of competition in which the athlete participates? (2) Is there any difference in the nature of the coach-athlete relationship within the same level of competition? (3) Does the number of years that an athlete plays for the same coach affect the nature of the relationship? Method: The sample of this study consists of six volleyball teams, playing within the Quebec conference, and their respective coaches. The univariate and bivariate analyses were conducted using the following tests: the Welch test, the Pearson correlations and the Games-Howell post-hoc tests. Results: (1) High school athletes have a relationship with their coach that is of higher quality than athletes from cegep and university. (2) The quality of the coach-athlete relationship differs within a same level of competition based on the athlete’s role in her team as well as the number of organised sports in which she participates (proportional relationships). (3) There is an inverse relationship between the number of years the athlete and the coach have been working together and the quality of their relationship.en
dcterms.languagefraen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record