Show item record

dc.contributor.authorDoyon, Eve
dc.date.accessioned2010-10-12T18:50:52Z
dc.date.available2010-10-12T18:50:52Z
dc.date.issued2008-06
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/4172
dc.subjectprogramme d'interventionen
dc.subjectprogramme multimodalen
dc.subjectTDAHen
dc.subjectTrouble déficitaire de l'attention avec hyperactivitéen
dc.subjectFluppyen
dc.titleRapport d'intervention d'un programme multimodal auprès d'élèves TDAH de première annéeen
dc.typeTravail étudiant / Student worken
etd.degree.disciplinePsychoéducationfr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.nameM. Sc.fr
dcterms.abstractLe trouble du déficit d.' attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) est une problématique importante chez les enfants, particulièrement pour ceux d'âge scolaire. Les facteurs individuels, familiaux et scolaires peuvent créer un maintien ou une aggravation des symptômes. Ces enfants sont à risque de développer différentes difficultés d'adaptation scolaire, familiale et personnelle. L'intervention multimodale proposée a pour objectif de briser ce lien entre le TDAH et l'inadaptation sociale en intervenant dès l'entrée à l'école. L'intervention combine les ateliers d'habiletés sociales et le soutien familial du programme « Fluppy » avec une intervention auprès de l'enseignante inspirée du programme « Ces Années Incroyables». Un protocole à cas unique de type ABA est utilisé. Les participants de première année sont sélectionnés parmi les élèves ciblés ayant suivi le programme «Fluppy» à la maternelle et présentant plusieurs symptômes de. TDAH. L'évaluation est faite à partir de questionnaires tirés du programme « Fluppy » et de grilles d'observation. Les questionnaires sont répondus par l'enseignante et les grilles d'observation sont complétée par l'animatrice et l'enseignante. Les résultats permettent de noter une légère diminution des comportements perturbateurs chez les élèves cibles suite à l'intervention. L'hyperactivité, l'opposition, l'inattention et l'agressivité étaient les comportements perturbateurs évalués. Par contre, les habiletés sociales des élèves ne semblent pas avoir augmenté. Chez les enseignantes, les stratégies d'enseignement sont plus positives et plus appropriées suite à l'intervention et l'environnement de la classe répond mieux aux besoins des élèves TDAH. Il serait intéressant de voir si les résultats seraient encore plus grands en faisant des groupes plus petits et une intervention aux parents plus structurée.en
dcterms.descriptionRapport d'analyse d'intervention présenté à la Faculté des arts et sciences en vue de l'obtention du grade de Maîtrise ès sciences (M. Sc.) en psychoéducationfr
dcterms.languagefraen
UdeM.cycleÉtudes aux cycles supérieurs / Graduate studies


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record


DSpace software [version 5.8 XMLUI], copyright © 2002-2015  DuraSpace