Show item record

dc.contributor.advisorMelançon, Benoît
dc.contributor.authorVignola, Éric
dc.date.accessioned2010-05-31T13:57:43Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONen
dc.date.available2010-05-31T13:57:43Z
dc.date.issued2010-04-01
dc.date.submitted2009-07
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/3754
dc.subjectblogueen
dc.subjectInterneten
dc.subjectessaien
dc.subjectjournal intimeen
dc.subjecthypertexteen
dc.subjectanecdoteen
dc.subjectétudes génériquesen
dc.subjectblogen
dc.subjectessayen
dc.subjectdiaryen
dc.subjecthypertexten
dc.subjectgenre studiesen
dc.subject.otherLiterature - Modern / Littérature - Moderne (UMI : 0298)en
dc.titleDu blogue au livre : réflexions sur la nature générique du blogueen
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineLittératures de langue françaiseen
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sen
etd.degree.nameM.A.en
dcterms.abstractInternet change notre manière de traiter l’information. Il change aussi les discours de tous les jours. De plus, des gens ont commencé à écrire, sur le web, des textes qui se sont imposés par la suite au milieu éditorial. Quel impact Internet a-t-il sur la littérature ? Je me sers de mon corpus (Les chroniques d’une mère indigne de Caroline Allard, Un taxi la nuit de Pierre-Léon Lalonde et Lucie le chien de Sophie Bienvenu) pour répondre à cette question : je cherche à démontrer que le blogue constitue un nouveau genre littéraire. Internet, d’abord, marque matériellement ce nouveau genre. Ensuite, que le blogue soit présenté sur le web ou dans un livre, il fonctionne essentiellement à partir d’anecdotes qui tournent autour d’un thème central, défini par un blogueur qui se met en scène en tant que personnage. Ces caractéristiques du blogue permettent de le comparer à deux genres qui lui ressemblent : le journal intime et l’essai. Le blogue est différent du journal intime à plusieurs points de vue, les plus importants étant le thème développé dans le blogue et le personnage que le blogueur construit. Par ailleurs, il ne peut être considéré comme un type d’essai : son caractère fortement anecdotique lui confère une visée plus narrative et un blogueur ne réfléchit pas sur le monde de la même manière qu’un essayiste. Bref, le blogue est un genre à part entière, tout jeune, qui se distingue suffisamment du journal intime et de l’essai pour être étudié avec des outils spécifiques.en
dcterms.abstractInternet changes our way of processing information. It also changes everyday discourses. As well, people started to write, on the web, texts that eventually made their way into the editorial business. What impact has Internet on literature? I use my corpus (Les chroniques d’une mère indigne by Caroline Allard, Un taxi la nuit by Pierre-Léon Lalonde and Lucie le chien by Sophie Bienvenu) to answer that question : I try to demonstrate that the blog is a new genre. Internet, first, influences the materiality of this new genre. Then, whether a blog is read on the web or in a book, it relies essentially on anecdotes organised around a central theme, chosen by a blogger who puts himself on the spot as a character. Those particularities allow me to compare the blog to two other genres that are similar to it: the diary and the essay. The blog is different from the diary in many ways, the most important being the theme developed in the blog and the character the blogger builds. At the same time, it cannot be confused with the essay: its very anecdotic nature gives it a more narrative dimension and a blogger doesn’t think the world the same way an essayist does. In brief, the blog is a unique genre, very young, that is different enough from the diary and the essay to be studied with different tools.en
dcterms.languagefraen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record