Show item record

dc.contributor.advisorGendron, Sylvie
dc.contributor.authorDuchaine, Caroline
dc.date.accessioned2020-06-17T16:53:07Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2020-06-17T16:53:07Z
dc.date.issued2020-04-03
dc.date.submitted2019-03
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/23591
dc.subjectPratique infirmière de proximitéfr
dc.subjectRéduction des méfaitsfr
dc.subjectRavesfr
dc.subjectEnvironnementfr
dc.subjectPlaisirfr
dc.subjectOutreach nursing practicefr
dc.subjectHarm reductionfr
dc.subjectRave partyfr
dc.subjectEnvironmentfr
dc.subjectPleasurefr
dc.subjectActor network theoryfr
dc.subject.otherHealth Sciences - Nursing / Sciences de la santé - Soins infirmiers (UMI : 0569)fr
dc.titleÉtude exploratoire sur l’environnement de la rave party : repères pour une pratique infirmière de proximité de réduction des méfaitsfr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineSciences infirmièresfr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sfr
etd.degree.nameM. Sc.fr
dcterms.abstractLes raves sont des événements festifs gagnant en popularité chez des jeunes adultes qui y consomment des drogues pour un usage récréatif. Cette consommation chez des jeunes qui sont généralement en bonne santé engendre une morbidité et une mortalité évitables. Des recherches menées depuis les 20 dernières années suggèrent de déployer des interventions de réduction des méfaits dans les raves, sans toutefois élaborer les conditions de l’environnement qui sont favorables à une telle pratique. Le but de cette recherche est de décrire l’environnement physique et social de raves publiques de grande envergure afin d’identifier des repères pouvant contribuer à l’introduction d’une pratique infirmière de proximité de réduction des méfaits dans un tel milieu. Cette recherche exploratoire de type qualitatif descriptif interprétatif (Thorne, 2016) s’appuie sur des repères théoriques du cadre socio-écologique de Bronfenbrenner (1979) et sur la Théorie de l’Acteur-réseau. Située dans un champ épistémologique constructiviste pragmatiste, cette étude comporte une entrée progressive sur le terrain de trois raves publiques de type festival de musique électronique dans la grande région de Montréal, Canada en 2016-2017, et un processus itératif de collecte et d’analyse de données. Le constat principal de la recherche est que l’environnement physique et social du type de rave étudié comporte une dynamique de plaisir surveillé au travers de laquelle les divers acteurs en interaction poursuivent des intérêts différents qui se traduisent par des méfaits potentiels ou réels à réduire. Ainsi, pour concevoir une pratique infirmière de proximité de réduction des méfaits qui soit viable, il s’agirait d’en assurer la contextualisation par l’analyse attentive des interactions qui lient les acteurs et leurs usages d’objets matériaux ou symboliques dans l’espace physique de la rave. Comprendre le rôle, l’identité, la position sociale et les atouts de chaque acteur permettrait de se situer à l’interface de divers intérêts et méfaits à réduire. La pratique infirmière de proximité de réduction des méfaits dans une rave serait ainsi celle d’un acteur stratégique à l’interface d’un complexe de méfaits à réduire dans l’optique de création de nouvelles ententes de collaboration. Partant de l’idée que l’environnement est constitutif de la pratique infirmière, cette recherche répond au besoin de développer des connaissances sur le concept d’Environnement dans la discipline.fr
dcterms.abstractRaves are festive events that are increasingly popular among young adults. Recreational drug use among young adults that are otherwise known as healthy, has been associated with avoidable morbidity and mortality. Research conducted over the last 20 years suggests the implementation of harm reduction initiatives in raves. However, little is known as to how this particular environment could be conducive to such interventions. The purpose of this research is to describe the physical and social environment of large-scale public raves in order to identify conditions that could be favourable to the introduction of a harm reduction nursing outreach practice in this setting. An interpretive and descriptive qualitative research design (Thorne, 2016) based on Bronfenbrenner’s socioecological framework (1979), Actor-Network Theory concepts and pragmatic constructivist epistemology, was conducted in the greater Montreal area, Canada, in 2016-2017. Gradual entry into the three public raves that qualify as “electronic music festivals” was combined with an iterative process of data collection and analysis. The main finding of this exploratory study is that the physical and social environment of large-scale public raves comprises a dynamic coupling of pleasure and surveillance interactions through which diverse actors each pursue different interests. These interests convey, respectively, different kinds of potential or actual harms to reduce. Thus, a viable harm reduction nursing outreach practice would require careful analysis of the interactions that connect actors with the material or symbolic objects that they use in the physical confines of the rave to ensure its contextualisation in this particular environment. Close attention to the role, identity, social position, and potential assets of each actor could help nurses to situate themselves at the interface of various interests and harms to reduce. A rave located harm reduction nursing outreach practice would then appear as strategic action, at the interface of a nexus of harms to reduce, that attempts to build collaborative arrangements. Taking on the idea that environments are constitutive of nursing practice, this study recognises the need to further develop disciplinary knowledge about the concept of Environment in nursing.fr
dcterms.languagefrafr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record