Show item record

dc.contributor.advisorOuellet, Frédéric
dc.contributor.authorSoulier, Elise
dc.date.accessioned2020-06-15T17:43:14Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2020-06-15T17:43:14Z
dc.date.issued2020-04
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/23492
dc.subjectAnalyse de réseaux sociauxfr
dc.subjectTrafic de droguefr
dc.subjectDonnées policièresfr
dc.subjectDémantèlementfr
dc.subjectAnalyse criminologiquefr
dc.subjectSocial network analysisfr
dc.subjectDrug traffickingfr
dc.subjectPolice datafr
dc.subjectNetwork dismantlementfr
dc.subjectCrime analysisfr
dc.titleLes réseaux de trafic de drogue à Genève, Suisse : application des outils d'analyse de réseaux sociauxfr
dc.typeTravail étudiant / Student workfr
etd.degree.disciplineCriminologiefr
dcterms.abstractLe projet de maîtrise qui fait l’objet de ce rapport de recherche s’intéresse à l’application des méthodes d’analyse de réseaux sociaux (ARS) sur des réseaux de trafic de drogues actifs dans le canton de Genève, en Suisse. Deux objectifs généraux encadrent cette étude. Le premier est d’enrichir les connaissances empiriques sur l’utilisation des techniques d’ARS dans les enquêtes policières; et le second est de proposer des recommandations pratiques afin d’optimiser les interventions de la police dans la lutte contre le trafic de stupéfiants. Pour ce faire, deux réseaux sont étudiés, chacun ayant fait l’affaire d’une enquête par la Brigade des stupéfiants (BSTUP) de la Police cantonale de Genève. La première affaire concerne un réseau de trafic de cocaïne (affaire LITOS), et la seconde un réseau de trafic d’héroïne (affaire VRAN). Dans l’analyse de ces deux réseaux, il s’agit tout d’abord d’évaluer leur structure, ensuite d’identifier les trafiquants clés, puis de mesurer le potentiel de fragmentation de chacun des réseaux. L’importance de certains attributs est également examinée, notamment l’appartenance ethnique des trafiquants et leurs liens familiaux et intimes. Les résultats dévoilent que les réseaux des deux affaires adoptent une structure dite ‘sans-échelle’ et centralisée autour de quelques trafiquants faisant partie du cœur du réseau. Les deux réseaux se structure également de sorte à former des cliques, lesquelles s’organisent autour des trafiquants au centre qui partagent de nombreux liens familiaux ou intimes. Dans les deux réseaux, les participant centraux sont également les courtiers principaux. Cependant, le réseau LITOS montre la présence d’un courtier positionné plus stratégiquement, et qui fait partie de la minorité d’acteurs clés non-appréhendés aux aboutissants de cette affaire. Quant au potentiel de démantèlement des réseaux, les analyses démontrent qu’il est possible, dans les deux cas, d’arriver à une fragmentation complète des réseaux, brisant tous les liens entre les acteurs non-retirés. Si l’on regarde les arrestations réellement effectuées par les policiers, l’on voit pour le réseau LITOS que les enquêteurs ont presque entièrement démantelé ce réseau, en arrêtant la majorité des trafiquants importants. Pour le réseau VRAN, les arrestations réelles ont aussi eu un impact de fragmentation considérable, mais la non-arrestation de certains acteurs clés empêche un démantèlement total. De plus, l’étude de ces deux affaires suggère la présence d’un avantage comparatif pour certaines minorité ethniques dans le trafic de stupéfiants, et révèle l’importance des liens de parenté et intimes entre les trafiquants quant à la structure et au fonctionnement de ces réseaux de trafic. Découlant des résultats et de leur interprétation, cinq recommandations policières sont également proposées.fr
dcterms.abstractThis Masters project focuses on the application of social network analysis (SNA) methods on drug trafficking network cases in Geneva, Switzerland. Two general objectives guide the research. The first is to expand empirical knowledge on the use of SNA techniques in police investigations; the second is to offer practical recommendations in order to optimize police interventions in drug trafficking cases. Two drug networks are analyzed, a cocaine-trafficking network (LITOS) and a heroin-trafficking network (VRAN), both of which were investigated by the main drug squad of the Geneva cantonal police. Specific objectives include evaluating the structure of these two networks, identifying key players, and measuring network dismantlement potential. Actor and tie attributes are also examined, including the importance of ethnic, familial and intimate ties. Results show that both networks adopt scale-free properties, and are centralized around traffickers of the network core. Both networks also tend to form cliques that are dominated by core actors, themselves often linked by familial and intimate ties. In both networks, the most central actors are also the main brokers. However, the LITOS network also has a broker positioned more strategically, and who’s position seemed to have protected him from being arrested. Regarding network dismantlement, analyses show that both networks can be completely fragmented, isolating all remaining actors. When comparing these results with the arrests actually carried out by the police, it seems that investigators in the LITOS case managed to dismantle this cocaine network almost entirely, and arrested most of the key players. In the VRAN case, the arrests made did have a considerable impact on network fragmentation, but dismantlement wasn’t complete, as investigators failed to apprehend some of the most important traffickers. Furthermore, the two cases studied suggest that a comparative advantage may be present for certain ethnic minorities in drug trafficking enterprises, and reveal the importance of family and intimate ties between traffickers as regards to network structure and functioning. From these results and their interpretation, this study closes with five practical recommendations for drug-trafficking network investigations.fr
dcterms.descriptionRapport de recherche présenté à la Faculté des arts et sciences en vue de l'obtention du grade de Maîtrise (M.Sc.) en criminologie, option analyse criminologique.fr
dcterms.languagefrafr
UdeM.cycleÉtudes aux cycles supérieurs / Graduate studiesfr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record