Show item record

dc.contributor.advisorMcAll, Christopher
dc.contributor.authorHandfield, Stéphane
dc.date.accessioned2018-06-06T14:08:13Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2018-06-06T14:08:13Z
dc.date.issued2018-03-21
dc.date.submitted2017-10
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/20364
dc.subjectaccompagnementfr
dc.subjectdéficience intellectuellefr
dc.subjectlimitations intellectuellesfr
dc.subjectitinérancefr
dc.subjectautodéterminationfr
dc.subjectconsentementfr
dc.subjecttravail socialfr
dc.subjectdemande de servicesfr
dc.subjectethnographiefr
dc.subjectinégalités socialesfr
dc.subjectaccompanimentfr
dc.subjectintellectual disabilitiesfr
dc.subjectintellectual limitationsfr
dc.subjecthomelessnessfr
dc.subjectself-determinationfr
dc.subjectconsentfr
dc.subjectsocial workfr
dc.subjectdemand for servicesfr
dc.subjectsocial inequalitiesfr
dc.subjectethnographyfr
dc.subject.otherSocial Sciences - Social Work / Sciences sociales - Travail social (UMI : 0452)fr
dc.titleS’autodéterminer « dans la bonne direction » : enjeux éthiques et relationnels de l’accompagnement auprès de personnes catégorisées comme ayant une déficience ou des limitations intellectuelles et vivant en situation d’itinérance ou de grande précaritéfr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineSociologiefr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sfr
etd.degree.nameM. Sc.fr
dcterms.abstractCe projet pose un regard ethnographique sur la pratique de Milos, un intervenant accompagnant des personnes catégorisées comme ayant une déficience ou des limitations intellectuelles et vivant en situation d’itinérance ou de grande précarité. Les résultats de cette recherche ont émergé d’une analyse inductive de données collectées par observation de la pratique quotidienne de l’intervenant. Les analyses ont été discutées avec ce dernier au cours de plusieurs entretiens d’approfondissement des analyses. Ce mémoire présente la complexification progressive de mes représentations de la pratique de Milos au fil du projet de recherche : il s’intéresse au quotidien de pratique de l’intervenant, puis aux enjeux éthiques et relationnels qu’implique cette pratique. Les conclusions s’appuient sur les résultats de la recherche ainsi que sur la littérature scientifique pour questionner les implications au niveau collectif de la pratique de l’accompagnement et des rapports de pouvoir entre les professionnel.le.s des services sociaux et de la santé et les usagers.ères des services, et plus particulièrement dans le cadre de l’intervention auprès de personnes socialement défavorisées et/ou ayant des difficultés à prendre et mettre en œuvre des décisions libres et éclairées pour assurer leur bien-être.fr
dcterms.abstractThis project takes an ethnographic perspective on the practice of Milos, a social worker that accompanies persons labeled as having intellectual limitations or disabilities and living in homelessness or in a situation of great precarity. The results emerged from an inductive analysis of data collected by observations of Milos’ daily practice. The analyses have been discussed and deepened during multiple interviews with Milos. This master’s thesis showcases the progressive complexification of my representations of Milos’ practice through the research project. It presents Milos’ daily practice and tackles its ethical and relational issues. The concluding remarks combine the research’s results and scientific literature to question the implications, on a collective scale, of the practice of accompaniment and of power relations between healthcare and social services providers and service users, more particularly in social work around socially disadvantaged people and/or people having difficulties taking and applying free and enlightened decisions regarding their well-being.fr
dcterms.languagefrafr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record