Show item record

dc.contributor.authorLarrue, Jean-Marc
dc.date.accessioned2016-03-02T21:39:57Z
dc.date.available2016-03-02T21:39:57Z
dc.date.issued1983
dc.identifier.citationLarrue, Jean-Marc, « Montréal à la belle époque », Jeu : revue de théâtre, no 27, 1983, p. 5‑26.fr
dc.identifier.urihttp://id.erudit.org/iderudit/28314ac
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/13181
dc.publisherCahiers de théâtre Jeu inc.
dc.subjectInstitution littérairefr
dc.subjectHistoire du théâtrefr
dc.subjectInstitution théâtralefr
dc.subjectMontréalfr
dc.subjectThéâtre québécoisfr
dc.titleMontréal à la belle époquefr
dc.typeArticlefr
dc.contributor.affiliationUniversité de Montréal. Chaire de recherche du Canada sur les écritures numériquesfr
dc.contributor.affiliationUniversité de Montréal. Faculté des arts et des sciences. Département des littératures de langue françaisefr
dc.contributor.affiliationUniversité de Montréal. Canada Research Chair on Digital Textualitiesen
dcterms.abstractEntre 1898 et 1914, Montréal constitue un centre d'activité dramatique tout à fait exceptionnel. Tant par la qualité des pièces que par le nombre de spectacles offerts, Montréal ne diffère guère des autres one week stands d'Amérique du Nord tels que Toronto, Cincinnati, Pittsburgh, Washington, etc. Mais, c'est en sa qualité de ville bilingue qu'elle acquiert une personnalité théâtrale particulière. [...]fr
dcterms.bibliographicCitationJeu ; no 27
dcterms.isPartOfurn:ISSN:0382-0335
dcterms.isPartOfurn:ISSN:1923-2578
dcterms.languagefrafr
UdeM.VersionRioxxVersion acceptée / Accepted Manuscript


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record