Show item record

dc.contributor.authorMelançon, Benoît
dc.date.accessioned2015-02-09T20:58:21Z
dc.date.available2015-02-09T20:58:21Z
dc.date.issued1996
dc.identifier.citationMelançon, Benoît, Diderot épistolier : contribution à une poétique de la lettre familière au XVIIIe siècle, préface de Roland Mortier, Montréal, Fides, 1996, 501 p.fr
dc.identifier.urihttp://www.archive.org/details/diderotpistoli00melauoft
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/11382
dc.publisherFidesfr
dc.subjectCorrespondancefr
dc.subjectÉcrivains français -- 18e siècle -- Correspondancefr
dc.subjectDiderot, Denis, 1713-1784fr
dc.subjectPoétiquefr
dc.subjectLettres (Genre littéraire) françaises -- 18e siècle -- Histoire et critiquefr
dc.subjectLettres (Genre littéraire)fr
dc.subjectLittérature épistolairefr
dc.subjectSiècle des Lumièresfr
dc.subjectDix-huitième sièclefr
dc.titleDiderot épistolier : contribution à une poétique de la lettre familière au XVIIIe sièclefr
dc.typeLivre / Bookfr
dc.contributor.affiliationUniversité de Montréal. Faculté des arts et des sciences. Département des littératures de langue françaisefr
dcterms.abstractQu’est-ce qu’une lettre? La question paraît insolite, tant l’activité épistolaire est généralisée. Tout le monde n’a-t-il pas été, un jour ou l’autre, épistolier? Qui n’a jamais eu à écrire de lettres, qu’elles soient amoureuses ou commerciales, personnelles ou collectives? Est-il opportun, dès lors, d’en proposer une théorie? De fait, on s’est peu interrogé jusqu’à maintenant sur ce qui donne à la lettre sa spécificité. L’étude de la correspondance de Diderot permet de combler en partie cette lacune : cet ouvrage constitue une des toutes premières contributions à l’élaboration d’une poétique de la lettre familière valable pour le Siècle des lumières, et peut-être au-delà. Les 779 lettres conservées de Diderot, ainsi que les écrits de quelques-uns de ses contemporains, composent un ensemble que l’on peut étudier avec les outils de la thématique, de la rhétorique et de l’histoire. Qu’il s’agisse de la mise en scène de l’absence, de la gestion du temps, de la représentation de soi, de la circulation publique des textes, du rapport à la parole vive ou de la triangularité fondamentale des rapports amicaux et amoureux, la correspondance de Diderot doit en effet être soumise à des éclairages divers. C’est le signe de sa richesse et de son actualité.fr
dcterms.languagefrafr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record