Show item record

dc.contributor.advisorSaliba, Issam
dc.contributor.authorWoods, Owen
dc.date.accessioned2012-05-16T20:40:28Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONen
dc.date.available2012-05-16T20:40:28Z
dc.date.issued2012-05-03
dc.date.submitted2011-08
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/7115
dc.subjectotomycoseen
dc.subjectNystatinen
dc.subjectNeomycineen
dc.subjectototoxicitéen
dc.subjectcellules ciliéesen
dc.subjectoreille moyenneen
dc.subjectotomycosisen
dc.subjectNystatinen
dc.subjectNeomycinen
dc.subjectototoxicityen
dc.subjectciliated hair cellsen
dc.subjectmiddle earen
dc.subject.otherHealth Sciences - Medicine and Surgery / Sciences de la santé - Médecine et chirurgie (UMI : 0564)en
dc.titleThe effect of Nystatin on the inner ear : an experimental guinea pig studyen
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineSciences biomédicalesen
etd.degree.grantorUniversité de Montréal (Faculté de médecine)fr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sen
etd.degree.nameM. Sc.en
dcterms.abstractObjectifs: Le Nystatin est un antibiotique efficace pour le traitement d’otomycose. Bien que sa sécurité au niveau de l’oreille externe soit bien établie, son utilisation n’est pas recommandée lorsqu’il y a une perforation tympanique. L’objectif de cette étude est d’évaluer le potentiel ototoxique du Nystatin lorsque celui-ci est appliqué directement au niveau de l’oreille moyenne. Méthodes: Nous avons fait une étude expérimentale avec 18 cochons d’Indes de souche Hartley que nous avons divisés en deux groupes. En exposant l’oreille moyenne de chaque animal au Nystatin (groupe I) ou à la néomycine (groupe II) et chaque oreille controlatérale à une solution physiologique (NaCl), la fonction auditive a été évaluée avec un test de potentiels évoqués auditif du tronc cérébral avant et après les injections. Une étude par microscopie électronique a permis une comparaison histologique de l’état des cellules ciliées cochléaires entre les 2 groupes. Résultats: Les pertes auditives moyennes du groupe « Nystatin » étaient de 13.0 dB et comparables aux pertes moyennes observées dans les oreilles ayant été injectées avec du NaCl (4.0 dB dans le groupe I et 15.1 dB dans le groupe II). Le groupe de contrôle « néomycine » a subi une perte auditive moyenne de 39.3 dB, ce qui représente une différence cliniquement et statistiquement significative (p<0.001). L’étude histologique avec une microscopie à balayage électronique a démontré une conservation de l’architecture des cellules ciliées cochléaires dans les groupe Nystatin et NaCl. La néomycine a causé une destruction marquée de ces structures. Conclusions: Le Nystatin ne provoque pas d’atteinte auditive ni de destruction des cellules ciliées externes après injection directe dans l’oreille moyenne chez le cochon d’Inde.en
dcterms.abstractObjective: Nystatin is an effective topical antifungal agent widely used in the treatment of otomycosis. Though it is safe for external ear use, current recommendations are to avoid its use in cases of tympanic membrane perforation. The objective of our study was to test the security of Nystatin when applied directly to the middle ear of a guinea pig model. Methods: We performed an experimental study with 18 Hartley guinea pigs that were divided into two groups. Exposing middle ears from one group to Nystatin (group I) and from the other to the ototoxic neomycin (group II), we compared results of auditory brainstem response (ABR) testing at three intervals during the study. Each animal’s contralateral ear was injected with a physiological solution (NaCl). At the end of the study, we performed a histological analysis of the animals’ cochleae using a scanning electron microscope. Results: Average hearing loss in the Nystatin group was 13.0 dB which was similar to the results obtained in the NaCl-exposed ears (4.0 dB in group I and 15.1 dB in group II). Average hearing loss in the neomycin group was 39.3 dB, which represents a clinically significant difference (p<0.001). Scanning electron microscope evaluation revealed intact cochlear hair cell architecture in the Nystatin and normal saline groups, compared to important destruction in the neomycin group. Conclusion: Nystatin does not cause hearing impairment or cochlear hair cell damage when exposed directly to the middle ear of a guinea pig model.en
dcterms.languageengen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record