Show item record

dc.contributor.advisorHubert, Ollivier
dc.contributor.advisorWien, Thomas
dc.contributor.authorFortin, Marie
dc.date.accessioned2012-04-25T17:32:49Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONen
dc.date.available2012-04-25T17:32:49Z
dc.date.issued2012-04-05
dc.date.submitted2011-09
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/6984
dc.subjectpionnieren
dc.subjectpionnièreen
dc.subjectfilles du roien
dc.subjectimaginaireen
dc.subjectréciten
dc.subjectNouvelle-Franceen
dc.subjectnationen
dc.subjectpioneeren
dc.subjectKing’s Daughtersen
dc.subjectimaginationen
dc.subjectnarrativeen
dc.subjectNew Franceen
dc.subject.otherHistory - Canadian / Histoire - Canadienne (UMI : 0334)en
dc.titleLa représentation des pionniers et des pionnières dans les récits sur les origines nationales au Canada françaisen
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineHistoireen
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sen
etd.degree.nameM.A.en
dcterms.abstractLa figure des « pionniers » et des « pionnières » est devenue un référent culturel identitaire fondamental dans le développement de la mémoire collective québécoise. Nous montrons que ces objets culturels s’intègrent et participent à la représentation identitaire imaginée et conçue à l’intérieur d’un discours visant à affirmer une identité fondée en bonne partie sur l’histoire des Canadiens issus de l’immigration française du XVIIe siècle. La conjoncture politique du XIXe siècle favorise l’émergence d’un récit patriotique et d’un discours nationaliste conservateur, tissés par certains auteurs et appuyés par les élites politiques et les membres du clergé. Ces discours ont contribué à construire la nation canadienne et à l’inscrire dans un passé lointain et glorieux - dans l’imaginaire des « civilisations ». Dans cette perspective, l’objet culturel « pionnier » et l’objet culturel « filles du roi » sont mobilisés avec force dans la construction du passé magnifié de la nation canadienne. Nous nous intéresserons donc à la construction de l’image de ces deux figures pionnières dans les récits sur les origines nationales, ainsi qu’à leur utilisation dans le développement d’un sentiment identitaire canadien-français.en
dcterms.abstractThe “ pioneer ” figure has become a fundamental cultural identity referent in the development of Québec folk memory. We show that these cultural objects are integrated and take part in imagined identity representation, devised from within a discourse seeking to establish an identity based in large part on the history of Canadians descending from 17th century French immigrants. The political climate of the 19th century favoured the emergence of a patriotic account and a nationalistic conservative discourse, formulated by certain authors and approved by the political elites and clergymen. This discourse contributed to building the Canadian nation and inserting it in a distant and glorious past of “ imaginary civilizations ”. In this perspective, the construction of a magnified past of the Canadian nation relied heavily on the cultural objects “ pioneer ” and “ King’s Daughters ”. We explore these two pioneer figures’ changing image in accounts of national origins, and their use in developing a French Canadian sense of identity.en
dcterms.languagefraen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record