Show item record

dc.contributor.advisorChambers-Evans, Jane
dc.contributor.authorSchultz, Lisa
dc.date.accessioned2011-04-14T16:01:53Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONen
dc.date.available2011-04-14T16:01:53Z
dc.date.issued2010-02-12
dc.date.submitted2010-01
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/4823
dc.subjectbioéthiqueen
dc.subjectDAVen
dc.subjectbut thérapeutiqueen
dc.subjectéquipe soignanteen
dc.subjectphénoménologieen
dc.subjectbioethicsen
dc.subjectVADen
dc.subjectgoal of careen
dc.subjecthealth care teamen
dc.subjectphenomenologyen
dc.subject.otherHealth Sciences - Medicine and Surgery / Sciences de la santé - Médecine et chirurgie (UMI : 0564)en
dc.titleFixation d’un but thérapeutique pour les patients supportés à long terme par un DAV aux soins intensifs : l’expérience des soignantsen
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineBioéthiqueen
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sen
etd.degree.nameM. Sc.en
dcterms.abstractLa situation d’un patient trop malade pour une transplantation et qui est maintenu à long terme aux soins intensifs (SI) avec l’aide d’un dispositif d'assistance ventriculaire (DAV) peut évoluer de multiples façons. Malheureusement, plusieurs soignants vivent un malaise lorsque ce patient survit avec des complications, sans possibilité de transplantation cardiaque ni de retour à domicile. Par conséquent, différents buts thérapeutiques sont poursuivis au sein de l’équipe soignante. L’étude avait pour objectifs de cerner les buts poursuivis par les professionnels de la santé œuvrant auprès de ce type de patient, de clarifier les facteurs influençant les buts poursuivis et de mieux connaître les difficultés éprouvées par l’équipe soignante dans l’élaboration d’un but commun. La phénoménologie a été utilisée comme méthodologie de définition de la problématique. L’échantillon comprenait 12 participants représentant les infirmières, médecins et perfusionnistes d'une unité de SI, travaillant auprès de ce type de patient. Chacun des participants a fait l’objet d’une entrevue individuelle, semi-dirigée et enregistrée sur appareil audio. Il leur a d’abord été présenté une vignette à partir de laquelle ont été posées un certain nombre de questions identiques pour tous. Dans leurs réponses à ces questions, les participants ont eu la possibilité de s’exprimer autant sur leur expérience que sur le contexte du phénomène. Une seconde rencontre a été nécessaire afin de valider ou de corriger l’interprétation de ce que chacun avait exprimé durant l’entrevue. L'analyse des données témoigne d’un manque d’harmonie quant au but à poursuivre à l’égard du patient en question. Environ la moitié des participants visent la transplantation, alors que les autres poursuivent d’autres buts comme la sortie des SI, la limitation des traitements ou les soins palliatifs. Les participants sont influencés majoritairement par les volontés du patient, l'absence de mécanisme formel de communication entre eux et les facteurs professionnels tels que : les valeurs, les pratiques et l’environnement, sans oublier les rapports de pouvoir. Un certain nombre de barrières empêchent l’équipe de déterminer un but commun. Pour vaincre ces obstacles et s’entendre sur les buts à poursuivre en équipe, le développement de la communication multidisciplinaire s’impose. Pour y arriver, deux prérequis doivent être développés : l’intention éthique et l’engagement.en
dcterms.abstractA non eligible transplant patient on long term ventricular assist device (VAD) support in intensive care unit (ICU), can evolve in multiple ways. Alot of health care professionnals live a malaise when the patient surves with complications without neither possibility of cardiaque transplantation nor return home. In consequence, defferent goals of care are pursued in the health care team. This is why, the researcher maintained all along the study, the objectives to understand the goals pursued by the health care professionnals working towards the particular patient, to clarify the factors influensing these pursued goals and to learn more on the health care team difficulties to elaborate a common goal. Phenomenology has been the method used to define the problem. Twelve participants working in ICU were included in the reasearch sample representing the nurses, physicians and perfusionists working towards the concerned patient. Each of the participants had collaborated to an individual, semi structured and audio recorded interview. First, the researcher presented a vignette with which she asked everyone a certain number of identical questions. The questions permitted the participants to express as much on there experience than on the context of the phenomenon. A second meeting has been necessary to validate or correct the interpretation of what has been expressed by each participant during the interview. The data analyisis testify a lack of continuity concerning the goal to pursue with the patient in question. Almost half of the participants aim for a transplantation when the rest of them pursue other goals like discharge of ICU, treatment limitation or paliative care. By a majority, the participants are influenced by the patient’s will, the absence of formal communication mecanism, profesionnal factors such as : values, practices and environment and power differential. Thus, health care profesionnals that would want to pursue a common team goal are facing a certain number of barriers. The resercher realises that to overcome these barriers, multidisciplinary communication has do be the driving force of team goal- setting. Although, to acheave this, two pre-requisits have to be developed: the ethical intention and the engagement.en
dcterms.languagefraen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record