Show item record

dc.contributor.advisorShoukry Mohamed, Naglaa
dc.contributor.authorDrouin, Christian
dc.date.accessioned2010-02-05T14:58:20Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONen
dc.date.available2010-02-05T14:58:20Z
dc.date.issued2009-12-03
dc.date.submitted2009-01
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/3368
dc.subjectARFPen
dc.subjectréponse immunitaire cellulaireen
dc.subjectgénotype 3aen
dc.subjecthépatite Cen
dc.subjectépitopesen
dc.subjectgenotype 3aen
dc.subjecthepatitis Cen
dc.subjectcellular immune responseen
dc.subjectepitopesen
dc.subject.otherBiology - Microbiology / Biologie - Microbiologie (UMI : 0410)en
dc.titleCaractérisation de la réponse immunitaire cellulaire dirigée contre ARFP et cartographie des épitopes du génotype 3a lors de l’infection au virus de l’hépatite Cen
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineMicrobiologie et immunologieen
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sen
etd.degree.nameM. Sc.en
dcterms.abstractL’interféron-α pegylé en combinaison avec la ribavirin est le seul traitement approuvé pour le traitement de l’infection au virus de l’hépatite C (VHC). L’efficacité est de 50-75%, la thérapie est coûteuse et induit beaucoup d’effets secondaires. Il est impératif d’avoir une meilleure compréhension de la pathogenèse du VHC afin de développer des traitements plus efficaces ou un vaccin. À cette fin, notre approche est de caractériser la réponse immunitaire cellulaire induite par ARFP, un antigène nouveau et conservé chez le VHC, et de cartographier les épitopes de la réponse immunitaire cellulaire d’un patient infecté au génotype 3a ayant résolu spontanément. Le génotype 3a, étant prévalant chez les utilisateurs de drogues intraveineuses (IDUs) constitue 60% des nouvelles infections. Peu d’épitopes furent identifiés auparavant pour ce génotype, ce qui rend l’étude de la réponse immunitaire difficile chez cette population. Dans cette étude, pour la réponse immunitaire cellulaire dirigée contre ARFP, nous n’avons pas observé de différence significative entre les patients ayant résolu spontanément comparativement avec ceux ayant développé une infection persistante. Ceci suggère fortement que ARFP ne joue pas un rôle majeur lors de la résolution de l’infection aigue au VHC. Pour la caractérisation de la réponse immunitaire cellulaire chez un des patients infectés au génotype 3a, nous avons identifié et caractérisé 5 épitopes spécifiquement reconnus par des lymphocytes T, CD3+, CD4+ et CD8- : E2504-521, NS31064-1081, NS4b1759-1776, NS5a2074-2091, NS5b2421-2436. Nous avons comparé avec ceux connus pour le génotype 1a. Nous avons identifié 4 nouveaux épitopes. Enfin, l’épitope NS4b1759-1776, identifié auparavant, pourrait s’avérer être un candidat intéressant dans la mise au point d’un vaccin à base de peptides immunogéniques contre le VHC.en
dcterms.abstractInterferon-α combined with ribavirin is the only approved treatment of hepatitis c virus (HCV) infection. The efficiency is between 50-75%, the therapy is expensive and has numerous side-effects. It is imperative to have a better understanding of HCV pathogenesis to develop better treatments or a vaccine. To this end, our approach is to characterize the immune cellular response against ARFP, a newly identified and conserved antigen of HCV; and to characterize and fine map cellular immune response of a patient infected with genotype 3a that spontanously resolved. Genotype 3a is most prevelant in intravenous drug users (IDUs) where nearly 60% of all new HCV infections happen. Very few epitopes are known for genotype 3a which makes it difficult to study HCV-specific immune responses in this population. In this study, for ARFP specific cellular responses, we observed no significant difference between patients that spontanously resolved compared to those who developped persistent infection. This strongly suggests that ARFP does not play a major role in acute HCV infection resolution. For the charaterization of immune cellular response developped against genotype 3a, we identified and characterized 5 epitopes recognized by lymphocytes T, CD3+, CD4+, CD8-: E2504-521, NS31064-1081, NS4B1759-1776, NS5A2074-2091, NS5B2421-2436. We compared them with epitopes known for genotype 1a. We have identified 4 novel epitopes. Finally, NS4B1759-1776, previously identified, could be a good candidate in the developement of a peptide based vaccine against HCV.en
dcterms.languagefraen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record