Show item record

dc.contributor.authorBlais, François
dc.date.accessioned2010-01-22T21:48:21Z
dc.date.available2010-01-22T21:48:21Z
dc.date.issued2004
dc.identifier.urihttp://ethique-economique.net/
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/3301
dc.publisherCentre de recherche en éthique de l'Université de Montréal
dc.subjectPhilosophyen
dc.subjectEthicsen
dc.subjectEconomicsen
dc.titleAn Egalitarian Argument in Favour of Free Access to Healthcare and Rationingen
dc.typeArticleen
dc.contributor.affiliationUniversité de Montréal. Faculté des arts et des sciences. Centre de recherche en éthiquefr
dcterms.abstractLa pensée égalitariste a traditionnellement promu l’idéal d’un système de santé universel, gratuit et accessible à tous les membres de la société. J’appuie cette position en répliquant tout d’abord à la critique qui prétend que les riches tireraient plus d’avantages que les pauvres de la gratuité du système de santé. J’ouvre ensuite la réflexion sur ce qui me semble être un enjeu crucial pour l’avenir des systèmes modernes de santé : le rationnement de l’offre. Cette idée ne plaît généralement pas à la population, aux décideurs politiques et à de nombreux égalitaristes. Je considère pourtant que les principaux arguments invoqués contre le rationnement sont incohérents ou faussement égalitaristes. La gratuité des services de santé n’est pas incompatible avec la limitation de l’offre publique.en
dcterms.isPartOfurn:ISSN:1639-1306
dcterms.languageengen
UdeM.VersionRioxxVersion publiée / Version of Record
oaire.citationTitleÉthique et économique = Ethics and economics
oaire.citationVolume2
oaire.citationIssue1


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record