Show item record

dc.contributor.advisorLeduc, Nicole
dc.contributor.advisorBéland, François
dc.contributor.authorGaland, Claude
dc.date.accessioned2009-04-23T14:25:23Z
dc.date.availableMONTHS_WITHHELD:6en
dc.date.available2009-04-23T14:25:23Z
dc.date.issued2009-03-05
dc.date.submitted2007-12
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/2774
dc.subjectTypologieen
dc.subjectréseaux sociauxen
dc.subjectformels/informelsen
dc.subjectaides reçuesen
dc.subjectservices de soinsen
dc.subjectincapacitésen
dc.subjectfragilitéen
dc.subjectpersonnes âgéesen
dc.subjectsources d’aideen
dc.subjectdéterminants d’appartenanceen
dc.subjectTypologyen
dc.subjectsocial networksen
dc.subjectelderlyen
dc.subjectsupporten
dc.subjectformal/informalen
dc.subjectfrailtyen
dc.subjectincapacityen
dc.subjectDisabilityen
dc.subjecthealth servicesen
dc.subject.otherHealth Sciences - Public Health / Sciences de la santé - Santé publique (UMI : 0573)en
dc.titleLes Réseaux de la Pénombre:Typologie de l'aide reçue par les Personnes Âgéesen
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineSanté publiqueen
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelDoctorat / Doctoralen
etd.degree.namePh. D.en
dcterms.abstractNous nous sommes intéressés à l’analyse et à la mise à jour d’une typologie de l’aide reçue par les personnes âgées de 65 ans et plus vivant à domicile. Cette étude secondaire s’est basée sur les données recueuillies dans deux milieux francophones, Hochelaga-Maisonneuve (HM) et Moncton (MCT). La collecte de données avait été faite par l’entremise d’un questionnaire administré par entrevue face à face. Les deux objectifs, de cette thèse sont : 1) Établir une typologie des réseaux d’aide, résultant de la combinaison des sources d’aide et des tâches accomplies ; 2) Identifier les principaux déterminants d’appartenance aux réseaux. La typologie obtenue met en relation les ressources, formelles ou informelles, utilisées par les personnes âgées et l’aide instrumentale reçue. La capacité ou l’incapacité à effectuer neuf activités de la vie quotidienne et huit de la vie domestique ont servi à évaluer l’aide reçue. Six ressources formelles et dix informelles ont été examinées selon qu’elles étaient les 1ères, 2ièmes ou 3ièmes sources d’aide utilisées par les personnes âgées. L’approche privilégiée s’est inspirée de celle des réseaux sociaux et du modèle de Pescosolido. C’est l’influence des caractéristiques sociodémographiques des personnes âgées, de leurs états de santé, de leurs habitudes de vie sur leurs réseaux qui nous ont intéressés. Les résultats sont présentés à chaque fois pour nos deux milieux séparément. Nous commençons par un descriptif des sources d’aide utilisées et des aides reçues. Puis les profils des sources d’aide utilisées et des activités accomplies sont exposés pour l’ensemble des personnes âgées. Ces profils servent de base pour obtenir notre typologie. Elle comprend cinq catégories. Ces catégories sont toutes composées de personnes âgées faisant appel à de l’aide formelle, informelle ou mixte pour accomplir des tâches uniques ou multiples. La première catégorie « Transitoire », comprend 39% (HM) et 46% (MCT) des personnes âgées qui débute un processus d’incapacité. Elles font appel à des ressources informelles pour accomplir une tâche unique. La deuxième catégorie « Personnes âgées seules » en rassemble 14% (HM et MCT), majoritairement des femmes, avec peu d’incapacités. Ces dernières utilisent de l’aide formelle pour une tâche unique. La troisième catégorie « Familiale » regroupe 12% (HM et MCT) des personnes âgées bien entourées qui ont plusieurs incapacités. Ces gens font appel à des sources d’aide informelles pour réaliser des tâches multiples. La quatrième catégorie « Très fragile » rassemble 30% (HM) et 25% (MCT) des personnes âgées peu entourées ayant beaucoup d’incapacités. Elles utilisent des ressources d’aide mixtes pour effectuer des tâches multiples. La cinquième catégorie « Pré institutionnel » comprend 4% (HM et MCT) des personnes âgées qui ont le plus d’incapacités et qui sont seules. Ces gens font appel à de l’aide formelle pour des tâches multiples. Les déterminants d’appartenance à ces catégories proviennent des blocs sociodémographiques, état de santé et réseaux sociaux de notre modèle théorique. Une des contributions importantes de cette thèse a été de pouvoir identifier cinq catégories bien distinctes composant une typologie de l’aide reçue, indépendamment du milieu, par des personnes âgées vivant à domicile. MOTS CLÉS : Typologie, réseaux sociaux, personnes âgées, services de soins, formels, informels, aides reçues, sources d’aide, incapacités, déterminants d’appartenance, fragilitéen
dcterms.abstractWe have been interested in the analysis and the elaboration of a typology concerned by elderlies’ support, 65 years and older living at home. This secondary study was based on data collected in two different francophone cities, Hochelaga-Maisonneuve (HM) and Moncton (MCT). Interviews “face to face” were conducted. The objectives were: 1) Establish a typology of supports networks putting in relation the support resources and the activities done by these resources, 2) Identify the belonging criteria for these networks. The typology puts into relation the resources, formal or informal, utilised by the elderlies and the instrumental aid received. The fact that elderlies were able or not able to perform, at least for one of the nine daily activities or of the eight domestic ones, was used to evaluate the support received. Six formal and ten informal resources utilized by the elderlies were looked at in terms of 1st, 2nd or 3rd resources. Social network approach and Pescosolido’s model were used. Sociodemographic characteristics, health status and way of life of the elderlies’ networks, were the main parameters in which we were concerned. The results are presented for the two environments separately. We start by describing the aid resources used and their different tasks done for the elderlies. Than, we show the different aid resources’ profiles associated to the activities’ profiles for the two populations. These profiles are the basis of our typology. It is composed of five categories. They refer to formal, informal or mixed help in order to do single or multiple activities. The first category “Transient” has 39% (HM) and 46% (MCT) of elderlies who start to have significant incapacity. They use informal support for a unique task. The second category “Singles” correspond to 14% of HM or MCT. They are mostly women with little incapacity. They use formal help for a unique task. The third category “Family” regroup 12% of HM or MCT with more incapacities. They are well supported by their family members. They use informal help for multiple activities. The fourth category “Fragile” has 30% (HM) and 25% (MCT) of elderlies with lots of incapacities. They have less family members to help them and they use mixed (informal – formal) support to be able to do multiple tasks. The fifth category “Pre-Institutional” is composed of 4% (HM or MCT) elderlies how are the most handicapped. They are by themselves and they use formal support to do multiple tasks. One of the most important goals of this thesis was to be able to construct a typology of the aid received by elderlies, living at home, in two different environments and to define five very distinct categories in relation with the type of resources. Key words: Typology, social networks, elderly, support, help, formal, informal, health services, frailty, incapacityen
dcterms.languagefraen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record