🎄 ☃ ❄ ⛄ ⛸ 🎄 ☃ ❄ ⛄ ⛸ 🎄 ☃ ❄ ⛄ ⛸ 🎄 ☃ ❄ ⛄ ⛸ CONGÉ DES FÊTES 2022 : Veuillez noter qu'il n'y aura pas de suivi des dépôts des thèses, mémoires et travaux étudiants après le 22 décembre 2022. Retour aux délais réguliers dès le 9 janvier 2023.

Show item record

dc.contributor.advisorLe Gall, Josiane
dc.contributor.advisorMeintel, Deirdre
dc.contributor.authorAngrignon-Girouard, Émilie
dc.date.accessioned2022-04-04T14:36:36Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2022-04-04T14:36:36Z
dc.date.issued2022-03-16
dc.date.submitted2021-08
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/26401
dc.subjectMigrations internationalesfr
dc.subjectMigrations Nord-Sudfr
dc.subjectEntrepreneuriat immigréfr
dc.subjectExpatpreneuriatfr
dc.subjectExpatriationfr
dc.subjectParcours de viefr
dc.subjectApproche biographiquefr
dc.subjectEthnographiefr
dc.subjectMobilitésfr
dc.subjectMexicofr
dc.subjectInternational migrationsfr
dc.subjectNorth-South migrationsfr
dc.subjectMigrants entrepreneurshipfr
dc.subjectExpatpreneurshipfr
dc.subjectLifecoursefr
dc.subjectBiographical approachfr
dc.subjectEthnographyfr
dc.subjectMobilitiesfr
dc.subject.otherAnthropology - Cultural / Anthropologie - Culturelle (UMI : 0326)fr
dc.titleL’expérience entrepreneuriale d’Européens à Mexico : parcours, quête et positionnement social de migrants « Nord-Sud »fr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineAnthropologiefr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelDoctorat / Doctoralfr
etd.degree.namePh. D.fr
dcterms.abstractAlors que dans les médias, les migrations sont présentées comme le résultat de crises humanitaires, l’expatriation et la mobilité internationale sont dépeintes comme les résultats naturels d’une globalisation qui sert autant aux pays du Sud qu’au pays du Nord. Or, un nombre grandissant d’Européens font le choix de s’installer dans un Sud à long terme, malgré la sécurité supposée offerte par les États « providence » ou de « bien-être » desquels ils proviennent. Dans la littérature universitaire, ces derniers sont souvent identifiés comme des agents reproducteurs des systèmes postcoloniaux ou comme des migrants privilégiés. Dans un contexte où la Commission Européenne s’est donné le mandat, depuis maintenant une quinzaine d’années, de favoriser autant la mobilité internationale que l’entrepreneuriat chez les jeunes, qu’en est-il des jeunes Européens qui s’engagent dans le développement d’un projet entrepreneurial dans un Sud, alors qu’ils sont encore au début de leur carrière professionnelle? Cette recherche vise à décrire l’expérience migratoire et d’entrepreneuriat de jeunes adultes et adultes middle-aged Européens dans la ville de Mexico en particulier. Nous avons effectué une enquête ethnographique d’une durée d’un an et demi situé dans la ville de Mexico qui tient compte des temporalités inhérentes aux processus migratoires et entrepreneuriaux. Les données sont tirées des récits biographiques des participants, de différentes activités d’observation en lien avec leur vie entrepreneuriale et leur condition de migrants « du premier monde », ainsi qu’une expérience de quotidienneté partagée. À travers une lorgnette principalement interactionniste, la thèse présente les caractéristiques des trajectoires de ces entrepreneurs, les quêtes qui sont à la source de la constitution de leur projet entrepreneurial et la place qu’ils occupent socialement dans le contexte de la métropole de Mexico. Nous retenons que les migrations Nord-Sud peuvent aussi impliquées un processus d’incorporation marqué par des ruptures, des difficultés ou de nécessaires négociations identitaires, tout comme les migrations traditionnellement étudiées. Cela dit, leur expérience contient aussi son lot d’aspects connectés aux conceptions divisant les « Nords des Suds » qui sont enracinés dans le contexte local particulier, la ville de Mexico, et qui se révèlent dans l’interaction sociale en présence des homologues mexicains qu’ils rencontrent.fr
dcterms.abstractWhile in the media, migration is presented as the result of humanitarian crises, expatriation and international mobility are portrayed as the natural results of a globalization that serves the countries of the South as much as the countries of the North. However, a growing number of Europeans choose to settle in the South for the long term, despite the supposed security offered by the « welfare » states. In academic literature, the latter are often identified as reproductive agents of postcolonial systems or as privileged migrants. In a context where the European Commission has given itself the mandate, for about fifteen years now, to promote both international mobility and entrepreneurship among young people, what about young Europeans who engage in the development of an entrepreneurial project in a South, while they are still at the beginning of their professional career? This research aims to describe the migration and entrepreneurship experience of young adult and middle-aged adult Europeans in Mexico City in particular. We carried out an ethnographic fieldwork located in Mexico City for a year and a half, aiming to consider the temporalities inherent to migratory and entrepreneurial processes. The data is drawn from the biographical accounts of the participants, from various observation activities related to their entrepreneurial life and their condition as "first world" migrants, as well as a shared daily experience. Through a mainly interactionist lens, the thesis presents the characteristics of the trajectories of these entrepreneurs, the quests that are at the core of the constitution of their entrepreneurial project and the place they occupy socially in the context of the metropolis of Mexico. We retain that North-South migrations can also involve a process of incorporation marked by ruptures, difficulties or necessary identity negotiations, just like the migrations traditionally studied. That said, their experience also contains aspects connected to the conceptions of a world divided between the "North of the South" which are rooted in the particular local context, Mexico City, and which are revealed in the social interaction in the presence of the Mexican counterparts that they meet.fr
dcterms.languagefrafr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record


DSpace software [version 5.8 XMLUI], copyright © 2002-2015  DuraSpace