🎄 ☃ ❄ 🎅 🎁 🎄 ☃ ❄ 🎅 🎁 🎄 ☃ ❄ 🎅 🎁 🎄 ☃ ❄ 🎅 🎁 CONGÉ DES FÊTES 2022 : Veuillez noter qu'il n'y aura pas de suivi des dépôts des thèses, mémoires et travaux étudiants après le 22 décembre 2022. Retour aux délais réguliers dès le 9 janvier 2023.

Show item record

dc.contributor.advisorRoussel, Jean-François
dc.contributor.authorYoun, Kwan Jin
dc.date.accessioned2021-01-28T20:49:16Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2021-01-28T20:49:16Z
dc.date.issued2020-12-16
dc.date.submitted2020-09
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/24631
dc.subjectAfrican Christianityfr
dc.subjectEvangelical Churchfr
dc.subjectIndependent Churchfr
dc.subjectHoly Spiritfr
dc.subjectPneumatologyfr
dc.subjectTraditional Spiritsfr
dc.subjectLay Believersfr
dc.subjectUrbanizationfr
dc.subjectChristianisme africainfr
dc.subjectCamerounfr
dc.subjectCameroonfr
dc.subjectÉglise évangéliquefr
dc.subjectÉglise indépendantefr
dc.subjectSaint-Espritfr
dc.subjectPneumatologiefr
dc.subjectEsprits traditionnelsfr
dc.subjectCroyants laïcsfr
dc.subjectUrbanisationfr
dc.subject.otherTheology / Théologie (UMI : 0469)fr
dc.titleThe Holy Spirit in an urban African religiosity, between tradition and transformation : a case study in two Christian denominations in Yaoundé, Cameroonfr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineThéologiefr
etd.degree.grantorUniversité de Montréal
etd.degree.levelDoctorat / Doctoralfr
etd.degree.namePh. D.fr
dcterms.abstractL'articulation de cette thèse découle d'une curiosité sur la façon dont les croyants africains contemporains urbains comprennent le Saint-Esprit. Les portraits que les théologiens africains ont dressés de la compréhension africaine du Saint-Esprit, semblent être basés sur un paradigme théologique dichotomique: la religion traditionnelle africaine et la tradition chrétienne occidentale, qui avait créé la dissonance dans la scène académique. Ce paradigme soulève un débat de continuité et de discontinuité entre les êtres spirituels des deux traditions, les esprits traditionnels et le Saint-Esprit. Cette thèse va prendre une attention particulière sur les travaux de Elochukwu Uzukwu et de Matthew Michael, qui figurent parmi les quelques théologiens africains ayant travaillé sur la compréhension de l'Esprit Saint. Uzukwu soutient la continuité fondée sur l'orientation théologique des églises indépendantes africaines, tandis que Michael s'est rangé du côté de ceux qui déclarent la discontinuité, se basant sur l'orientation théologique évangélique. Ces théologiens, qui adoptent des positions opposées en s’appuyant sur leurs orientations théologiques respectives, défendent des positions théologiquement bipolarisées de la pneumatologie africanisée et de la religiosité africaine. Étonnamment, le débat en cours parmi les théologiens n'a pas accordé beaucoup de place à la religiosité des croyants laïcs, ni à son étude empirique. Par conséquent, cette thèse a décidé d'interroger les croyants africains laïcs sur qui le Saint-Esprit est pour eux, en espérant que cette étude pourrait régler la dissonance persistante dans le terrain académique. Les voix des laïcs africains contemporains ont rapporté des récits vivants à la façon dont ils ont théologisé les deux mondes spirituels pour définir le Saint-Esprit dans une foi africaine. Leurs voix, qui ont été introduites dans le domaine universitaire, ont apporté des idées novatrices et des découvertes. Elles ont révélé comment la compréhension africanisée du Saint-Esprit présentée par les théologiens Africains ont été la position de la minorité des croyants, bien qu'elle ait fût représentée comme si elle était une pneumatologie africanisée populaire. À l'inverse, le paradigme bipolarisé sur lequel les théologiens africains articulaient la compréhension africanisée du Saint-Esprit semblait même dépassé. Par conséquent, sur la base des voix du terrain, cette thèse développe des propositions, pour une compréhension africanisée du Saint-Esprit, qui pourraient être pertinentes pour la religiosité urbaine de nos jours. Par les voix inédites à qui elle offre une ouverture, cette thèse appelle à réévaluer l'articulation entre le Christianisme et la religion traditionnelle en Afrique.fr
dcterms.abstractThe articulation of this thesis derives from a curiosity on how the urban contemporary African believers understand the Holy Spirit. The portrayals African theologians have drawn of the African understanding of the Holy Spirit, seems to be based on a dichotomized theological paradigm: the African traditional religion and the Western Christian tradition, which had created dissonance on the academic stage. This paradigm raises a debate of continuity and discontinuity between the spiritual beings of the two traditions, the traditional spirits and the Holy Spirit. Elochukwu Uzukwu and Matthew Michael, whom this thesis will take a special attention, figure among the few works of the African theologians about the understanding of the Holy Spirit. Uzukwu supports continuity based on the African Independent Churches’ theological orientation, whereas Michael sided with those stating the discontinuity, grounds on the Evangelical theological orientation. These theologians, whom take opposite stances based on their respective theological orientations, represent theologically bipolarized stances on Africanized Pneumatology and the African religiosity. Surprisingly, the ongoing debate among the theologians did not accord much room to the lay believers’ religiosity nor on their empirical studies. Therefore, this thesis has decided to inquire the lay African believers on whom the Holy Spirit is to them hoping that this study could settle the dissonance persisting on the academic field. The voices of the contemporary lay African believers brought vivid accounts on how they have theologized the two spiritual worlds to define the Holy Spirit into an African faith. Their voices that were introduced to the academic field have brought innovative insights and discoveries. It revealed how the Africanized comprehension of the Holy Spirit presented by the African theologians were the stance of the very minority of believers, although it were wrapped as if it was a popular Africanized Pneumatology. Conversely, the bipolarized paradigm on which the African theologians were articulating the Africanized understanding of the Holy Spirit even appeared to be outmoded. Therefore, based on the voices of the ground, this thesis develops proposals for an Africanized understanding of the Holy Spirit that could be relevant and pertinent to an urban contemporary African religiosity. The unheard voices that this thesis brought its attention to call to re-evaluating the articulation between Christianity and Traditional Religion in Africa.fr
dcterms.languageengfr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record


DSpace software [version 5.8 XMLUI], copyright © 2002-2015  DuraSpace