Show item record

dc.contributor.advisorMontpetit, Andrée
dc.contributor.advisorArcache, Patrick
dc.contributor.authorBoulos, Colette
dc.date.accessioned2021-01-25T18:51:03Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2021-01-25T18:51:03Z
dc.date.issued2020-11-10
dc.date.submitted2020-03
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/24437
dc.subjectMise en place fonctionnellefr
dc.subjectOcclusionfr
dc.subjectBéance postérieurefr
dc.subjectAnalyse occlusale informatiséefr
dc.subjectCentre de forcesfr
dc.subjectAligneursfr
dc.subjectTraitement par multi-attachesfr
dc.subjectSettlingfr
dc.subjectPosterior occlusionfr
dc.subjectDigital occlusal analysisfr
dc.subjectCenter of Forcefr
dc.subjectAlignersfr
dc.subjectFixed appliance therapyfr
dc.subject.otherHealth Sciences - Dentistry / Sciences de la santé - Dentisterie (UMI : 0567)fr
dc.titleAnalyse occlusale informatisée, sur une période de six mois post-traitement, comparant des cas traités par orthodontie fixe et par aligneurs amoviblesfr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineMédecine dentairefr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sfr
etd.degree.nameM. Sc.fr
dcterms.abstractObjectif: Suite aux traitements avec aligneurs, une insuffisance de contacts postérieurs est souvent notée cliniquement: existe-t-elle réellement, se corrige-t-elle spontanément? Cette étude vise à comparer la qualité de l’occlusion statique chez des patients ayant été traités avec boitiers conventionnels ou par aligneurs, dès la dépose des appareils orthodontiques et après six mois de mise en place fonctionnelle. Matériel and Méthodes: La mise en place fonctionnelle de l’occlusion chez des sujets traités par boitiers conventionnels (GB, n=25) ou par aligneurs (GA, n=14) et par a été évaluée par un système d’analyse occlusale informatisée (T-scan 9), au moment de la dépose (T0), puis à 3 et 6 mois de contention (T3 et T6). Les sujets (41% de filles, âge moyenne de 19,38 ± 5,98 ans), étaient traités sans extractions, ni chirurgie, avec pour contention des fils collés ou appareils sans recouvrement occlusal. La symétrie et la simultanéité des contacts ainsi que la position antéro-postérieure du centre de forces (CF) étaient évalués. Résultats : À tout moment (T0, T3, T6), aucune différence statistiquement significative n’a été observée quant à la position antéro-postérieure du CF (p=0,854), la répartition ou la simultanéité des contacts, quelle que soit la modalité de traitement. Le CF était situé antérieurement chez les patients de sexe féminin à tout temps (p=0,002). La mise en place fonctionnelle semblait être terminée dès trois mois pour les deux groupes. Conclusion: La qualité de l’occlusion était comparable dans les deux groupes six mois après la dépose des appareils orthodontiques, signifiant l’absence d’influence du type de traitement à court terme. Le sexe féminin pourrait être associé à un CF plus antérieur même après six mois de mise en place fonctionnelle.fr
dcterms.abstractObjective: Following aligner therapy, a lack of posterior contacts is common and is expected to resolve with settling. The aim of the study was to compare the quality of occlusion and settling, immediately after treatment and during a retention period of six months, in patients treated with fixed appliance therapy or clear aligners. Materials and Methods: 25 patients treated with fixed appliances and 14 patients treated with aligners were evaluated by a digital occlusal analysis (T-Scan 9) at time of debonding (T0) and 3 and 6 months later (T3 and T6). Subjects (41% female, average age 19.38 ± 5.98) were treated without extraction or maxillofacial surgery using either bonded wires or removable appliances without occlusal coverage as retainers. Contact symmetry, simultaneity and the antero-posterior position of the Center of Force (COF) were assessed at the time of debonding, and after 3 and 6 months of retention. Results: At all times of evaluation, the COF position was not statistically different for both treatment modalities (p=0.854), but was located more anteriorly in female patients when compared to male patients (p= 0.002). Settling appeared to be completed by 3 months in both groups. Conclusion: The quality of the occlusion was comparable after 6 months of settling when treated with either treatment modality indicating no short-term effect of treatment type. Females maintained a more anterior COF after six months of retention.fr
dcterms.languagefrafr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record


DSpace software [version 5.8 XMLUI], copyright © 2002-2015  DuraSpace