Show item record

dc.contributor.advisorEmami, Elham
dc.contributor.advisorHuynh, Nelly
dc.contributor.authorGhawi, Maha
dc.date.accessioned2020-09-28T17:06:25Z
dc.date.availableMONTHS_WITHHELD:24fr
dc.date.available2020-09-28T17:06:25Z
dc.date.issued2019-11-05
dc.date.submitted2019-04
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/23983
dc.subjectOral health-related quality of lifefr
dc.subjectHealth–related quality of lifefr
dc.subjectEldersfr
dc.subjectComplete denturesfr
dc.subjectSleep apneafr
dc.subjectQualité de vie liée à la santé bucco-dentairefr
dc.subjectQualité de vie liée à la santéfr
dc.subjectPersonnes âgéesfr
dc.subjectProthèses complètesfr
dc.subjectApnée du sommeilfr
dc.subject.otherHealth Sciences - Dentistry / Sciences de la santé - Dentisterie (UMI : 0567)fr
dc.titleThe impact of nocturnal wear of the prosthesis on the oral health-related quality of life of an apneic edentulous populationfr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineSciences bucco-dentairesfr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sfr
etd.degree.nameM. Sc.fr
dcterms.abstractRésumé Problématique : La perte de dents est l’une des maladies chroniques associées à plusieurs altérations anatomiques et fonctionnelles de la cavité buccale et des voies respiratoires supérieures. Ces changements entraînent une détérioration de la qualité de vie liée à la santé bucco-dentaire (OHRQoL), en particulier chez les personnes âgées. Les prothèses complètes permettent d’améliorer l'apparence et peuvent restaurer certaines fonctions masticatoires altérées par l’édentement, créant ainsi un impact positif sur la qualité de vie liée à la santé buccodentaire. Cependant, le port continu des prothèses dentaires pendant la nuit, peut amener des problèmes de santé buccodentaires. Toutefois, certaines études ont montré que le fait de dormir avec une prothèse dentaire avait un impact positif sur la qualité du sommeil et la qualité de la vie. Objectifs : L’objet de ce projet de maîtrise est d’étudier l’impact du port nocturne des prothèses complètes sur l’OHRQoL, chez les patients âgés édentés et souffrant d’apnée obstructive du sommeil (AOS). Méthodologie : Ce projet de maîtrise est imbriqué dans un essai clinique croisé randomisé portant sur 70 patients âgés (65 ans et plus), complètement édentés et diagnostiqués avec une AOS modérée à sévère (IAH ≥ 10). Les participants ont été assignés au hasard à l'un des deux groupes (dormant avec ou sans les prothèses dentaires dans un ordre inverse), pendant deux périodes de 30 jours. Les données sur les effets du port nocturne des prothèses dentaires sur la qualité de vie liée à la santé et la qualité de vie liée à la santé buccodentaire ont été recueillies au début et au cours des deux visites de suivi, à l’aide du questionnaire Oral Health Impact Profil (OHIP-20) et du formulaire abrégé SF-36 respectivement. L'analyse des données a été réalisée à l'aide de modèles à effets mixtes pour les mesures répétées, considérant notamment le type d'intervention (dormir avec ou sans prothèses), la séquence d’intervention et la période. Résultats: Les résultats rapportés ci-dessous sont basés sur les données recueillies auprès de 63 patients. Le score global de l’OHIP-20 était légèrement plus élevé, mais non significatif (p=0.08), chez les patients qui dormaient avec leurs prothèses que chez ceux qui dormaient sans prothèses. Les scores de toutes les sous-échelles du questionnaire OHIP-20 ont augmenté chez les patients qui dormaient avec leurs prothèses, à l’exception de l’incapacité sociale, qui a légèrement diminué, et de handicap qui est resté inchangé. Cependant, l’impact négatif significatif n’a été signalé que pour deux scores de l’OHIP-20 : psycho-inconfort (p = 0,04) et incapacité physique (p = 0,05). Les scores OHIP-20 n’ont été influencés ni par la séquence de randomisation ni par le nombre de visites, à l’exception des scores de handicap, qui ont légèrement augmenté chez les sujets assignés à dormir avec leurs prothèses dentaires au cours de la première période de cette étude. En revanche, les résultats du SF-36 ont montré une amélioration des scores moyens de toutes les sous-échelles chez les personnes dormant avec leurs prothèses, mais les seuls impacts significatifs étaient constatés sur les aspects de la fonction sociale et du changement de l’état de santé (p <0,01 et p = 0,01 respectivement). La séquence d'attribution a eu un effet significatif sur la fonction physique (p = 0,03), la douleur (p = 0,02) et le changement de santé (p = 0,02). Le nombre de visites de suivi n'a eu un impact significatif que sur le domaine de la fonction physique (p = 0,03). Conclusion : Bien que dormir avec les prothèses dentaires puisse avoir un impact négatif sur les aspects psychiques et physiques d’OHRQoL, il pourrait également avoir un impact positif sur les aspects sociaux de la fonction et des changements de santé de la HRQoL. Les résultats de la recherche de ce travail de maitrise doivent être considérés comme préliminaires car l’analyse totale des données n’est pas encore terminée.fr
dcterms.abstractProblematic: Tooth loss is one of the chronic diseases associated with several anatomical and functional alterations in the oral cavity and the upper airway tract. These changes result in the deterioration in oral health-related quality of life (OHRQoL), particularly among the elderly. Complete dentures can enhance the appearance and restore some impaired masticatory functions, creating a positive impact on OHRQoL. However, continuous nocturnal wear of dentures may raise oral health problems. In contrast, some studies have found that the impact of sleeping with dentures is positive with regard to the quality of sleep and quality of life. Objectives: The aim of this Master’s study is to investigate the impact of sleeping with dentures on OHRQoL in edentulous elderly patients who suffer from obstructive sleep apnea (OSA). Methodology: This master research project is nested in a randomized, crossover trial study of 70 edentulous elderly patients diagnosed with moderate to severe OSA (AHI ≥10). The participants were randomly assigned to one of two groups (sleeping with or without the prosthesis in opposite order), for two periods with a 30-day interval between them. Data on the effect of nocturnal wearing of dentures on OHRQoL and health-related quality of life (HRQoL) were collected at the baseline and during the two follow-up visits, using the Oral Health Impact Profile (OHIP-20) and Short form (SF-36) questionnaires respectively. Data analysis was performed using mixed effect models appropriate for repeated measures including types of intervention (sleeping with or without dentures), sequence and visit number. Results: Results reported below are based on data collected from 63 patients. The overall OHIP-20 score was slightly higher among patients who wore their dentures while sleeping than in those who did not, but not at a significant level (p=0.08). The scores of all OHIP-20 subscales were increased among patients who slept with prosthesis, except for the social disability which slightly decreased, and the handicap remained at the same average. However, the significant negative impact was reported only for two OHIP scores: psycho-discomfort (p=0.04) and physical disability (p=0.05). OHIP-20 scores were influenced neither by the assignment sequence nor by the period, with an exception for handicap scores which slightly increased among elders assigned to sleep with dentures in the first period of this study. In contrast, SF-36 results showed an improvement in the mean scores in all subscales among the elderly when participants were sleeping with dentures, but the only significant impacts were found on social function and health change aspects (p <0.01, and p=0.01, respectively). The assignment sequence had a significant effect on physical function (p=0.03), pain (p=0.02), and health change (p=0.02). The follow-up visit number had a significant impact only on the physical function domain (p=0.03). Conclusion: While sleeping with dentures could have a negative impact on psycho-discomfort and physical discomfort aspects of OHRQoL, it could have a positive impact on the social function and health change aspects of HRQoL. The results of this Master’s research should be considered as preliminary since the total data analysis has not completed yet.fr
dcterms.languageengfr
UdeM.ORCIDAuteurThese0000-0001-9691-1092fr


Files in this item

PDF
Under embargo until: 2021-11-05

This item appears in the following Collection(s)

Show item record