Show item record

dc.contributor.advisorLafortune, Denis
dc.contributor.authorThibault, Chloé
dc.date.accessioned2019-01-11T17:43:20Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2019-01-11T17:43:20Z
dc.date.issued2018-10-18
dc.date.submitted2017-08
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/21247
dc.subjectGangs de ruefr
dc.subjectPréventionfr
dc.subjectAdhésionfr
dc.subjectJeunesfr
dc.subjectDélinquancefr
dc.subjectInterventionfr
dc.subjectBesoinsfr
dc.subjectRisquefr
dc.subjectÉvaluationfr
dc.subjectImpactsfr
dc.subjectStreet gangsfr
dc.subjectPreventionfr
dc.subjectAdhesionfr
dc.subjectYouthsfr
dc.subjectDelinquencyfr
dc.subjectInterventionfr
dc.subjectNeedsfr
dc.subjectRiskfr
dc.subjectEvaluationfr
dc.subjectImpactsfr
dc.subject.otherSociology - Criminology and Penology / Sociologie - Criminologie et établissements pénitentiaires (UMI : 0627)fr
dc.titlePrévention de l’adhésion aux gangs de rue : l’expérience des jeunes participantsfr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineCriminologiefr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sfr
etd.degree.nameM. Sc.fr
dcterms.abstractLa présente étude s’intéresse à la prévention de l’adhésion des jeunes aux gangs de rues dans les quartiers de Saint Michel et LaSalle. Plus précisément, est effectuée l’évaluation qualitative d’un programme d’intervention implanté dans deux sites différents soit SORACOM (Saint-Michel) et LaSalle-Wrap (LaSalle). Le mémoire s’inscrit dans une évaluation plus large du programme, financée par le Ministère de la Sécurité Publique Canada (CNPC), qui a débuté en 2013 et qui devrait se terminer en 2018. L’approche sur laquelle est fondé le programme est inspirée d’autres expériences WrapAround canadiennes (Debicki, 2009). L’analyse du protocole d’évaluation préparé par Lafortune et ses collègues (2015a ; 2015b) a permis de cibler une de ses limites, à savoir que l’expérience du programme et ses effets perçus sur le niveau de risque des jeunes participants à adhérer à un gang de rue n’est pratiquement pas pris en considération. Afin de dépasser cette limite, notre objectif de recherche se formule comme suit : comprendre et documenter l’expérience de la participation aux programmes LaSalle- Wrap et SORACOM chez les jeunes garçons à risque moyen ou élevé d’adhésion à un gang de rue. L’analyse prévoit décrire la motivation des jeunes à participer au projet; recueillir leur perception du projet et du processus que leur participation implique; comprendre le ou les liens entre le choix du projet développé par les participants, les besoins susceptibles d’être comblés par l’adhésion à un gang de rue et l’évolution du niveau de risque d’adhésion; et documenter les impacts perçus par les jeunes suite à leur participation au projet, et ce dans différentes sphères de leurs vies. Pour y parvenir, une approche qualitative a été préconisée. Quinze entrevues semi- structurées ont été effectuées auprès de jeunes participants afin de recueillir leur perception de l’impact de la démarche sur leur motivation à adhérer à un gang. L’analyse des résultats a permis d’identifier les nombreuses différences que les jeunes perçoivent entre le contexte et l’approche préconisée par les projets en comparaison à d’autres types d’intervention. Celles-ci sont pour eux une source de motivation à persévérer, particulièrement la relation qu’ils développent avec leur facilitateur WrapAround. L’évolution du niveau de risque d’adhésion à un gang de rue au cours du processus s’explique par divers facteurs. Notamment, la prise en considération des besoins identifiés par le jeune lors de la planification WrapAround et le développement d’outils personnalisés qui lui permettent d’entamer un processus de changement et ainsi de diminuer les facteurs de risque qu’il présente en travaillant sur ses facteurs de protection et ceux de sa famille.fr
dcterms.abstractThe interest of this study is street gang affiliation prevention in LaSalle and Saint- Michel neighborhoods. More precisely, we perform the qualitative evaluation of a intervention program implanted in two different sites; SORACOM (Saint-Michel) and LaSalle-Wrap (LaSalle). The thesis is part of a broader evaluation of the program that began in 2013 and which should be completed by 2018. The study is funded by Public Safety Canada (CNPC). The approach on which the program is based is inspired by other Canadian WrapAround experiences (Debicki, 2009). The study of the evaluation protocol prepared by Lafortune and his collaborators (2015a; 2015b) allowed to target one of its limits, the lack of consideration for the experience of participation in the program and the perceived effects on the youths risk level of affiliation to a street gang. In order to answer this limit, our goal is to understand and document the experience of participation in the LaSalle-Wrap and SORACOM projects on young boys at medium or high risk of adhesion to a street gang. Our analysis aims to : describe youths' motivation to participate in the project; collect their perception of the project and the process it implies; understand the link(s) between the choice of the project developed by the participants, the needs likely to be filled by the affiliation to a street gang and the evolution of the affiliation risk level; and document the impacts seen by youths in several life spheres after their participation. In order to meet our goals, we opted for a qualitative approach. Fifteen semi-structured interviews were conducted with youths in order to obtain their perception of their experience’s impacts on their motivation to join a street gang. The analysis of our data allowed to identify some differences perceived by youths regarding the project's context and approach of intervention, compared to other intervention services they know, as a source of motivation to persevere, particularly the relationship they develop with their WrapAround facilitator. The evolution of the youth’s street gang affiliation risk level during the process can be explained by several factors. Among others, the consideration for the youths' needs during the WrapAround planning phase and the development of personalized tools allows the youth to begin a process of change and, therefore, decrease its risk factors by working the youth’s and his/her family’s protective factors.fr
dcterms.languagefrafr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record