Show item record

dc.contributor.advisorRoy, Denyse
dc.contributor.authorParenteau, Raphaëlle
dc.date.accessioned2019-01-11T17:13:44Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2019-01-11T17:13:44Z
dc.date.issued2018-10-17
dc.date.submitted2018-04
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/21232
dc.subjectaménagement d’intérieurfr
dc.subjectmatériauxfr
dc.subjectPeter Zumthorfr
dc.subjectexpérience esthétiquefr
dc.subjectatmosphèrefr
dc.subjectmaterialsfr
dc.subjectaestheticsfr
dc.subjectatmospheresfr
dc.subjectinterior designfr
dc.subject.otherCommunications and the Arts - Architecture / Communications et les arts - Architecture (UMI : 0729)fr
dc.titleLa matière comme générateur d’expérience au sein des espaces intérieurs : Peter Zumthor et l’esthétique des atmosphèresfr
dc.typeThèse ou mémoire / Thesis or Dissertation
etd.degree.disciplineAménagement (Design et complexité)fr
etd.degree.grantorUniversité de Montréalfr
etd.degree.levelMaîtrise / Master'sfr
etd.degree.nameM. Sc. A.fr
dcterms.abstractEn regard à l’importance grandissante de la stylisation du quotidien, phénomène aujourd’hui mondialisé auquel plusieurs philosophes et sociologues réfèrent comme à « l’esthétisation de la vie », il apparaît indispensable d’alimenter les discussions sur la nature même du vécu esthétique, sur les modes de production autant que de réception d’une expérience dite « esthétique » du lieu. Par surcroît, cette étude vise une compréhension approfondie du rôle de la matière comme potentiel générateur de vécu significatif en aménagement d’intérieur. Les fondements théoriques de la démarche de recherche sont construits à partir des arguments du philosophe John Dewey quant à l’expérience de l’art et du philosophe et historien de l’art Jean-Marie Schaeffer concernant la relation esthétique à travers la triade des processus attentionnels, émotionnels et hédoniques de l’expérience. Afin d’orienter les réflexions sur les réalités propres au contexte bâti au sein duquel se déploie le projet d’aménagement d’intérieur, la théorie de la perception du philosophe de l’environnement Gernot Böhme, incarnée par le concept d’atmosphère, est également considérée. L’étude de trois institutions muséales par l’architecte Peter Zumthor, au moyen d’une collection de récits de visite et d’observation directe, ouvre les visées de l’étude vers une revue étendue des dimensions fondatrices de l’expérience esthétique des espaces intérieurs. Grâce au métissage des stratégies d’analyse par confrontation théorique, par représentations graphiques et par induction analytique, les données mettent à jour cinq registres conceptuels d’influence au sein du vécu : les impératifs programmatiques et fonctionnels, les réalités physiques du lieu, la réception sensible, les émotions et l’interprétation, ainsi que la temporalité. La répartition de ces thèmes selon l’ampleur de leur effet au sein de l’expérience du visiteur ainsi que la modélisation des relations entre ceux-ci permettent l’établissement de profils thématiques propres au Musée d’art de Bregenz, au Musée Kolumba et au Musée de la mine de zinc d’Allmannajuvet. La discussion qui clos ce mémoire s’emploie d’une part à déterminer si les expériences relevées témoignent d’une relation esthétique à l’espace, d’autre part à caractériser les dimensions dont l’ascendant est majeur au sein du vécu significatif des lieux étudiés, soit le cheminement dépragmatisé, l’influence des émotions, la complexité de l’investissement attentionnel, le contexte, la matière, la lumière et le temps.fr
dcterms.abstractIn view of the growing stylization of everyday life, globalized phenomenon to which many philosophers and sociologists refer as “aestheticization of everyday life”, it seems essential to keep discussions going on the very nature of aesthetic experience, on its production and reception modes within the built environment. Moreover, this dissertation aims towards a deeper understanding of matter’s role as generator of meaningful experience within interior spaces. The research’s theoretical grounds are built upon philosopher John Dewey’s line of thoughts on art as experience, as well as upon philosopher and art historian Jean-Marie Schaeffer on aesthetic relationship through his attentional-emotional-hedonistic triad of processes. In order to contextualize thoughts within interior design’s built perspective, Gernot Böhme’s theory of perception, exemplified by the concept of atmosphere, is also considered. Three museums by Swiss architect Peter Zumthor are surveyed through a collection of narratives and first-hand observations. This fieldwork broadens the study’s aims towards an extended review of founding dimensions of aesthetic experience in interior spaces. Mixed analytical approaches such as theoritical confrontation, modeling and graphic representation as well as inductive reasoning uncovers five main conceptual scopes of interest: functional imperatives, physical realities, sensual reception, emotions and interpretation as well as temporality. The breakdown of these themes according to the extent of their effect on the visitor’s experience and the schematization of their interactions allows conceptual profiles for Bregenz Art Museum, Kolumba Museum and Allmannajuvet Zinc Mine Museum to emerge. The closing discussion strives to determine, on the one hand, whether the surveyed experiences are of aesthetic nature and on the other, to define dimensions of strong ascendency within significant experience of the chosen spaces, such as the “depragmatized” relationship, the emotional pull, the complexity of attentional investment, the context, the matter, the light and the time.fr
dcterms.languagefrafr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record