Show item record

280 insulting characters? An analysis of the content of tweets addressed to the police in Canada and the United States

dc.contributor.advisorFortin, Francis
dc.contributor.authorKnop, Justine
dc.date.accessioned2018-10-02T13:49:05Z
dc.date.availableNO_RESTRICTIONfr
dc.date.available2018-10-02T13:49:05Z
dc.date.issued2018-07
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1866/20964
dc.subjectTwitterfr
dc.subjectPolicefr
dc.subjectCyber-incivilitésfr
dc.subjectCyber-incivilitiesfr
dc.subjectInsultesfr
dc.subjectInsultsfr
dc.title280 insulting characters? An analysis of the content of tweets addressed to the police in Canada and the United Statesfr
dc.typeTravail étudiant / Student workfr
etd.degree.disciplineCriminologiefr
dcterms.abstractLes réseaux sociaux tel Twitter sont de plus en plus populaires. Il n’est donc pas surprenant que la police s’engage sur ce terrain. Les réseaux sociaux permettent à la police de communiquer facilement avec la population dans un espoir d’amélioration de leur relation avec les citoyens qui peut parfois être tendue. Avec la démocratisation d’internet et l’avènement des réseaux sociaux, les incivilités qui auparavant étaient limitées au monde réel se sont transposées en ligne. La police est donc parfois la cible de ces cyber-incivilités. Bien que l’utilisation des réseaux sociaux par la police ait été étudié ces dernières années, la manière dont la population communique avec la police, surtout lorsqu’elle le fait de manière antagoniste, n’a été l’objet que de quelques recherches seulement. La présente étude cherche à combler ce manque dans la littérature en analysant ce qui est dit à la police sur le réseau social Twitter. Les tweets de janvier 2018 mentionnant les départements de police sélectionnés au Canada et aux Etats-Unis ont été collectés. Les résultats démontrent que certains départements de police sont plus mentionnés que d’autres (c’est que le cas du TPS et de la NYPD) mais aussi plus insultés que d’autres. La police se retrouve au milieu de tensions puisqu’elle est la cible de plusieurs insultes. Les tweets mentionnant la police ont les thèmes suivants : cas spécifiques, comportement de la police, politique, histoires locales mais sont également composés d’insultes gratuites, sans contexte. L’étude conclue que les tensions en ligne, qu’elles soient ponctuelles ou systématiques, répliquent les tensions locales déjà présentes hors ligne.fr
dcterms.abstractSocial media such as Twitter are becoming more popular. It is without surprise that the police would engage in this field. Social media allow the police to easily communicate with the population in the hope to ameliorate the relationship between the police and citizens, which can be tense at times. With the democratisation of the internet and the advent of social media, incivilities which were limited to the real world have been transposed online. The police are therefore sometimes the target of these cyber-incivilities. Even if the use of social media by the police has been studied in the last few years, the way the population communicates with the police, especially when they do in an antagonistic manner, has not been researched thoroughly. The present study aims to fill this literature gap by analysing what is said to the police on Twitter. Tweets from January 2018 mentioning the selected police departments in Canada and in the United States have been collected. The results show that some police departments are more mentioned than others (it is the case of the TPS and the NYPD) but also more insulted than others. The police are caught in the middle of tensions as they are the target of several insults. Tweets mentioning the police have the following themes: specific cases, police behaviour, politics, local news but are also comprised of plain insults, without context. The study concludes that online tensions, whether they are punctual or systematic, resonate the already existent offline local tensions.fr
dcterms.alternative280 caractères insultants? Une analyse du contenu des tweets adressés à la police au Canada et aux États-Unisfr
dcterms.descriptionTravail dirigé présenté à la Faculté des arts et sciences en vue de l'obtention du grade de Maîtrise en criminologie, option criminalistique et information.fr
dcterms.languageengfr
UdeM.cycleÉtudes aux cycles supérieurs / Graduate studiesfr


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show item record